fbpx
Suivez nous sur

Actualités internationales

Les derniers conseils aux voyageurs du Quai d’Orsay

Français à l’étranger partage les informations mises à jour du 13 au 19 mars mars par le Quai d’Orsay concernant les mesures prises face à la crise sanitaire liée au coronavirus et les autres appels à la vigilance dans de nombreux pays.

Weena Truscelli

Publié

le

Les derniers conseils aux voyageurs du Quai d’Orsay

Ces informations concernant chaque pays, publiées sur le site diplomatie.gouv.fr, sont classées par ordre alphabétique.

Mesures concernant l’infection pulmonaire – Covid-19

> Afrique du Sud

Les frontières d’Afrique du Sud sont de nouveau ouvertes à tous les voyageurs internationaux. Les voyageurs français peuvent bénéficier de l’exemption de visa pour les séjours d’une durée inférieure à 90 jours. Tous les voyageurs arrivant en Afrique du Sud doivent présenter un test COVID-19 négatif effectué moins de 72h avant le départ, se soumettre à une prise de température à leur arrivée sur le territoire sud-africain. Les personnes présentant des symptômes de la Covid-19 seront placées en quarantaine pour une durée de 10 jours. Cette quarantaine s’effectue dans des lieux désignés par les autorités sud-africaines et les frais de quarantaine sont à la charge des voyageurs. Il est obligatoire aussi de télécharger l’application COVID Alert South Africa sur son téléphone. L’application a été mise en place par les autorités sud-africaines afin de pouvoir avertir tout utilisateur s’il a été en contact avec un autre utilisateur ayant été testé positif à la Covid-19 au cours des 14 derniers jours. Le président Ramaphosa a indiqué que l’application serait totalement anonyme, et ne recueillerait aucune information personnelle.

  • Une deuxième vague de la Covid-19 a très fortement touché l’Afrique du Sud en décembre 2020 – janvier 2021, en raison de la circulation du variant 501.V2 dans le pays. Cette deuxième vague a ensuite rapidement reflué en janvier – février 2021, permettant au gouvernement sud-africain de fortement assouplir les restrictions à partir du 1er mars (cf. infra). Cependant, tout déplacement ou séjour en Afrique du Sud reste fortement déconseillé, du fait de la présence continue du variant 501.V2 dans le pays et de sa transmissibilité accrue par rapport aux souches circulant actuellement en France, augmentant ainsi sensiblement le risque de contamination.

Plus d’informations sur les mesures en vigueur en Afrique du Sud

Contact utile :

Site internet de l’ambassade de France en Afrique du Sud

> Botswana

Tout déplacement ou séjour au Botswana est fortement déconseillé, du fait de la circulation très active du variant 501.V2 dans le pays. Ce nouveau variant du SARS-CoV-2 a une transmissibilité accrue par rapport aux souches circulant actuellement en France, augmentant ainsi sensiblement le risque de contamination. Tous les voyageurs qui arrivent au Botswana devront respecter certaines  exigences, les connaître (test PCR, etc.)

Contact utile :

Ambassade de France au Botswana

> Chypre

Pour entrer à Chypre depuis la France il est nécessaire de disposer d’un test PCR négatif réalisé moins de 72h avant le départ et de remplir le CyprusFlightPass. Un deuxième test (payant) doit être réalisé à l’arrivée à Chypre et un isolement est nécessaire dans l’attente du résultat (généralement 24h). Il n’y a plus d’interdiction d’entrée pour les non-résidents, ni de période de quatorzaine en provenance de France

Plus d’informations sur les mesures en vigueur à Chypre

Contact utile :

Site de l’ambassade de France à Chypre

> Comores

Les liaisons aériennes entre Mohéli, Grande-Comore et Anjouan ont repris. Il n’est désormais plus nécessaire de présenter un test Genxpert COVID-19 négatif à l’arrivée à l’aéroport de Bandar Salam Mohéli. Un contrôle de température est effectué par les autorités sanitaires sur tous les passagers à l’arrivée sur l’île, qui doivent se soumettre à un test PCR en cas de température supérieure à 38°C.

Connaître les mesures en vigueur aux Comores

Contact utile :

Site de l’ambassade de France aux Comores

> Estonie

Peuvent actuellement se rendre en Estonie, quel que soit le motif de leur séjour : les ressortissants estoniens, les résidents en Estonie, ainsi que les membres de leur famille, les ressortissants et résidents d’un pays de l’Union européenne, de l’Espace Schengen, du Royaume-Uni, d’Andorre, de Monaco, de San-Marin et du Vatican. Les ressortissants des pays figurant dans la liste établie par le Conseil européen. Les voyageurs en provenance de France doivent respecter une quarantaine de 10 jours.

Plus d’informations sur les conditions d’entrée en Estonie (test PCR etc.) et les mesures en vigueur dans le pays

Contacts utiles :

Le site des autorités sanitaires estoniennes et de l’ambassade de France en Estonie.

> Grèce

Toutes les personnes qui résident en France ou dans un des autres pays de l’UE, au Royaume-Uni, en Suisse, en Norvège, au Liechtenstein et en Islande) sont autorisés à entrer en Grèce. Sont également autorisés les arrivées des résidents des pays figurant sur la liste de pays « sûrs » recommandée par l’UE. Pour tous les autres pays, seuls les voyages essentiels sont autorisés. Tous les voyageurs, quelle que soit leur nationalité et provenance, doivent obligatoirement remplir un formulaire en ligne au moins 24h avant le voyage (conseillé de le faire le plus tôt possible) et présenter à leur embarquement, les résultats rédigés en anglais d’un test négatif au coronavirus Covid-19 (RT-PCR) de moins de 72h pour toutes les arrivées (arrivées par voie terrestre autorisées uniquement via la Bulgarie). En complément des mesures précitées, il est obligatoire de se soumettre à un test rapide en arrivant en Grèce, ainsi qu’à une quarantaine préventive de 7 jours.

  • Le test PCR Covid-19 n’est pas exigé pour les enfants nés en 2011 et après. Le formulaire est également obligatoire pour tous les résidents qui quittent le pays.
  • Par ailleurs, un dépistage aléatoire au Covid-19 (PCR) peut être demandé à l’arrivée de voyageurs, quelles que soient leur nationalité et leur voie d’entrée en Grèce. Tout test positif implique d’observer une quarantaine de 14 jours (au moins 7 jours pour les « cas contacts ») dans une structure désignée par les autorités sanitaires. En cas de dégradation de la situation sanitaire, des mesures de confinement temporaires et ciblées pourront être prises.
  • Un confinement généralisé à tout le pays est en vigueur

Plus d’informations sur la situation en Grèce

Contact utile :

Site de l’ambassade de France en Grèce

> Guatémala

Il est impératif de présenter à l’embarquement le résultat négatif d’un test, effectué moins de 96h avant l’arrivée au Guatémala pour un test PCR ou moins de 72h pour un test antigénique (les enfants de moins de 10 ans en sont exemptés), ou un justificatif de leur vaccination contre la Covid-19 (avec administration de la seconde dose au moins 15 jours avant l’arrivée au Guatemala). Un questionnaire sanitaire doit également être renseigné avant le départ, disponible en ligne.

  • Depuis le 23 décembre 2020, les personnes ayant visité ou effectué un transit au Royaume-Uni ou en Afrique du Sud dans les quatorze derniers jours se verront refuser l’accès au territoire guatémaltèque. Les ressortissants guatémaltèques, les personnes ayant leur résidence légale au Guatemala, les membres du corps diplomatique, les personnes voyageant à des fins humanitaires et le personnel navigant ne sont pas concernés par cette interdiction mais devront se soumettre à une quarantaine de dix jours minimum sur leur lieu de résidence ou de séjour au Guatemala.
  • Compte tenu de ces mesures, il convient de reporter tout voyage non-essentiel au Guatemala en attendant que la situation se normalise.
  • Il est également recommandé aux Français résidents et de passage au Guatemala de respecter les instructions des autorités guatémaltèques et de limiter leurs déplacements au maximum.

Plus d’informations

Contact utile :

Site de l’ambassade de France au Guatemala

> Italie

Tous les voyageurs doivent remplir ce formulaire (PDF – 422 Ko) et prendre connaissance, en le signant, de ce document d’information (PDf – 125 Ko). L’obligation de dépistage dépend du pays de provenance ou de résidence dans les 14 jours qui précèdent le voyage en Italie (et non de la nationalité du voyageur). Un questionnaire interactif permet de connaître les mesures applicables à chaque situation (italien/anglais). Pour les personnes arrivant d’un pays de la liste dite « Elenco C » : France (y compris la Guadeloupe, la Martinique, la Guyane, la Réunion et Mayotte, mais à l’exclusion d’autres territoires situés en dehors du continent européen), Les voyageurs (à partir de 2 ans) qui, au cours des 14 derniers jours précédant leur entrée en Italie, ont séjourné ou simplement transité par ces pays doivent  : se signaler dès l’arrivée à l’autorité sanitaire régionale (liste par région) et présenter le résultat négatif d’un test moléculaire (PCR) ou antigénique de moins de 48h. 

  • Les voyageurs qui ne pourraient pas présenter ce document devront faire une quatorzaine (14 jours) en Italie (il n’est plus possible de faire le test en arrivant en Italie) ; la compagnie aérienne ne peut pas refuser un embarquement au motif qu’un test n’a pas été réalisé en France puisqu’une quatorzaine peut être faite en Italie.

Plus d’informations sur les mesures en vigueur en Italie

Contact utile :

Ambassade de France en Italie

> Liban

le gouvernement libanais a mis en place pour tous les voyageurs, âgés de 12 ans et plus, les mesures sanitaires suivantes : l’obligation de présenter lors de l’enregistrement à l’aéroport de départ le résultat négatif d’un test PCR effectué au plus tôt 96 heures avant la date d’arrivée au Liban. En l’absence de production d’un tel test, les passagers ne sont pas autorisés à embarquer. Dans la pratique, certaines compagnies aériennes appliquent un délai plus restrictif, ainsi, il est fortement conseillé de se renseigner auprès de sa compagnie aérienne avant tout déplacement. Renseigner une déclaration de santé téléchargeable sur la page COVID19 MOPH Pass et être en possession d’une assurance couvrant les frais liés au traitement de la Covid-19 pendant toute la durée de leur séjour au Liban, renseigner, avant leur départ, un formulaire sur le site Internet www.covid.pcm.gov.lb (en anglais et arabe) et présenter à l’embarquement la notification d’approbation reçue par SMS ou courriel à l’issue de cette procédure en ligne ; les passagers reçoivent également par SMS un lien pour télécharger l’application mobile « covidlebtrack », présenter à l’arrivée à l’aéroport international de Beyrouth, aux agents du Ministère de la santé, l’application « covidlebtrack » qui aura préalablement été téléchargée et activée sur son téléphone, observer une quarantaine de 72 heures dans le lieu de résidence dont l’adresse aura été renseignée sur l’application « covidlebtrack ».

  • En raison de la circulation toujours importante de la Covid-19 et de la saturation des capacités médicales dans le pays, le gouvernement libanais maintient l’état d’urgence sanitaire.
  • Si le pays est actuellement dans une phase de déconfinement progressif, des mesures sanitaires mises en place pour lutter contre la propagation de la Covid-19 demeurent, les connaître

Contact utile :

Ambassade de France au Liban

> Malte

Les autorités maltaises ont rouvert l’aéroport international pour les vols directs entre la France et Malte. Les vols à destination et en provenance du Royaume-Uni sont suspendus jusqu’à nouvel ordre. Un test PCR négatif de moins de 72 heures est demandé à tous les voyageurs en provenance de tous les aéroports en France, y compris ceux d’Ile de France. 

  • Attention : Les autorités maltaises vérifient précisément l’authenticité des tests PCR à l’embarquement. Toute présentation d’un PCR falsifié peut conduire à une arrestation par la police locale et à des poursuites.
  • En tout état de cause, tout voyageur se rendant à Malte par voie aérienne est tenu de se munir d’un formulaire de déclaration de voyage et d’un formulaire de localisation de passager (disponibles en ligne, uniquement en anglais) qu’il conviendra de remettre soit à la compagnie aérienne assurant son vol à destination de Malte, soit dans un espace dédié du terminal d’arrivée de l’aéroport international de Malte.

Depuis le 11 mars une nouvelle série de mesures sanitaires est appliquée jusqu’au 11 avril, les connaître

Contact utile :

Site de l’ambassade de France à Malte

> Moldavie

Depuis le 5 mars 2021 toute personne entrant en République de Moldavie doit obligatoirement compléter une fiche épidémiologique dans laquelle elle s’engage à respecter un auto-isolement de 14 jours dans un lieu déterminé (pour les mineurs de moins de 14 ans cette fiche est complétée et signée par son représentant légal) à l’exception de certaines suivantes, à condition qu’elles ne présentent pas de signes d’infection ou de fièvre, en savoir plus

Plus d’informations sur les conditions d’entrée et les mesures de restrictions sanitaires en vigueur en Moldavie

Contact utile :

Site de l’ambassade de France en Moldavie

> Mongolie

Les autorités mongoles ont prolongé la fermeture des frontières et la suspension de toutes les liaisons aériennes et terrestres internationales pour le transport régulier de passagers, jusqu’au 30 avril 2021 inclus.

  • Les déplacements en Mongolie sont à proscrire jusqu’à nouvel ordre, sauf en cas de nécessité impérieuse

Contact utile :

Ambassade de France en Mongolie

>Monténégro

Des mesures spécifiques ont été introduites au Monténégro depuis le 11 mars et jusqu’à nouvel ordre : Tous les voyageurs doivent se munir d’un test PCR négatif de moins de 48 heures (sauf les enfants de moins de 5 ans) ou d’un test sérologique de moins de 30 jours ou d’une preuve de vaccination (2e dose de vaccin reçue 7 jours avant l’entrée au Monténégro). Seuls les Français résidant au Monténégro peuvent entrer dans le pays sans test PCR négatif mais devront alors s’astreindre à 14 jours d’isolement à domicile.

De nombreuses mesures restrictives sont en vigueur au Monténégro, les connaître

Contacts utiles :

Les sites du gouvernement monténégrin, de l’Institut de santé publique, du ministère de la Santé, du site national sur la COVID-19 et de l’ambassade de France au Monténégro

> Norvège

Seuls les résidents en Norvège sont acceptés sur le territoire norvégien. Les frontières sont fermées pour les non-résidents, y compris les personnes se rendant en Norvège pour une mission professionnelle.

  • Une liste d’exceptions (exemples : parents de mineurs résidant en Norvège, voyageurs en transit, journalistes, marins et routiers, etc) est disponible en anglais sur le site du gouvernement norvégien

Plus d’informations

Contact utile :

Site de l’ambassade de France en Norvège.

> Portugal

Les déplacements vers le Portugal sont strictement limités. Pour les voyageurs en provenance de pays de l’espace Schengen et de pays associés à l’espace européen (Liechtenstein, Norvège, Islande, Suisse), l’accès, par voie aérienne, au territoire portugais dépend de la situation épidémiologique du pays de provenance telle qu’elle figure sur le site du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies : en tout état de cause, la présentation d’un test RT-PCR négatif datant de moins de 72H est obligatoire pour toute personne ( à l’exception des enfants de moins de 2 ans) :

  • pour les pays dont le taux d’incidence est inférieur à 500 cas pour 100 000 habitants dans les derniers 14 jours (cas de la France) : obligation d’un test RT-PCR négatif datant de moins de 72h au moment de l’embarquement ;
  • pour les pays dont le taux d’incidence est égal ou supérieur à 500 cas pour 100 000 habitants dans les 14 derniers jours : obligation d’un test RT-PCR négatif datant de moins de 72 h au moment de l’embarquement ET obligation d’un isolement prophylactique de 14 jours à domicile ou dans un établissement désigné par les autorités portugaises.

Plus d’informations sur les mesures actuellement en vigueur au Portugal

Contact utile :

Sites de l’ambassade de France au Portugal et des autorités locales à Madère et aux Açores

> Roumanie

Pour tout voyage en avion, autobus ou train de France en Roumanie, il est obligatoire de présenter une preuve de test PCR COVID-19 négatif, test effectué moins de 72 heures avant l’embarquement. Le document doit avoir une version anglaise, provenir d’un laboratoire homologué et bien préciser l’identité du voyageur. Il peut être sous forme électronique. Sans test négatif, l’accès à l’avion, à l’autobus ou au train sera refusé. La plupart des voyageurs venant de France sont soumis à une obligation de quarantaine (10 jours)

  • Les personnes arrivant de France par la route en véhicule individuel doivent aussi présenter une preuve de test PCR négatif, test effectué moins de 72 heures avant leur arrivée en Roumanie. En l’absence de ce test, leur entrée en Roumanie est permise, mais leur période de quarantaine obligatoire sera prolongée à 14 jours. Ces personnes auront néanmoins la possibilité de la raccourcir à 10 jours en réalisant, sur place, un test payant à partir du 8e jour de quarantaine.
  • Outre la France, plusieurs autres pays sont concernés par ces mesures. Leur liste régulièrement mise à jour est accessible sur le site de l’institut national de santé publique roumaine.
  • Ne sont exemptés de cette obligation que les enfants de 3 ans ou moins, les personnes prouvant avoir été vaccinées contre la COVID-19 (seconde dose administrée depuis au moins 10 jours), les personnes prouvant avoir été déjà infectées par la COVID-19 entre 14 et 90 jours avant leur arrivée, les conducteurs de véhicules de plus de 2,4 tonnes ou de plus de 9 sièges, les personnels du transport aérien, ferroviaire et fluvial, et les personnels diplomatiques (sur réciprocité).

Plus d’informations sur les conditions d’entrée en Roumanie et les mesures en vigueur dans le pays

Contacts utiles :

Ambassade de France en Roumanie

> Sénégal

Les frontières aériennes sont ouvertes et les vols internationaux ont repris selon un protocole sanitaire défini. Les autorités sénégalaises n’autorisent l’entrée sur leur territoire qu’aux personnes de nationalité sénégalaise, aux ressortissants étrangers titulaires d’une carte de séjour et aux détenteurs d’autorisations spéciales délivrées par les autorités sénégalaises. Conditions sanitaires d’entrée sur le territoire sénégalais : Un test PCR Covid négatif datant de moins de cinq jours délivré par un laboratoire situé dans l’État où le passager a commencé le voyage est exigé à l’embarquement pour Dakar.

Plus d’informations sur la situation dans le pays

Contact utile :

Site de l’ambassade de France au Sénégal.

> Seychelles

A l’exception temporaire des personnes en provenance d’Afrique du Sud, les autorités seychelloises autorisent tous les voyageurs pour raison professionnelle ou touristique à se rendre aux Seychelles et à y circuler librement à compter du 25 mars 2021. Un test PCR au résultat négatif réalisé 72 heures au plus avant l’embarquement est obligatoire. Pour plus de précisions consulter ce site . Une liste des hôtels agréés pour recevoir du public dans le contexte de l’épidémie Covid 19 est disponible sur le même site. Toute personne désirant se rendre aux Seychelles doit préalablement soumettre ses informations individuelles et les résultats de son test PCR sur une application dédiée à cet effet (site payant). Une autorisation lui sera transmise par mail, qu’il conviendra de présenter à l’embarquement.

Plus d’informations sur la situation aux Seychelles

Contact utile :

Ambassade de France aux Seychelles

> Suisse

L’évolution de l’épidémie est incertaine. La Suisse connaît une nouvelle augmentation du nombre de cas ces derniers jours. L’entrée en Suisse et au Liechtenstein est soumise à conditions en raison de la pandémie de la COVID-19. Selon la nature du voyage, on peut être amené à remplir un formulaire d’entrée, présenter un test négatif ou encore se placer en quarantaine.

Toutes les informations sur les conditions d’entrée en suisse et les mesures en vigueur dans le pays

Contact utile :

Site de l’ambassade de France en Suisse.

> Timor-Est

Depuis le 13 avril 2020, les autorités de Timor oriental ont fermé les frontières du pays aux voyageurs, sauf exemptions au cas par cas. Les liaisons aériennes commerciales internationales restent suspendues, à l’exception de celle opérée par la compagnie Air North entre Dili et Darwin qui a repris le 10 avril 2020 dans la limite des règles applicables au transit et au séjour sur le territoire australien.

  • Le confinement décidé le 8 mars 2021 est prolongé à Dili jusqu’au 2 avril 2021 et étendu à Baucau et Viqueque.
  • Compte tenu de ces mesures, il est formellement recommandé aux Français de reporter leur voyage à Timor oriental.

En savoir plus

Contact utile :

Ambassade de France en Indonésie et au Timor oriental

> Turquie

Tous les passagers de 6 ans et plus se rendant en Turquie par transport aérien doivent obligatoirement présenter un test PCR Covid-19 négatif (et uniquement un test PCR) effectué au plus tard 72h avant leur vol de départ pour la Turquie. Il appartient aux voyageurs d’interroger leur compagnie aérienne pour connaître les détails de l’application de cette mesure. A compter du 15 mars 2021, tous les passagers étrangers et non-résidents en Turquie souhaitant entrer en Turquie doivent compléter le formulaire du ministère de la santé dans les 72 heures qui précèdent leur entrée sur le territoire turc. Ce formulaire est disponible en ligne et un exemplaire devra être produit à la compagnie de transport (papier ou sur support digital).

  • Des mesures d’isolement et de quarantaine sont appliquées aux personnes identifiées comme cas contact ou ayant contracté le virus pendant leur séjour. La mise en quarantaine est de 10 jours pour les cas contacts et peut être écourtée en l’absence de symptômes et s’ils présentent un test négatif effectué au bout du 7ème jour de quarantaine.
  • Les personnes positives à la Covid sont placées à l’isolement pendant une durée de 10 jours.

Autres informations disponibles sur les conditions d’entrée en Turquie et les mesures en vigueur dans le pays

Contact utile :

Site de l’ambassade de France en Turquie.

> Zimbabwé

A l’arrivée au Zimbabwe, les voyageurs détenteurs d’un test PCR négatif de moins de 48 heures et ne présentant aucun symptôme du Covid-19 peuvent effectuer directement une quarantaine à domicile (d’une durée de 14 jours). Les voyageurs n’étant pas en possession de ce test PCR négatif de moins de 48 heures, de même que ceux présentant les symptômes du Covid-19 (munis ou non d’un test PCR négatif), sont placés en quarantaine pour 14 jours dans un centre dédié jusqu’à ce qu’ils soient testés.

  • En cas de test négatif, la quarantaine de 14 jours à domicile est possible.
  • En cas de test positif, un placement en isolement pour une durée de 14 jours sera ordonné. Les autorités sanitaires se réservent par ailleurs la possibilité d’ordonner le placement dans un centre de quarantaine gouvernemental si elles le jugent utile.

Plus d’informations sur les conditions d’entrée au Zimbabwe et les mesures en vigueur dans le pays

Contact utile :

Site de l’ambassade de France au Zimbabwe,

Autres alertes

Birmanie – Situation politique et sécuritaire (déplacements, couvre-feu, loi martiale) (15/03/2021)

L’armée birmane a pris le pouvoir le 1er février 2021 suite à un coup d’État. Depuis, d’importantes manifestations ont lieu à travers le pays. Les forces de police et l’armée n’hésitent plus à réprimer par la force, y compris en tirant à balles réelles sur les manifestants.

Par ailleurs, le pays connait un mouvement de désobéissance civile d’ampleur et des appels à la grève générale. Leur impact est notamment perceptible sur le secteur bancaire, l’accès aux liquidités monétaires étant rendu difficile. Le secteur hospitalier est particulièrement touché avec la fermeture de la quasi-totalité des hôpitaux publics du pays. Seules certaines cliniques privées sont encore accessibles (par exemple, SOS international et Samitivej à Rangoun).

Suite à l’adoption de mesures restrictives, les réseaux de télécommunication et Internet restent régulièrement perturbés.

Un couvre-feu de 20h00 à 04h00 du matin est en vigueur sur l’ensemble du territoire. La loi martiale a été instaurée à partir du 15 mars 2021 pour 6 des townships de la région de Rangoun (Hlinethaya, Shwepyitha, nord Dagon, sud Dagon, Dagon Seikkan, nord Okkalapa).

Compte tenu de la situation, les déplacements vers la Birmanie ne sont plus possibles.

Les Français résidant en Birmanie sont invités à limiter au maximum leurs déplacements et à le faire, en cas de nécessité impérieuse, avec la plus grande prudence. Il convient d’éviter toute présence dans les rassemblements.

Eu égard aux conditions sanitaires et de sécurité, il est demandé aux Français de bien considérer toutes les raisons liées à leur présence actuelle en Birmanie.

Liban – Manifestations (18/03/2021)

En raison de la dégradation de la situation économique et sociale, des mouvements de contestation donnant lieu à des blocages d’axes routiers interviennent régulièrement à divers endroits du territoire libanais.

Il est recommandé de se tenir informé de l’évolution de la situation, de suivre les consignes de sécurité des autorités libanaises et d’éviter les lieux de rassemblement lors de vos déplacements.

Il est possible de consulter le site des forces de sécurité (en arabe) pour les informations sur les routes praticables.
Le numéro d’urgence 112 donne également des informations en anglais et en français.

Mali – Risque d’enlèvement (11/03/2021)

À Bamako et dans ses alentours, menaces sérieuses contre les ressortissants occidentaux dans les prochains jours. Une vigilance accrue est recommandée.

Pour rappel, la menace terroriste est très élevée au Mali. Les attaques sont fréquentes dans le centre et le nord du pays, mais sont également susceptibles d’être conduites dans le reste du pays, notamment contre les forces de sécurité maliennes et les symboles de la présence occidentale.

La menace d’enlèvement est également élevée au Mali. Plusieurs enlèvements de ressortissants occidentaux ont eu lieu ces dernières années. Le risque est particulièrement élevé dans le centre et le nord du pays où les ressortissants français peuvent avoir une « valeur marchande » pour les groupes terroristes.

Bien que située en zone orange (déconseillée sauf raison impérative), le risque d’attentat et d’enlèvement à Bamako et dans ses alentours, notamment visant des lieux publics fréquentés par les Occidentaux (restaurants, hôtels, lieux de loisir, magasins) est particulièrement élevé.

Il est par conséquent recommandé aux personnes se trouvant au Mali de faire preuve d’une extrême vigilance.

En zone orange, les déplacements professionnels par la route doivent se faire en convoi, une escorte étant par ailleurs souhaitable. Il est recommandé de privilégier les déplacements par voie aérienne, ainsi que des lieux d’hébergement disposant d’une sécurisation renforcée.

Niger – Situation sécuritaire à Niamey (12/03/2021)

Divers groupes de manifestants expriment de manière épisodique leur mécontentement à Niamey depuis la proclamation des résultats provisoires du second tour de l’élection présidentielle au Niger le 23 février 2021. Des scènes de violence, qui ont éclaté dans différents quartiers de la capitale, sont donc susceptibles de se reproduire dans les jours à venir.

La situation restant tendue, il est vivement recommandé d’éviter toute sortie en ville, y compris en voiture.

Dans ce contexte, les Français résidents ou de passage sont appelés à suivre avec la plus grande attention l’évolution de la situation et à consulter régulièrement les recommandations des Conseils aux voyageurs.

Les Français de passage présents au Niger sont invités à s’enregistrer sur le fil d’Ariane.

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité

Newsletter

En indiquant vos informations ci-dessus, vous consentez à recevoir nos propositions commerciales par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à travers les liens de désinscription.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR