fbpx
Suivez nous sur

Actualités internationales

Maroc et Algérie : de nouveaux vols prévus pour le retour des Français

Interrogé sur la situation des binationaux au Maroc et en Algérie par le député M’jid El Guerrab, le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves le Drian a annoncé le 20 mai la mise en place d’un nouveau dispositif pour permettre leur retour en France.

Nora Litoussi

Publié

le

En commission des Affaires étrangères à l’Assemblée nationale, le ministre Jean-Yves Le Drian a assuré que la fréquence des vols au départ d’Alger, en direction de Paris, augmenterait très rapidement. Ces vols devraient ainsi passer de sept vols par semaine à trois vols par jour. Le ministre a déclaré que cette augmentation devrait également concerner les vols au départ de Casablanca et de Marrakech. Les compagnies aériennes Air France et ASL Airlines, qui assurent ces vols, étudient en outre la possibilité de décoller depuis d’autres villes marocaines telle que Oujda.

> La colère des binationaux bloqués en Algérie et au Maroc

Cette annonce répond à l’interpellation à ce sujet de M’jid El Guerrab (ex-LREM), qui représente les Français s  au Maghreb et en Afrique de l’Ouest. Depuis le mois de mars, le député alerte sur la situation de crise que traversent les consulats de France en Algérie et au Maroc, victimes du mécontentement des binationaux franco-maghrébins bloqués dans ces deux pays. « Du choc, nous sommes passés à la colère, de la colère nous sommes désormais passés à la violence Monsieur le Ministre. J’ai appris que des agents consulaires se sont fait agressés, insultés, injuriés » s’est insurgé M’jid El Guerrab. Une situation qui pousserait même des Français à manifester devant les consulats, comme à Fes, au Maroc, le 20 mai, alors que le pays a totalement fermé ses portes.

En parallèle, en Algérie, la colère a notamment été provoquée par la réduction des vols entre l’Algérie et la France. De plusieurs dizaines de vols opérés par semaine, il n’y en avait plus que trois créant ainsi, d’après M’jid El Guerrab, de la sidération chez ces Français qui se sont alors sentis délaissés par leur pays.

D’après le ministre ,la suppression des ces vols est due à des décisions prises par les autorités algériennes et marocaines telles que la fermeture des frontières, des aéroports, et la suppression des vols par les compagnies de ces différents pays. Ces mesures sont alors devenues de nouvelles contraintes pour les consulats dans le rapatriements de ces Français.

> Un rapatriement en deux temps

Si, comme le rappelle le député, la première vague de rapatriements avait permis le retour de milliers de touristes Français de passage au Maghreb, nombreux sont les binationaux qui sont restés bloqués notamment en Algérie et au Maroc. Cette deuxième vague de rapatriements, le ministère ne s’y attendait pas, à reconnu le ministre. Depuis, cette vague a entraîné de nombreux problèmes de gestion :« Nous devons les rapatrier mais nous sommes soumis aux contraintes que nous imposent la situation sanitaire au Maroc et je n’ai pas le pouvoir de modifier la réglementation sanitaire marocaine ni algérienne »  a déclaré Jean-Yves Le Drian. De plus, au Maroc notamment, chaque retour nécessite une autorisation individuelle délivrée aux autorités marocaines attestant que chaque passager possède une résidence permanente en France.

> Quid des camping-caristes français bloqués au Maroc ?

Concernant les camping-caristes français bloqués au Maroc, un dispositif particulier a été mis en place au départ d’Agadir d’après le ministre : « Nous avons déjà initié plusieurs traversées par bateau qui ont permis le transport de camping caristes et de quelques automobilistes. Nous faisons une troisième liaison par bateau à la fin du mois de mai». D’autres traversée seraient également prévues ultérieurement

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité

Newsletter

En indiquant vos informations ci-dessus, vous consentez à recevoir nos propositions commerciales par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à travers les liens de désinscription.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR