fbpx
Suivez nous sur

Etudier et travailler

Travailler dans les îles (3/5) : Tahiti

Français à l’étranger revient sur les conditions d’emploi dans les territoires français d’outre-mer. Aujourd’hui,Tahiti, l’île la plus importante de Polynésie Française. Comptabilité, restauration, informatique, administration, BTP, enseignement, commerce… de très nombreux domaines sont à la recherche de renfort

Publié

le

Travailler... à Tahiti

› Les conditions légales pour vivre et travailler

Si vous êtes un ressortissant français arrivé par avion ou bateau, capable de présenter un passeport ou une carte d’identité, vous n’avez pas besoin de demander d’autorisation pour travailler en Polynésie française.

› Trouver un emploi

Il vaut mieux commencer vos recherches avant de partir. Pour les ressortissants français, si vous êtes professeur, fonctionnaire ou militaire, il y a des chances pour que vous soyez muté dans cette partie du monde mais pour une durée limitée dans la majorité des cas. Même s’il s’agit d’une collectivité liée à la France, il n’y a pas d’allocation chômage en Polynésie française et il est fort probable que les recruteurs aient une préférence pour la population locale. L’île accueille régulièrement des salons professionnels, propices pour proposer votre CV et échanger des coordonnées. N’oubliez pas la presse locale, dans laquelle vous trouverez de nombreuses annonces pour des recrutements précis.

Contacts utiles

› Les secteurs porteurs d’emploi

Tahiti représente la plus grande partie de l’activité économique de la Polynésie française, avec une grande place faite au secteur tertiaire, et aux activités non marchandes. S’ajoute à cela la place de premier producteur agricole du territoire tout entier, sans oublier que Tahiti abrite une grande partie du parc industriel. Comptabilité, restauration, informatique, administration, BTP, enseignement, commerce… de très nombreux domaines sont à la recherche de bras supplémentaires. Néanmoins, deux détails d’importance sont à prendre en compte : la plupart des postes sont basés à Papeete, la capitale de Tahiti, et nombre d’entre eux sont des CDD. Infirmières et infirmiers sont très recherchés en Polynésie française, le turn-over étant assez important dans le secteur. Les commerciaux indépendants sont également particulièrement courtisés.

› Créer son entreprise

Il suffit de se rendre à la CCISM (Chambre de commerce, d’industrie, des services et des métiers) pour déclarer la création d’activité et justifier de son identité. Des partenaires sont à votre disposition pour vous guider dans vos démarches. Le CDFE (Centre de développement et de formalités des entreprises) de la CCISM est le point de départ et le passage obligatoire de toute création d’entreprise. Le système social et fiscal est très différent de celui de la métropole. Créer une entreprise en Polynésie permet de bénéficier d’impôts, de taxes et de cotisations sociales faibles.

Contact utile :

Lire la suite
Publicité
1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: Travailler dans les îles (3/5) : Tahiti -

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR