fbpx
Suivez nous sur

Actualités politiques

Retrouvailles des couples binationaux : le plan du gouvernement

Le gouvernement français s’apprête à formaliser ses solutions pour réunir les couples binationaux. Mais, d’après nos informations, les conditions pour l’obtention de ces futurs visas de “concubins” pourraient s’avérer difficiles à remplir…

Grégoire Mandy

Publié

le

couples binationnaux

Le gouvernement français devrait annoncer très prochainement ses mesures pour aider les couples binationaux à se retrouver. Cependant, selon une source proche du dossier, les ministères préparent actuellement un système qui requiert pour les couples uniquement des justificatifs administratifs. Et ce, malgré les multiples demandes divergentes des collectifs. 

Un modèle “à la française”

Ces demandes pour des visas de court séjour devraient se faire, selon nos informations, au cas par cas. Elles seraient d’abord traitées par les postes diplomatiques, puis analysées par le ministère de l’intérieur. Pour définir ce statut de « concubin », le gouvernement pourrait réclamer des justificatifs de vie en commun au travers de toutes sortes de preuves administratives tels des justificatifs de domicile, des factures, des précédents visas etc…

Un officiel aurait déclaré lors d’une réunion du 31 juillet en présence du ministère des Affaires étrangères, de l’Intérieur et des collectifs de couples binationaux, que les preuves demandées devraient être « vérifiables, ou du moins quelque chose d’administratif ».

Les demandes des collectifs en suspens

Conviés lors de cette réunion, les représentants des collectifs pour les couples binationaux n’auraient pas réussi à faire entendre leur point de vue. Ces derniers espéraient notamment proposer un modèle comme celui initialement mis en place au Danemark où les couples binationaux devaient justifier d’une relation de plus de six mois grâce à des SMS, photos, emails etc… Le Danemark a ensuite encore assoupli ses mesures, se suffisant de déclarations sur l’honneur.

Mais ce modèle tout comme ceux, similaires, de la Norvège, de la Suisse ou de l’Autriche, auraient tous été rejetés par le gouvernement.

Les postes consulaires en première ligne

Les couples binationaux devraient donc remplir leurs démarches auprès des postes consulaires. Le gouvernement aurait cependant reconnu qu’il existe des risques de saturation des services. Depuis le début de la crise sanitaire et les différentes mesures de confinement, les services consulaires ont été débordés. Face à cette situation, le gouvernement se serait engagé à améliorer les canaux de communication.

Lire la suite
Publicité
3 Comments

3 Comments

  1. Avatar

    Nicolas

    7 août 2020 at 12 h 57 min

    C’est vraiment ridicule si les décisions prennent cette direction… On parle de 2.000 à 3.000 personnes séparées depuis des mois, qui ont toutes des visas valides en temps ordinaire, mais encore un fois c’est le Ministère de l’Intérieur qui va avoir le dernier mot à cause de la psychose française sur l’immigration illégale. Ce serait vraiment regrettable après tout le travail qui a été fait !

  2. Avatar

    Les Privés de Russie

    7 août 2020 at 13 h 09 min

    Si le gouvernement réclame des justificatifs de domiciles, c’est qu’il ne veut rien faire car c’est déjà le cas.
    Union Européenne incite les pays à favoriser le rassemblement des couples non mariés, l’Autriche, les Pays-Bas, la république Tchèque, la Finlande, la Suisse et la Norvège l’ont déjà permis avec des procédures simples et adaptées.

  3. Avatar

    kurt mayer

    7 août 2020 at 23 h 56 min

    qu’est-ce que c’est confus ce merdier …
    déjà quand tu es marié des fois le conjoint se retrouve avec un titre de séjour refusé alors qu’il aurait du être renouvelé sur simple demande selon la loi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité

Newsletter

En indiquant vos informations ci-dessus, vous consentez à recevoir nos propositions commerciales par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à travers les liens de désinscription.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR