fbpx
Suivez nous sur

Etudier et travailler

Formateurs, enseignants et personnel administratif, comment partir avec Erasmus + ?

L’enrichissement culturel et professionnel d’une expérience à l’étranger par le programme Erasmus + s’adresse aussi aux formateurs !

Weena Truscelli

Publié

le

Formateurs, enseignants et personnel administratif, comment partir avec Erasmus + ?

Qui peut participer ?

Les enseignants, formateurs, personnel administratif ou chef d’établissement.

Pour les enseignants il s’agit de mobilités individuelles, mais toujours encadrées par l’établissement qui les emploie et qui doit participer au programme Erasmus +.

Pour les cadres de l’éducation ou les personnels administratifs, informaticiens, agents comptables, animateurs, documentalistes, conseillers d’éducation, etc., les mobilités font partie d’un projet global d’établissement et permettent des missions d’enseignement ou de formation (la plupart du temps dans une autre langue), des stages d’observation ou le suivi de cours en Europe, etc.

Comment participer ?

Dans tous les cas, les modalités de candidature sont les mêmes, il faut impérativement que la structure dont vous dépendez participe au programme Erasmus + et fixe les objectifs de mobilité de certains de ses personnels par rapport à un projet global porté par l’établissement scolaire. Le projet doit être planifié au niveau local ou académique, il doit répondre à des attentes précises et proposer des objectifs à atteindre qui aideront aux choix des destinations parmi les pays participant au programme.

Des accords de mobilité sont passés entre établissements partenaires, il peut s’agir de la mise en oeuvre d’un plan de formation pour les enseignants, d’un développement stratégique de nouveaux partenariats internationaux, du renforcement des compétences linguistiques, d’une réflexion commune sur les enjeux liés à l’insertion professionnelle des diplômés, etc.

Depuis 2015, les projets de mobilité peuvent être portés par des consortia d’établissements ou d’écoles. Composé de trois organisations au moins, il est par exemple coordonné dans le secteur scolaire, par un rectorat d’académie, un GIP académique, un EPLE : Etablissement public local d’enseignement, une ESPE : Ecole supérieure du professorat et de l’éducation. Les candidatures s’opèrent via le consortium pour une gestion allégée et plus de cohérence dans les plans de formation.

Ces séjours sont d’une durée de 2 jours à 2 mois.

Pourquoi participer ?

Ces expériences de mobilité favorisent l’ouverture sur les pratiques de travail de collègues d’autres pays ainsi que le dialogue et l’enrichissement interculturel, elles permettent aussi de s’immerger dans un contexte éducatif ou de formation différent et de créer des réseaux et des collaborations multiples.

A partir de 2021, le programme Erasmus+ évolue. La page dédiée à ce programme sera mise à jour dans les semaines qui viennent, tenant compte de cette évolution.

Plus d’informations

Lire la suite
Publicité
1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: Formateurs, enseignants et personnel administratif, comment partir avec Erasmus + ? -

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité

Newsletter

En indiquant vos informations ci-dessus, vous consentez à recevoir nos propositions commerciales par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à travers les liens de désinscription.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR