fbpx
Suivez nous sur

Actualités internationales

Coronavirus: quels sont les foyers épidémiques dans le monde

Tous les jeudis, le Journal des Français à l’étranger, en partenariat avec la Caisse des Français de l’Etranger, fait un point sur la pandémie de coronavirus à travers le monde

Weena Truscelli

Publié

le

foyers épidémiques dans le monde

Le coronavirus aujourd’hui dans le monde :

Environ 91,7 millions de personnes contaminées

Plus de 1,16 million de décès

Afrique

Selon L’OMS, le continent africain, plutôt épargné par la première vague, est devenu la deuxième région où la progression de la pandémie est la plus rapide durant la première semaine de janvier (+ 19 %), derrière l’Amérique du Nord.

Certaines sources affirment que les mutations du coronavirus détectées en Afrique du Sud préoccuperaient davantage les scientifiques que le variant anglais, impliquant une crainte face à l’efficacité des vaccins. Cette information n’est pas confirmée. L’Afrique du Sud, bien qu’étant le pays d’Afrique le plus touché par la Covid-19, s’est vue contrainte de fermer jusqu’à mi-février ses frontières terrestres, notamment avec le Zimbabwe, pays voisin dont la population afflue, fuyant un confinement instauré jusqu’au 31 janvier et d’autres mesures de restrictions imposées pour contenir l’épidémie.

En République Démocratique du Congo, le nombre de cas de contamination repart à la hausse. Les services de santé sont en grande difficulté. Les moyens manquent. Par ailleurs, au Rwanda, où la hausse des cas devient critique, un centre de traitement pour les patients atteints du COVID-19 ayant besoin d’être placés en soins intensifs a été inauguré à Kigali la semaine dernière. Des efforts sont faits pour mettre en place ce genre de centres dans toutes les provinces du pays.

L’Éthiopie renforce le contrôle aux postes-frontières avec les pays voisins afin de prévenir la transmission des nouvelles souches du SRAS-CoV-2 sur son territoire. Les structures de soin y fonctionnent à près du maximum de leur capacité. L’Éthiopie est le cinquième pays le plus touché par le COVID-19 dans cette région du monde, après l’Afrique du Sud, le Maroc, l’Egypte et la Tunisie. Au Tchad,  l’instauration des mesures afin de contrer la propagation du coronavirus entraine de graves problèmes sociaux et d’accès à la nourriture pour certaines populations. Le Niger fait face lui aussi, depuis quelques semaines, à une recrudescence de l’épidémie de Covid-19. Le gouvernement nigérien a décidé, en plus d’autres restrictions en cours, de la prorogation de l’état d’urgence sanitaire pour une nouvelle période de trois mois à compter du 8 janvier. Au Nigeria également, les nouveaux cas de Covid-19 sont en forte augmentation et les personnes infectées semblent atteintes de symptômes plus sévères.

Au Sénégal, état d’urgence et couvre-feu (à Dakar) sont en place depuis la semaine dernière pour faire face à la flambée des nouvelles contaminations enregistrée dans certaines régions du pays. Les hôpitaux sont sous tension. Le Sénégal semble avoir abouti à un accord avec la Chine pour l’acquisition de vaccins anti Covid-19.

En Afrique du Nord, plusieurs pays sont toujours durement frappés par la maladie. En Égypte, les hôpitaux publics, mais aussi privés, pourtant coûteux, sont presque totalement saturés. La situation sanitaire n’est pas bonne non plus en Libye. Au Maroc, suite à l’évolution de la situation épidémiologique, le gouvernement a prolongé d’une semaine, à compter du 13 janvier, les mesures de précautions adoptées le 23 décembre dernier. En Tunisie aussi, un confinement de quatre jours avec couvre-feu renforcé commence dés aujourd’hui, afin de limiter la propagation record du virus ces derniers jours. Des hôpitaux de fortune sont mis en place pour venir à la rescousse des structures existantes déjà engorgées. La courbe épidémique semble se stabiliser en Algérie, la date du coup d’envoi de la campagne de vaccination est attendu avec espoir.

Amériques

Le Canada fait toujours face à une recrudescence de cas. Depuis le 9 janvier un confinement général est en cours au Québec pour quatre semaines, assorti d’un couvre-feu. Des mesures radicales séviront aussi en Ontario à partir du 14 janvier. L’état d’urgence a été déclenché. Confinement et enseignement à distance sont établis pour un mois dans les régions les plus touchées par l’épidémie. Le nombre de personnes hospitalisées devient trop important. Les hôpitaux craignent d’être débordés.

Aux États-Unis, la courbe continue de croitre. La semaine dernière,  le nombre de décès liés au coronavirus a été le plus important depuis le début de la pandémie, et cela dans toutes les régions du pays. Avec une augmentation particulièrement élevée dans le Sud et l’Ouest. La campagne de vaccination s’accélère. À partir du 26 janvier, la présentation d’un test PCR négatif de moins de 3 jours sera obligatoire en arrivant sur le sol étasunien.

Au Mexique, l’épidémie progresse toujours. L’augmentation du nombre de cas due aux peu de précautions prises pendant les fêtes de fin d’année vient aggraver une situation sanitaire déjà préoccupante.

Au Brésil, l’épidémie est toujours bien présente. La campagne de vaccination prend du temps et certains États brésiliens envisagent de nouvelles mesures restrictives. Au Pérou, le gouvernement évalue actuellement des mesures supplémentaires qui seront annoncées dans les prochains jours. Le nombre de cas augmente aussi en Argentine. Un couvre-feu est en vigueur depuis le 8 janvier et en Bolivie. Les médecins appellent au confinement. L’état d’urgence est prolongé au Chili jusqu’en mars 2021. Le CNRS en Amérique du sud met régulièrement à jour des informations sur la situation liée au Coronavirus dans la plupart des pays de cette région du monde où l’évolution de la pandémie diffère énormément d’un territoire à l’autre.

Asie

En Inde la situation reste stable. La campagne de vaccination continue. La Thaïlande, jusque là peu touchée par la pandémie, fait face à une recrudescence de cas depuis la fin décembre. Bangkok subit un premier confinement partiel depuis le 2 janvier. L’Indonésie rapporte un nombre de cas plutôt à la hausse, mais la campagne de vaccination a commencé cette semaine. La Malaisie a décrété l’état d’urgence. L’état de Selangor est en confinement jusqu’au 26 janvier et les frontières se ferment.

Malgré les mesures prises visant à prévenir une nouvelle vague d’infections, la Chine enregistre à nouveau des augmentation de cas de Covid-19. Surtout pas loin de Pékin, mais aussi dans le Nord-Est du pays. Mariages et enterrements sont interdits dans plusieurs provinces et l’état d’urgence proclamé dans la région de Heilongjiang (nord-est). D’autres restrictions sont en vigueur. La Corée continue de faire face à une troisième vague plus importante que les précédentes. Les règles de distanciations sont renforcées, surtout à Séoul, la capitale.

Au Japon, une nouvelle souche du virus semble avoir été identifiée. L’état d’urgence est proclamé à Tokyo depuis le 7 janvier et le pays ferme ses frontières aux étrangers non résidents jusqu’à fin janvier (au moins).

L’Iran est toujours dans la tourmente et le Liban subit un confinement total depuis le 7 janvier. Les hôpitaux sont saturés . D’autres mesures strictes entreront en vigueur entre le 14 et le 25 janvier. Un couvre-feu sera imposé de jour comme de nuit et toutes les activités économiques seront suspendues à l’exception de celle liées au secteur de la santé. De son côté, le gouvernement israélien, espère vacciner l’ensemble de sa population d’ici le mois de mars. En attendant, le pays est à nouveau confiné depuis fin décembre suite à l’apparition de quatre cas du nouveau variant du coronavirus. La Jordanie a lancé sa campagne de vaccination le 13 janvier. Le nombre de personnes contaminées quotidiennement est en baisse en Turquie.

Europe

Le vieux continent peine toujours à contrôler la pandémie. Les nouveaux variants découverts un peu partout sur la planète inquiètent et mobilisent les scientifiques. Les campagnes de vaccinations débutent un peu partout en Europe, mais plusieurs pays sont encore confinés : l’Allemagne, le Royaume-Uni, l’Irlande, le Danemark et l’Autriche. En Slovaquie, aux Pays-Bas et au Portugal, les populations subissent des confinement partiels. De nouvelles mesures sont attendues avec inquiétude en France cette semaine.

Au Royaume -Uni l’épidémie repart de plus belle, sous la poussée du nouveau variant, beaucoup plus contagieux. Les écoles referment jusqu’à mi-février en Angleterre.

En Russie, la seconde vague de l’épidémie est très meurtrière. Une vaccination massive devrait commencer lundi prochain.

Pour connaître plus en détail les mesures mises en place dans les pays d’Europe, le site touteleurope.eu  fait régulièrement un point sur chaque pays de l’Union.

Océanie

En Australie, à la suite de la découverte d’un cas du nouveau variant britannique à Brisbane, un confinement immédiat de trois jours a été décrété par prudence la semaine dernière. Un foyer d’infection se développe aussi en Nouvelle-Galles du Sud où le port du masque a été rendu obligatoire. Cette mesure est aussi en vigueur dans l’État du Victoria. Malgré tout, la situation est loin d’être aussi grave dans le pays continent qu’en Europe ou aux États-Unis.

En Nouvelle-Zélande, l’épidémie est toujours sous contrôle.

La campagne de vaccination débutera lundi prochain en Polynésie française.

Une assurance santé unique pour les soins liés au virus !

En savoir plus

Lire la suite
Publicité
1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: Coronavirus: quels sont les foyers épidémiques dans le monde -

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité

Newsletter

En indiquant vos informations ci-dessus, vous consentez à recevoir nos propositions commerciales par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à travers les liens de désinscription.