fbpx
Suivez nous sur

Actualités internationales

Sécurité dans le monde : gros plan sur les zones de vigilance du 21 au 26 juillet

Tour d’horizon de l’actualité internationale avec notre partenaire International SOS, pour la période du 21 au 26 juillet.

Publié

le

Afrique

> Afrique du Sud

Le bilan des violences en cours dans les provinces du Gauteng (au nord du pays, siège des deux plus grandes villes sud-africaines, Pretoria et Johannesburg) et du KwaZulu-Natal (à l’est, deuxième province la plus peuplée) fait état de 212 décès et 2.500 arrestations. C’est le procès pour corruption de l’ancien président Jacob Zuma qui a mis le feu aux poudres, avant que la contestation ne gagne en intensité sous forme de pillages et émeutes de masse. Un tel contexte a conduit le président Cyril Ramaphosa à annoncer un renforcement sécuritaire avec le déploiement de 25.000 soldats sud-africains supplémentaires dans les grandes villes du pays, particulièrement à Pretoria, Johannesburg, Durban et Pietermaritzburg.

> Eswatini

Le mouvement de protestation initié depuis le mois dernier pour exiger des réformes démocratiques au sein de cette monarchie absolue (ex-Swaziland) reste actif en dépit des annonces gouvernementales censées apaiser les tensions.

> Guinée-Bissau

Le mouvement syndical fait entendre sa voix dans ce petit pays lusophone situé au sud du Sénégal et au nord-ouest de la Guinée. Des revendications portées essentiellement par l’Union nationale des travailleurs de Guinée-Bissau (UNTG) qui appelle à la grève jusqu’au 3 août prochain, notamment pour exiger des hausses de salaire et de meilleures conditions de travail. De nouvelles manifestations sont attendues dans la capitale, Bissau, et dans les villes de Bafatá et Gabu (centre et centre-est du pays).

> Nigeria

Dans le pays le plus peuplé du continent, ce sont l’insécurité endémique et la gestion de la crise sanitaire qui alimentent les récriminations à l’endroit du pouvoir. De nouvelles mobilisations sont attendues dans les jours à venir, après celles du 15 juillet dernier dans la capitale Abuja, ainsi qu’à Lagos, la plus grande ville du pays.

 Afrique du Nord/Moyen-Orient

> Liban

La démission du Premier ministre Saad Hariri le 15 juillet dernier est le dernier symbole en date de l’interminable crise politique et socioéconomique qui affecte le pays du Cèdre, caractérisée entre autres par l’impossibilité de former un gouvernement, signe de l’échec de M. Hariri neuf mois après son retour à la tête du gouvernement. Le funeste anniversaire de la double explosion au port de Beyrouth le 4 août 2020 vient aussi rappeler les exigences de justice de la population par rapport à ce drame. De nouveaux rassemblements sont attendus dans les semaines à venir pour exiger la levée de l’immunité de certains fonctionnaires possiblement impliqués dans ces explosions et pour la reprise des enquêtes jusqu’alors suspendues.

Amériques

> Cuba

Le mouvement d’opposition au régime qui s’est déclaré le 11 juillet, alimenté par les critiques sur la gestion de la crise sanitaire mais aussi par les pénuries de nourriture, de médicaments et de carburant, s’est soldé par la mort d’un manifestant, des dizaines de blessés et des centaines d’arrestations. En dépit de la contre-manifestation de soutien au régime organisée le 17 juillet, de nouveaux rassemblements de contestation sont à prévoir prochainement dans les grands centres urbains cubains, à La Havane, Santiago de Cuba, Matanzas, Pinar del Río et San Antonio de los Baños.

> États-Unis

Plusieurs régions du pays sont la proie des flammes, entraînant des ordres d’évacuation, des fermetures de routes et la destruction de nombreuses infrastructures. À l’heure où nous publions, 68 incendies sévissaient au sein de 12 États américains, les plus touchés étant l’Arizona, l’Idaho, le Montana, la Californie, ainsi que le sud de l’Oregon où un gigantesque feu de forêt brûle depuis plus d’une semaine. La situation est telle que les autorités ont déclenché une alerte de niveau 5, une première depuis ces dix dernières années.

Asie-Pacifique

> Myanmar

Démise par le coup d’État du 1er février dernier, l’ancienne cheffe de l’État Aung San Suu Kyi doit comparaître le 22 juillet au titre de quatre nouvelles accusations de corruption. Une audience propre à renforcer les larges activités insurrectionnelles qui continuent de résister au pouvoir militaire en de nombreux endroits du pays, notamment dans les États de Kachin, Kayin et dans la région de Sagaing.

Europe

> Région

Les messages gouvernementaux pour encourager à la vaccination et les mesures de pass sanitaire adoptées en France, au Portugal et en Grèce pour tenter d’endiguer les nouvelles hausses de contaminations au Covid ont suscité des rassemblements de protestation dans de nombreuses villes de ces pays, notamment à Paris, Lyon, Toulouse, Lisbonne, Porto et Athènes. Des rassemblements qui pourraient en annoncer d’autres dans les semaines à venir. Pendant ce temps, la pandémie continue néanmoins sa progression.

> Région

Conséquences avérées du réchauffement climatique, les nombreuses inondations qui ont causé des ravages principalement en Allemagne et en Belgique, mais également aux Pays-Bas, au Luxembourg, en Autriche, en France et en Suisse – font apparaître un lourd bilan d’au moins 180 personnes décédées et plusieurs milliers de déplacés. Quelque 15.000 militaires et secouristes sont toujours à pied d’œuvre pour venir en aide aux victimes, tandis que les autorités luxembourgeoises et suisses émettent toujours des alertes sévères compte tenu des nouveaux risques de crues de rivières sur leur territoire.

Monde

> Aïd el-Kebir

Avec des dates variables selon les régions, les fidèles musulmans célèbrent entre le 19 et le 23 juillet cet événement religieux qui marque notamment la fin du pèlerinage de La Mecque. Au-delà de sa dimension spirituelle, cette fête très importante dans le calendrier musulman s’accompagne aussi d’une nécessité de vigilance en raison du risque que font peser les groupes radicaux islamistes dans ce contexte, envers les populations civiles ou les forces de sécurité. De surcroît, les exigences sanitaires autour des rassemblements devraient se traduire, comme l’année dernière, par un renforcement des contrôles lors de l’accès aux lieux de rassemblements.

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR