fbpx
Suivez nous sur

Actualités politiques

Couples binationaux : « Pourquoi ne pas faire preuve d’un peu de souplesse ? »

Alors que les couples binationaux sont toujours dans l’attente d’une réponse officielle du gouvernement français concernant la mise en place d’un dispositif pour leurs retrouvailles, la vice-présidente du Sénat, Hélène Conway-Mouret et la députée Anne Genetet s’interrogent sur l’efficacité du plan envisagé par la France.

Pénélope Bacle

Publié

le

Couples binationaux : Pourquoi ne pas faire preuve d’un peu de souplesse ?

Les couples binationaux attendent fébrilement une réponse officielle du gouvernement pour leurs retrouvailles en France. Cependant, d’après nos informations, le gouvernement envisagerait un « modèle à la française » où seuls des justificatifs administratifs seraient autorisés pour prouver leur concubinage. Les dossiers qui seraient déposés dans les consulats, et non gérés par des entreprises privées, seraient étudiés au cas par cas, puis analysés par le ministère français de l’Intérieur.

Ce dispositif, loin de ceux, plus souples, mis en place au Danemark, en Norvège ou en Suisse, pourrait compliquer ces retrouvailles et manquer d’efficacité selon plusieurs élus des Français de l’étranger. D’après la vice-présidente socialiste du Sénat, Hélène Conway-Mouret, si le gouvernement mettait en place un tel modèle, il s’agirait d’une « réponse très décevante, purement administrative, sans même chercher à adapter temporairement les règles qui existent. Il existe d’autres modèles en Europe qui fonctionnent. Pourquoi ne pas faire preuve d’un peu de souplesse au lieu d’appliquer à la lettre ce qui, de toute évidence, n’est pas adapté à la situation exceptionnelle que nous vivons. Nous ajoutons de la souffrance à des situations difficiles à gérer humainement ».

La députée LREM des Français d’Asie, d’Océanie et d’Europe Orientale, Anne Genetet, est elle aussi sceptique quant à la mise en place d’un tel dispositif : « C’est une méthode qui me laisse perplexe quant à son efficacité. D’abord, cela donne un travail considérable aux consulats qui fonctionnent pour beaucoup encore à rythme ralenti (conditions sanitaires et/ou congés d’été des agents). Ensuite, un document administratif est très facile à créer de toutes pièces dans de nombreux pays. Maintenant je comprends aussi la prudence et le choix de ne pas créer d’effet d’aubaine pour entrer sur le territoire français. J’aurais aimé qu’on explore la possibilité d’une fenêtre d’ouverture réduite à quelques semaines pour permettre aux vrais couples de se retrouver. Puis de refermer à nouveau le temps que la situation sanitaire s’améliore »

LoveIsNotTourism : l’Allemagne bouge… à quand la France ?

Le gouvernement allemand a annoncé qu’il allait faire des annonces au sujet des retrouvailles des couples binationaux aujourd’hui. Ces annonces doivent entrer en vigueur dès la semaine prochaine. En France, les couples binationaux sont eux toujours dans l’attente. Le secrétaire d’Etat Jean-Baptiste Lemoyne avait pourtant annoncé en début de semaine que des solutions pourraient être trouvées très prochainement. La Commission européenne a quant à elle déclaré qu’elle encourageait tous les pays européens à autoriser l’entrée des partenaires non-mariés de citoyens ou résidents européens dans l’Union européenne sans délai.

Face à cette attente, la sénatrice Hélène Conway-Mouret a interpelé le gouvernement sur Twitter : « Pas de réponse à mes courriers ni d’annonces pourtant promises par @francediplo@JBLemoyne@GDarmanin pour faciliter les retrouvailles des couples binationaux #LoveIsEssential#LoveIsNotToursim. Attendez vous septembre pour enfin faire des propositions? »

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité

Newsletter

En indiquant vos informations ci-dessus, vous consentez à recevoir nos propositions commerciales par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à travers les liens de désinscription.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR