fbpx
Suivez nous sur

Actualités internationales

Sécurité dans le monde: gros plan sur les zones de vigilance du 22 au 28 juillet

Français à l’étranger couvre chaque semaine, en partenariat avec International SOS, plusieurs événements à travers le monde nécessitant une vigilance accrue.

Didier Bras

Publié

le

Afrique

> Éthiopie

Jours à venir. La tension demeure entre le gouvernement fédéral et les groupes nationalistes oromos. Celle-ci a été réactivée depuis le meurtre fin juin du chanteur Hachalu Hundessa, figure importante de cette communauté, et l’arrestation deux jours après de l’activiste Jawar Mohammed, lui aussi d’origine oromo. Ces tensions ethniques sont susceptibles de dégénérer en épisodes violents, particulièrement dans les zones densément peuplées, avec de possibles perturbations des réseaux de communication. Des manifestations pour dénoncer la situation pénale de Jawar Mohammed sont également attendues dans la région d’Oromia et dans la capitale Addis-Abeba. Pour rappel, la région d’Oromia, qui s’étend de l’est au sud-ouest de l’Éthiopie, est la plus grande et la plus peuplée parmi les neuf régions administratives que compte le pays.

Mali. Jours à venir. La coalition d’opposition du Mouvement du 5-Juin et du Rassemblement des forces patriotiques (M5-RFP) oppose une fin de non-recevoir à la médiation proposée par la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao). L’organisation intergouvernementale préconisait un ensemble de réformes, dont la mise en place d’un gouvernement d’union nationale et une nouvelle Cour constitutionnelle. Le M5-RFP continue d’exiger la démission du président Ibrahim Boubacar Keïta et appelle la population malienne à poursuivre sa mobilisation contre les autorités en place.

Afrique du Nord/Moyen-Orient

> Irak

Jours à venir. Au-delà des enjeux géopolitiques de la région, l’Irak connaît aussi une fronde sociale en interne avec des manifestations qui se déroulent dans le sud du pays pour protester contre l’incurie de l’État, notamment dans la distribution d’eau, d’électricité, et en matière de transports. Les mesures prises par le Premier ministre pour tenter d’améliorer l’approvisionnement en électricité n’ont pas calmé les ardeurs des manifestants qui crient leur mécontentement depuis octobre 2019, dans la capitale Bagdad comme dans les gouvernorats du sud du pays. Cette crise sociale est aussi exacerbée par la récession économique, sur fond de baisse des cours du pétrole et conséquences de la pandémie de Covid-19.

> Israël

Jours à venir. Jérusalem et Tel Aviv ont été ce samedi 18 juillet le lieu de manifestations contre la corruption et la gestion de la pandémie par le gouvernement israélien. Des récriminations amplifiées par l’inculpation du Premier ministre Benjamin Netanyahou pour fraude, abus de confiance et corruption. Ces rassemblements, jusqu’alors  pacifiques, devraient se reproduire au cours de cette semaine avec le risque de possibles débordements.

Amériques

> Brésil

Jours à venir. De nouveaux mouvements de protestation contre la gestion de la pandémie, les brutalités policières et la personne du président Jaïr Bolsonaro sont attendus cette semaine dans les villes de Rio de Janeiro, São Paulo et Brasilia, dans un contexte sanitaire qui se dégrade de jour en jour.

> États-Unis

Jours à venir. La dénonciation des violences policières continue de mobiliser dans certaines villes des États-Unis, notamment à Portland (Oregon, au nord-ouest du pays) où le gouvernement fédéral a déployé des forces pour contrer les manifestations qui se déroulaient devant le tribunal fédéral de la ville. Cette action des agents fédéraux fait d’ailleurs l’objet d’une remise en question de la part des militants des droits de l’homme et des autorités locales qui demandent leur retrait. Des affrontements entre forces de l’ordre et manifestants sont à craindre lors des prochains rassemblements attendus cette semaine.

Asie-Pacifique

> Sri Lanka

Jours à venir. Déjà reportées deux fois en raison de la pandémie, les élections législatives ont été finalement fixées au 5 août, mais cette date pourrait à nouveau être prorogée suite à l’appel de l’opposition sri-lankaise qui demande un nouveau report en raison du contexte épidémique toujours préoccupant. La commission électorale a également mis en garde sur l’absence de directives sanitaires dans le cadre de ce scrutin, soulignant la difficulté de le maintenir dans de telles conditions. L’annonce d’un nouveau report pourrait cependant provoquer des tensions sociales dans les semaines à venir.

Europe

> Région

Jours à venir. Les craintes suscitées par une possible deuxième vague de Covid-19 en Europe ont poussé certains États à renforcer leurs mesures de restriction. C’est le cas en Espagne où les quatre millions d’habitants de la ville de Barcelone sont invités à rester chez eux; une mesure étendue le 19 juillet à Vilafant et Figueres, au nord de la Catalogne. Plusieurs quartiers de Lisbonne, au Portugal sont également reconfinés depuis le 1er juillet dernier, tout comme les quelque 350  000 habitants de Leicester (centre de l’Angleterre) au moins jusqu’au 24 juillet. De son côté, la Belgique a rejoint la France dans le port obligatoire du masque dans les lieux publics, appelant également à une vigilance accrue.

D’autre part, le Conseil de l’Europe (47 États membres dont les 28 de l’Union européenne) a mis à jour sa liste de 13 pays dont les ressortissants sont autorisés à rejoindre ses frontières. Celle-ci concerne l’Algérie, l’Australie, le Canada, la Géorgie, le Japon, le Maroc, la Nouvelle-Zélande, le Rwanda, la Corée du Sud, la Thaïlande, la Tunisie, l’Uruguay et la Chine (sous réserve de confirmation de la réciprocité). Il convient de noter que la Serbie et le Monténégro ont été retirés de cette liste qui, par ailleurs, n’est pas strictement suivie par tous les États membres, d’où la nécessité de vérifier les possibilités de déplacement au cas par cas.

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité

Newsletter

En indiquant vos informations ci-dessus, vous consentez à recevoir nos propositions commerciales par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à travers les liens de désinscription.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR