fbpx
Suivez nous sur

Destinations au banc d'essai

Etudier au Royaume-Uni

Français à l’étranger vous présente le Top 6 des pays à privilégier pour étudier d’après le classement Shanghai 2020 qui référence les pays en fonction du prestige de leurs universités. Aujourd’hui, nous nous intéressons au Royaume-Uni qui occupe la troisième place. 

Publié

le

Etudier au Royaume-Uni

Conditions légales pour y étudier

Avec le Brexit, étudier au Royaume-Uni nécessite une préparation plus importante en amont de votre arrivée. Il vous faudra demander un visa qui coûte 390 euros et vous inscrire auprès du service santé public NHS pour un montant de 500 euros si vous vous y installez pour plus de six mois. L’obtention du visa est soumise à quelques conditions :

– obtenir une place dans un établissement ;

– savoir parler, écrire et lire l’anglais ;

– disposer de suffisamment de ressources financières pour vivre.

Pour vous inscrire, il faut déposer un dossier auprès du dispositif  UCAS (équivalent de Parcoursup) ou UKPASS bien en amont de votre départ.

Les atouts du système universitaire

Sur les quelque 130 universités du Royaume-Uni, 65 sont classées dans le top 1 000 des meilleures universités par le classement de Shanghai. Trois d’entre elles se classent même dans le top 20 : l’Université de Cambridge, l’Université d’Oxford et l’Université Collège de Londres.

L’Université de Cambridge se hisse à la troisième place du classement. Classée meilleure université européenne, elle est un choix prestigieux pour partir étudier à l’étranger mais elle est également très sélective : seuls 15% des candidats sont acceptés. L’Université propose des enseignements de haute qualité notamment dans les domaines suivants : sciences biologiques, physique-chimie, ingénierie, commerce et management.

L’Université d’Oxford rivalise avec celle de Cambridge. Elle se classe à la neuvième place du classement. Elle offre aussi des formations très prestigieuses mais se spécialise dans d’autres sujets : l’anatomie, l’anthropologie, l’archéologie, les arts, l’histoire ancienne et classique, le droit ou la médecine. Disposer d’un diplôme de l’Université d’Oxford vous permettra à coup sûr de vous faire convoiter par les employeurs.

Si vous souhaitez étudier dans une université avec une connotation multiculturelle très forte, c’est à l’Université Collège de Londres que vous devez candidater. Plus de la moitié de ses étudiants ne sont pas britanniques. L’établissement est très réputé pour ses enseignements en sciences de l’éducation, en architecture, en anthropologie ou encore en géographie.

La durée des études au Royaume-Uni est plus courte que dans la majorité des pays européens. Alors qu’en France, il nous faut trois années d’études pour obtenir une licence et deux années supplémentaires pour un master, au Royaume-Uni, l’équivalent d’une licence (Undergraduate) correspond à trois années d’études. Pour obtenir l’équivalent d’un master (Postgraduate), il suffit d’une année supplémentaire.

La vie quotidienne

La vie au Royaume-Uni est chère, surtout dans les grandes villes. Il est aussi difficile de trouver des offres. Il faudra donc se pencher sur les offres de colocation ou de chambre chez l’habitant qui sont plus nombreuses que les offres de studios ou de petits appartements. Une chambre en colocation dans le cœur de Londres vaut en moyenne 700 livres par mois. Les résidences étudiantes sont également un bon compromis entre les différentes solutions déjà évoquées. Il en existe de nombreuses et à des prix avantageux. À Oxford, vous pourrez en trouver à partir de 150 livres par semaine. Il est possible de faire une demande d’aide au logement sur le site du gouvernement.

Les transports publics en ville sont efficaces mais chers. Il existe des cartes prépayées pour vous déplacer à Londres : les «Oyster cards». Vous pourrez alors créditer la carte du montant que vous souhaitez et chaque trajet sera débité automatiquement. Les prix des trajets sont plus avantageux avec ces cartes.

Les frais d’inscription aux universités du Royaume-Uni varient en fonction des pays. En Angleterre, ils sont élevés. Au niveau undergraduate, ils tournent autour de 4.000 livres et 10 000 livres pour le niveau postgraduate. Au Pays de Galles, les prix varient en fonction des universités mais tournent autour de 9 000 livres pour le niveau undergraduate. En Écosse et en Irlande, les universités sont publiques. Les frais de scolarité sont donc gratuits. Seuls les frais administratifs sont à régler.

Il est possible de travailler en parallèle de vos études pour répondre à vos besoins. Le temps de travail maximum par semaine est de 20h et passe à 40h pendant les vacances scolaires. Il existe beaucoup d’offres de jobs étudiants au Royaume-Uni, notamment dans les boutiques ou les bars et restaurants. Une fois admis, n’hésitez pas à consulter le «Career Center» de votre université car de nombreux recruteurs déposent directement leurs offres dans les universités.

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR