fbpx
Suivez nous sur

Actualités internationales

L’art de faire des enfants heureux

Voilà plus de vingt ans que cette structure au nom qui fleure bon le Sud de la France accueille les petits enfants de Hong Kong, principalement français et francophones, pour les initier à des activités dispensées en trois langues, développer leur socialisation et leur potentiel créatif.

Français à l'étranger

Publié

le

Lou Pichoun

Si l’on en croit le regretté Stephen Hawking, génie de la physique et de la cosmologie, « l’intelligence est la capacité de s’adapter au changement ! ». Dans un contexte asiatique où la réussite scolaire des enfants occupe une place centrale, il ne fait aucun doute que les dimensions artistiques et créatives constituent des atouts supplémentaires pour permettre aux petits de devenir un jour des adultes complets et aptes à répondre aux défis de leur existence.

L’imagination au pouvoir

Lou Pichoun accueille sur ses trois campus de Stanley, Happy Vallee et Tseung Kwan o les enfants âgés de deux à six ans dans le cadre de leur développement personnel. L’un des objectifs majeurs de cette structure est aussi de préparer les enfants à une entrée réussie par la suite au cours préparatoire, notamment en suivant un cadre de référence, celui des grands axes d’apprentissages définis par l’Éducation nationale française. Si une grande partie des enfants iront rejoindre le Lycée français international (LFI), Lou Pichoun accueille de plus en plus d’enfants de parents de différentes nationalités, pour certains non francophones, à la recherche de contenus éducatifs où les arts jouent un rôle essentiel. La force de Lou Pichoun repose en effet sur une approche individualisée et une très large palette d’activités qui privilégient les activités artistiques et artisanales afin de développer tous leurs sens, leur dextérité et leur capacité de conceptualisation.

Parmi les nombreuses activités de découverte proposées, la peinture occupe une place importante, avec notamment les pratiques d’éveil, de dessin et la decouverte d’artiste célèbres. L’organisation de festivals et de nombreux projets en groupe est un autre axe de développement des enfants proposés par Lou Pichoun. L’approche du mandarin est aussi au programme en cohérence avec l’environnement trilingue promu par la structure (en plus de l’anglais et bien évidemment du français). À l’attention des plus grands, l’activité repose principalement sur des activités de calligraphie et différentes réalisations artistiques. Sans oublier les arts visuels, ou encore les ateliers culinaires, comme pour rappeler ce qui s’apparenter à une spécificité française…

Ces apprentissages ont aussi une autre conséquence. Celle de conférer un vrai sentiment d’altérité et, in fine, une confiance en soi qui représentera un réel apport dans les apprentissages futurs.

En savoir plus : loupichoun.com

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité

Newsletter

En indiquant vos informations ci-dessus, vous consentez à recevoir nos propositions commerciales par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à travers les liens de désinscription.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR