fbpx
Suivez nous sur

Actualités internationales

Coronavirus : les derniers conseils aux voyageurs du Quai d’Orsay

Français à l’étranger partage les informations mises à jour les 4 et 5 août par le Quai d’Orsay concernant l’évolution des mesures prises dans de nombreux pays pour faire face à la crise sanitaire liée au coronavirus et les contacts utiles dans ces pays.

Français à l'étranger

Publié

le

Ces informations concernant chaque pays, publiées sur le site diplomatie.gouv.fr, sont classées par ordre alphabétique :

Azerbaïdjan

Les autorités locales ont annoncé le 3 août 2020 la prolongation des mesures de suspension de tous les vols commerciaux internationaux en provenance et à destination de Bakou ainsi que la fermeture de toutes les frontières du pays jusqu’à nouvel ordre.

– la mise en place jusqu’au mois d’octobre de vols charters entre Bakou et Istanbul par les compagnies aériennes Azerbaïdjan Airlines (AZAL) et Turkish Airlines, à raison de 11 liaisons par semaine, dans les deux sens ;
– la mise en place jusqu’au mois d’octobre de vols charters opérés entre Bakou et Londres, Belin par la compagnie aérienne Azerbaidjan Airlines (AZAL), à raison d’une liaison par semaine, dans les deux sens, les jeudis (Londres) et vendredis (Berlin) 
– la prolongation de l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 31 août 2020 dans la ville de Bakou et 12 autres villes et régions (listes des zones concernées indiquées sur le site de l’ambassade de France) : fermeture des centres commerciaux, centres culturels, cinémas et autres lieux recevant du public, ouverture des restaurants uniquement pour la vente à emporter, restrictions sur les transports en commun du samedi minuit au lundi 6 heures les week-ends, interdiction des rassemblements de plus de 5 personnes dans l’espace public ;
– la suppression à partir du 5 août 2020 (6 heures) du régime d’autorisation préalable à toute sortie du domicile, pour motifs personnels, par SMS

Belgique

Depuis le 1er août, toute personne qui rentre en Belgique depuis l’étranger ou qui souhaite y séjourner plus de 48 heures doit compléter un formulaire électronique d’identification Passenger locator form dans les 48 heures précédant l’arrivée.
Les autorités belges ont annoncé que, sur la base du taux d’incidence à la Covid-19, il sera obligatoire (zone rouge) ou recommandé (zone orange) d’effectuer une quatorzaine et un test de dépistage. Il convient de consulter avant tout départ la liste des pays et régions concernés, publiée sur le site du ministère belge des affaires étrangères et mise à jour quotidiennement.

Bolivie

Les frontières de la Bolivie resteront quant à elles fermées, et les vols internationaux suspendus, jusqu’au 31 août. Seuls les citoyens boliviens et les étrangers résidents permanents en Bolivie sont autorisés à entrer dans le pays.

Contact :

Les Français de passage qui se trouveraient toujours en Bolivie sans solution de retour, sont invités à contacter dès que possible l’ambassade de France en envoyant un courrier électronique à l’adresse informations.la-paz-amba@diplomatie.gouv.fr, précisant, pour chaque personne concernée, le nom et le prénom, la date de naissance, le numéro de passeport, le lieu de séjour en Bolivie, ainsi qu’un contact téléphonique et mail pour être joints.

Il est recommandé de suivre les consignes des autorités locales. Pour toute information sur le coronavirus, il convient de contacter le numéro de téléphone 800 101 104 ou le 168.

Costa Rica

Le 28 juillet 2020, le gouvernement costaricien a annoncé les mesures appliquées du 1er au 30 août, dans le cadre de la lutte contre la pandémie de covid-19.Deux types de zones – celles en alerte orange et celles en alerte jaune – sont définies, la limitation de circulation étant plus stricte en zone orange. Les mesures de restriction de déplacement seront évolutives en fonction de l’évolution de l’épidémie.

Il est recommandé de consulter les mesures en vigueur sur le site du ministère costaricien de la santé et celui de l’ambassade de France au Costa Rica.

Depuis le 1er août, des vols en provenance notamment de l’Europe ont repris, sous réserve du respect de strictes mesures sanitaires : présentation d’un test PCR négatif de moins de 48 heures, remplissage en ligne sur le site de la Caisse de Sécurité sociale d’un formulaire épidémiologique (cf. site de l’Ambassade de France), souscription d’une assurance voyage qui couvre les frais de quarantaine et les frais médicaux éventuels. Il reste néanmoins conseillé de différer les voyages au Costa Rica.

A noter, le visa touriste de toute personne qui serait arrivée au Costa Rica après le 17 décembre 2019 restera valide jusqu’au 18 août 2020. Cette mesure des autorités costariciennes répond aux besoins d’un statut migratoire légal des personnes de passage qui sont restées bloquées au Costa Rica à cause de la crise liée à la covid-19

Contact:

En cas de manifestation de symptômes d’infection respiratoire pendant votre séjour au Costa Rica, il convient d’appeler de toute urgence le 911.
Pour toute information concernant les mesures mises en place dans le cadre de l’épidémie de covid-19, il est possible de contacter le 1322.

Guinée

Après plusieurs mois de fermeture, l’espace aérien guinéen est désormais rouvert entre 4h et minuit. A la date du 4 août 2020, seules quelques compagnies ont redémarré la commercialisation de vols vers et depuis la Guinée.

Sont actuellement admis sur le territoire guinéen les détenteurs de visas longs séjours familiaux ou professionnels, les conjoints de ressortissants guinéens, les étrangers résidents en Guinée, les détenteurs de passeports diplomatiques d’ambassades ou organisations internationales implantées en Guinée, les assistants techniques, le personnel humanitaire.

Iran

Dans les provinces les plus touchées, des mesures restrictives sont de nouveau en vigueur, y compris à Téhéran.

Dans la capitale, la fermeture des lieux collectifs est prolongée jusqu’au 8 août. La tenue de tout rassemblement est également interdite dans la capitale jusqu’au 8 août.

A partir du 5 août, les autorités iraniennes mettent en place de nouvelles mesures pour tous les voyageurs arrivant en Iran par voie aérienne, terrestre et maritime :
• les voyageurs doivent remplir, avant leur arrivée en Iran, un formulaire de déclaration et d’engagement, qui doit être remis aux agents iraniens à l’arrivée ;
• tous les passagers âgés de plus de 2 ans arrivant en Iran, doivent avoir fait l’objet d’un test PCR dans les 96 heures précédant le vol, et remettre les résultats négatifs du test (en anglais) aux représentants du ministère de la Santé présents à l’arrivée ;
• un dépistage sera aussi effectué pour tous les voyageurs au moment de l’arrivée. Voir les conditions sur le site Internet de l’ambassade de France en Iran ;
• le port du masque est obligatoire dans l’avion et à l’aéroport ;
• la délivrance de visas touristiques pour l’Iran est suspendue à compter du 1er août.

Contact:

Sur place et en cas de difficultés, l’ambassade de France en Iran est joignable aux coordonnées suivantes : + 98 21 64 09 49 00.

Namibie

Depuis le 29 juin 2020 à 23h59 et jusqu’au 17 septembre, tout le pays, à l’exception des localités de Walvis Bay, Swakopmund et Arandis, est passé au stade 4 de l’état d’urgence. Le gouvernement travaille actuellement à la mise en place d’une expérimentation touristique durant ce stade 4 dont certaines modalités restent à définir.

Hors du cadre de cette expérimentation, durant le stade 4, jusqu’au 17 septembre inclus :
• les frontières namibiennes resteront fermées, excepté pour les personnes résidant en Namibie ou possédant un permis de travail en Namibie. Le stade 5 de l’état d’urgence devrait permettre l’ouverture des frontières et la reprise des vols commerciaux
• toute personne entrant sur le territoire namibien doit présenter à son arrivée un test PCR SARS-COVID-2 négatif réalisé dans les 7 jours avant l’entrée sur le territoire et devra se conformer à une quarantaine obligatoire de 7 jours dans un établissement autorisé par le gouvernement namibien. Au 7ème jour, sur un test négatif, les personnes sont autorisées à quitter la quarantaine.

Les localités de Walvis Bay, Swakopmund et Arandis restent en phase 3 jusqu’au 31 août minuit.

Les déplacements sont strictement contrôlés :
• les déplacements entre les localités sont soumises à autorisation spéciale
• toute sortie de ces localités vers le reste du territoire namibien implique une mise en quarantaine, sauf motif dûment autorisé par les autorités namibiennes

Contacts utiles :

Les Français de passage, encore en déplacement temporaire en Namibie, sont invités à se faire connaître de l’ambassade de France au +264 61 276 700.

Philippines

Depuis le 4 août, la métropole de Manille et les provinces voisines de Bulacan, Cavite, Laguna et Quezon, classées en risque élevé, sont soumises au régime de strict confinement, dit « MECQ » (modified enforced community quarantine)

Jusqu’au 18 août, les mesures applicables dans ces régions prévoient notamment :
• la suspension des liaisons intérieures (routières, aériennes et maritimes) depuis et à destination de Manille ;
• la suspension de tout moyen de transport public ainsi que les taxis et VTC ;
• une restriction de déplacement : seuls peuvent circuler les employés de secteurs autorisés à exercer une activité réduite, les personnels de santé ainsi que les personnes (à raison de deux membres par foyer) afin de se procurer des biens et denrées de première nécessité ou effectuer une activité sportive de plein air ;
• l’interdiction des événements et rassemblements de plus de cinq personnes ;
• un fonctionnement réduit des services de l’Etat (sauf services de santé et d’urgence), ainsi que des entreprises (le télétravail est à privilégier).

S’agissant des zones de l’archipel philippin qui sont placées en « quarantaine collective générale » (GCQ), notamment Cebu City, l’activité économique demeure soumise à certaines restrictions et les événements et rassemblements de plus de dix personnes sont interdits.

Les municipalités et les autorités des quartiers (« barangay »)sont habilitées à appliquer des règles plus strictes dans des quartiers plus fortement touchés par la propagation du virus.

Les zones rurales ou les petites zones urbaines de l’archipel demeurent placées sous le régime plus souple de Quarantaine générale modifiée (MGCQ).

Rwanda

L’aéroport de Kigali est rouvert depuis le 1er août 2020.

Les personnes entrant au Rwanda doivent disposer d’un test PCR négatif à la COVID-19 fait dans les 72h avant leur départ. Elles doivent également remplir le formulaire en ligne à l’adresse suivante : http://www.rbc.gov.rw/travel/

A l’arrivée à Kigali, les personnes entrant au Rwanda doivent observer une quarantaine obligatoire de 24 heures dans l’un des hôtels de la liste suivante : https://www.rbc.gov.rw/fileadmin/user_upload/annoucement/Info%20note%20for%20passengers%20arriving%20in%20Rwanda.pdf.

A leur arrivée à l’hôtel, un second test PCR à la COVID-19, d’un coût de 50 USD auquel s’ajoutent des frais médicaux de 10 USD, est effectué. Le résultat du test est communiqué sous 24 heures. Les personnes dont le test serait positif sont acheminés vers un centre de traitement et doivent assurer le coût de la prise en charge médicale.

Au départ de Kigali, les autorités locales demandent qu’un test PCR soit réalisé dans les 72h précédant le départ du vol. Celui-ci, d’un coût de 50 USD, peut être fait sur demande.

La Police nationale a mis en place une plateforme en ligne pour obtenir un laissez-passer pour les déplacements depuis et vers l’aéroport pendant les heures de couvre-feu.

Contact :

Le numéro d’urgence à appeler en cas de symptômes du coronavirus ou pour des informations complémentaires est le 114. Il est également possible d’envoyer un e-mail à callcenter@rbc.gov.rw, et d’envoyer un message WhatsApp au +250 788 20 20 80 (ou +250 781 75 30 12).

Tous les ressortissants français présents au Rwanda présentant des symptômes à la COVID-19, testés positifs ou placés en isolement sont invités à avertir l’Ambassade de France au Rwanda en composant le numéro d’urgence : (250) 722 152 766.

Tanzanie

Tous les voyageurs, qu’ils soient étrangers ou résidents de retour entrant ou sortant de Tanzanie, sont soumis à un dépistage renforcé de l’infection par le COVID19.

Il n’y a pas, à ce jour, de quatorzaine obligatoire à l’arrivée. Tous les voyageurs, qu’ils soient étrangers ou résidents de retour entrant de Tanzanie, doivent présenter un certificat NEGATIF COVID19 valide de moins de 72 heures précédant le voyage, délivré par un laboratoire agréé du pays de départ.

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité

Newsletter

En indiquant vos informations ci-dessus, vous consentez à recevoir nos propositions commerciales par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à travers les liens de désinscription.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR