fbpx
Suivez nous sur

Actualités internationales

Coronavirus : quels sont les foyers épidémiques dans le monde

Tous les jeudis, le Journal des Français à l’étranger, en partenariat avec la Caisse des Français de l’Etranger, fait un point sur la pandémie de coronavirus à travers le monde

Publié

le

Foyers épidémiques dans le monde

Le coronavirus aujourd’hui dans le monde :

Environ 219 millions de personnes contaminées

Plus de 4,55 millions de décès

Afrique

Pendant que l’OMS prêche pour un partage équitable des vaccins à travers le monde, plutôt que pour l’administration d’une troisième dose de sérum anti Covid-19 aux personnes les plus fragiles dans les pays les mieux nantis, des épidémiologistes (s’exprimant aussi par la voix de l’OMS) rendent des avis pessimistes sur la capacité de ces mêmes vaccins à éradiquer seuls la pandémie. Même si les vaccins sont considérés comme indispensables pour circonscrire l’épidémie de coronavirus, l’émergence des variants semble réduire la perspective d’une immunité collective.

En Afrique du Sud, la baisse des infections se confirme et certaines restrictions vont être allégées. La population restant majoritairement réfractaire à la vaccination anti Covid-19, le président Sud-africain a annoncé qu’il souhaitait introduire un “passeport vaccinale“ afin d’éviter une quatrième vague d’infection et de pouvoir sereinement rouvrir l’économie. Au Botswana, la courbe épidémique fléchit et les autorités ont annoncé que l’état d’urgence ne serait pas prorogé après le 30 septembre 2021. Certaines mesures restrictives restent toutefois en vigueur, le variant Béta circule toujours dans le pays, surtout dans la région de Maun. Au Zimbabwe, le taux d’incidence est également en baisse et pourtant, dans le pays, les fonctionnaires refusant la vaccination doivent démissionner et les fidèles non vaccinés ne peuvent plus assister aux offices religieux. Dans d’autres pays d’Afrique australe, en Namibie, en Eswatini, ou encore au Mozambique, d’après les chiffres communiqués, la pandémie semble en net recul.

Face au Mozambique, sur l’île de Madagascar, le nombre de cas de contaminations recensés quotidiennement est aussi en baisse, mais le nombre de décès reste important et la peste pulmonaire (dont les symptômes ressemblent à ceux du Covid) a fait sa réapparition à Antananarivo, une province de la capitale. La commune contaminée a été mise en quarantaine par les autorités. (La peste pulmonaire est endémique à Madagascar). Maurice semble faire face à une situation sanitaire assez grave, les hôpitaux sont saturés, mais les autorités se veulent rassurantes et le pourcentage de personnes vaccinées a dépassé 60%. L’île doit rouvrir aux touristes le 1er octobre. Sur l’île de la Réunion, le taux d’incidence est en baisse constante depuis 5 semaines, le confinement en vigueur depuis le 31 juillet s’arrêtera samedi prochain et le couvre-feu sera repoussé à 23 heures.

Le Covid-19 paraît circuler moins activement en Zambie, mais dans l’Angola voisin, les chiffres s’envolent à nouveau, bien que le pays se soit lancé dans une campagne de vaccination de masse afin de contenir la propagation du virus. En République démocratique du Congo (RDC), où la vaccination piétine, le président, qui tenait jusque là un discours plutôt sceptique sur la fiabilité du sérum d’Astrazenaca, s’est finalement fait vacciner cette semaine, afin de montrer l’exemple et redonner confiance en cette arme préventive à la population du pays (Des proches, ainsi que des membres de la famille du chef de l’État sont décédés du coronavirus.) le Programme alimentaire mondial (APM) confirme que la faim est un terrible problème en RDC, ce qui en fait un des pays présentant le plus grand besoin d’assistance dans le monde.  En Ouganda, la courbe des contaminations au coronavirus décroît, une douzaine de sites de vaccination sous tente ont été installés dans des zones les plus fréquentées de la capitale (Kampala) afin de faciliter la vaccination. La Tanzanie n’a toujours pas publié de chiffres sur les cas d’infection au coronavirus depuis avril 2020 (509 cas pour 16 décès). La situation sanitaire paraît se stabiliser au Kenya (du moins pour le nombre de cas recensés). En Ethiopie, le Covid-19 est un problème noyé parmi d’autres : conflits, déplacements de populations, pénuries et autres épidémies… Quant aux chiffres de la pandémie communiqués par la Somalie, les 2 Soudan et le Tchad, ils semblent très faibles et peut-être peu réalistes.

En Guinée Équatoriale, les cas de Covid sont en hausse et la vaccination est obligatoire depuis fin juillet pour les militaires, les personnels de santé et les enseignants. Au Nigéria, les cas de Covid sont en baisse, mais l’insécurité règne, notamment dans le nord-ouest et le centre du pays et l’inflation sur les produits de première nécessité est particulièrement élevée. Au Bénin, pays voisin, la courbe épidémiologique est stable. Le gouvernement béninois a entamé une campagne de sensibilisation sur la vaccination contre le Covid-19. Pour les travailleurs et les citoyens elle est recommandée, mais elle est exigée pour les agents de santé, ce qui soulève des contestations à travers le pays. La présentation du carnet de vaccination pour participer à tout évènement officiel est aussi désormais obligatoire au Bénin. Suite à la recrudescence de nouveaux cas d’infections au coronavirus et de décès ces dernières semaines, le Togo a prolongé l’état d’urgence sanitaire de 12 mois. De nombreux lieux publics sont clos, certains rassemblement interdits et la population est appelée à adhérer «massivement» à la campagne de vaccination. La Côte d’Ivoire, où les chiffres de la pandémie n’augmentent plus, envisage également la mise en place d’un “passe sanitaire“(pour accéder aux bars, restaurants etc.), cette menace étant brandie afin de pousser les individus à se faire vacciner (comme ailleurs dans le monde). Plus à l’Ouest, la Sierra Leone a annoncé la levée du couvre-feu imposé en juillet, les restrictions sur les rassemblements ont aussi été levées mais les autorités ont également décidé de mettre en place un “passe sanitaire“. Les enseignants et d’autres corps de métiers ainsi que “toute personne entrant dans un bâtiment public“ devront montrer la preuve qu’elles ont reçu au moins une dose de vaccin. Au Sénégal, le taux d’incidence est en baisse. En Mauritanie, suite au récent reflux du taux d’infection au Covid-19, la durée du couvre-feu en vigueur a été réduite.

En Algérie, la situation s’apaise, le ralentissement du nombre de cas de Covid recensés se poursuit, les hôpitaux retrouvent un taux normal d’occupation et les autorités tentent d’intensifier le rythme de la vaccination. Malgré tout, la rentrée scolaire inquiète. Prévue le 7 septembre, elle a été repoussée au 21 du même mois. Apparemment, la campagne vaccinale ne séduit pas les enseignants, ni les parents d’élèves. En Tunisie, la propagation du virus confirme enfin son recule après la dangereuse flambée de cet été. Environ 3 millions de personnes sont vaccinées (sur une population de 12 millions). Au Maroc, la baisse du nombre de cas positifs se poursuit également, néanmoins, des taux élevés de cas critiques et de décès continuent d’être enregistrés. Les mesures restrictives devraient bientôt être assouplies.

  • Le Centre africain pour le Contrôle et la Prévention des Maladies met régulièrement à jour les informations disponibles concernant la pandémie de coronavirus en Afrique,
  • et les publications du site  “Our World in Data“, dirigées par l’Université d’Oxford et rédigées par Max Roser (historien social et économiste du développement) fournissent des indications sur le taux de vaccination par continent, puis par pays.

Amériques

Le Canada enregistre toujours une hausse des cas de Covid-19, mais la vaccination parait remplir son rôle et moins de cas graves sont recensés par rapport à la vague précédente. Dans plusieurs provinces canadiennes, il est obligatoire pour les personnes de plus de 12 ans d’être vaccinées pour se rendre dans la plupart des lieux de loisir (bar, restaurant, théâtre, club de sport, etc.) La vaccination sera également bientôt indispensable pour prendre le train, le bateau ou l’avion. Le 7 septembre, le Canada a rouvert ses frontières aux voyageurs totalement vaccinés. Le Gouvernement canadien propose un résumé des cas de Covid-19 au Canada et au fil du temps. On y trouve des données détaillées sur la propagation du virus dans différentes régions du pays, y compris des données ventilées selon l’âge et le sexe ou le genre, ainsi qu’un survol des hospitalisations et des décès, du dépistage, des variants préoccupants et des expositions.

Aux États-Unis, le taux de contamination au Covid-19 paraît se stabiliser. Le Président américain étend la vaccination obligatoire (déjà en vigueur entre autre pour les militaires) aux employés fédéraux, aux sous-traitants d’agences fédérales, au personnel des maisons de retraite, etc. Dans le secteur privé, l’obligation de se faire vacciner ou d’effectuer un test de dépistage hebdomadaire va être mis en place pour les employés des entreprises de plus de 100 salariés. La liste des obligations forçant à une immunisation incontournable s’allonge, entrainant des mécontentements au sein de la population américaine. Plus d’informations précises par États sur le Covid-19 aux USA sur le site “Johns Hopkins, University &Medecine“ 

Cuba connaît une vague épidémique sans précédent, sur l’île, la vaccination a été étendue aux enfants entre 2 et 18 ans, elle devient obligatoire pour retourner à l’école.

La situation reste mitigée des les îles des Caraïbes, l’épidémie régresse dans les îles françaises, mais la rentrée scolaire sera peut être encore reportée.

En Amérique du Sud, le variant Mu, détecté pour la première fois en Colombie a été désigné par l’OMS comme un “variant d’intérêt“. Au Brésil, en Colombie ou encore au Chili les chiffres des cas de Covid recensés sont en baisse, mais l’épidémie laisse derrière elle des tensions sociales et des problèmes économiques importants. Le CNRS en Amérique du sud met régulièrement à jour des informations détaillées sur la situation liée au Coronavirus dans la plupart des pays de cette région du monde où l’évolution de la pandémie diffère énormément d’un territoire à l’autre.

Asie

En Inde, la saison des fêtes religieuses inquiète. La pandémie de coronavirus est stable dans le pays ces dernières semaines, mais les gigantesques rassemblements indiens ont déjà prouvé les dégâts qu’ils peuvent causer. Par ailleurs, l’État du Kerala fait face à un nouveau virus, le virus Nipah. Ce dernier est sans aucun lien avec le coronavirus, mais semble extrêmement dangereux. La Chine est à nouveau en alerte, des mesures strictes sont en vigueur dans le sud-est du pays (province du Fujian) afin de freiner une recrudescence de cas de Covid-19 liée au variant Delta. Au Bangladesh, preuve d’un mieux dans la situation sanitaire, les écoles ont rouvert après 18 mois de fermeture (le port du masque est obligatoire). Les chiffres de l’épidémie  se stabilisent également en Birmanie et au Laos. Un léger mieux est enregistré dans les chiffres en Thaïlande aussi, mais afin de maintenir cette amélioration le gouvernement thaïlandais prolonge jusqu’au 30 septembre certaines mesures restrictives qui diffèrent suivant un classement par régions. 

Au Vietnam, la courbe épidémiologique a du mal à fléchir et le taux de vaccination demeure trop faible. Des confinements sont en cours dans plusieurs grandes villes. Le Cambodge continue de faire face à une augmentation croissante du nombre de cas, qui varie selon les régions. La province de Siem Reap est confinée jusqu’au 18 septembre, mais à Phnom Penh tous les établissements scolaires ont été autorisés à rouvrir depuis le 15 septembre grâce au taux de vaccination élevé parmi les enseignants, le personnel éducatif et les adolescents âgés de 12 à moins de 18 ans, ainsi qu’à la baisse des nouvelles infections dans la capitale. En Indonésie, les chiffres continuent de décroitre depuis 3 semaines. Aux Philippines, bien que les contaminations au Covid-19 atteignent des chiffres record, les restrictions vont être allégées à Manille (la capitale). Les autorités espèrent une reprise de l’activité économique, les restaurants et autres lieux de loisirs ont pu rouvrir le 16 septembre à capacité réduite.

Un rebond du nombre des cas de Covid est constaté en Corée du Sud, les autorités sanitaires sont préoccupées par la possible recrudescence des infections après la fête des moissons (Chuseok), pendant laquelle des dizaines de millions de personnes voyageront à travers la nation. Les Sud-Coréens auront cinq jours de congés jusqu’à mercredi prochain. Plus de 40% de la population coréenne du Sud est totalement vaccinée. Au Japon, L’état d’urgence, qui couvre 21 des 47 préfectures du pays, devait prendre fin dimanche, mais il restera en vigueur jusqu’au 30 septembre dans 19 préfectures. Le nombre de cas quotidien a chuté, mais le nombre de patients atteints de symptômes sévères du Covid-19 est toujours élevé. Environ 49% de la population japonaise est totalement vaccinée.

En Turquie les cas de Covid sont en hausse, mais la campagne vaccinale maintient un rythme soutenue. En Israël, une quatrième vague est toujours en cours, malgré les premières injections d’une troisième dose…

Europe

La Suisse subit à nouveau une reprise de l’épidémie et, depuis le début de la semaine, les Suisses doivent disposer d’un « certificat sanitaire » pour pouvoir aller au restaurant, au musée, etc. Les autorités espèrent ainsi relancer la vaccination. Au Royaume-Uni, après une longue hésitation, le gouvernement a renoncé à mettre en place le “vaccine passport”, qui devait “limiter l’entrée des boîtes de nuit et autres événements de grande ampleur aux personnes complètement vaccinées ». En France, la pandémie recule, mais l’obligation vaccinale pour les personnels des hôpitaux, des maisons de retraite, les pompiers, ambulanciers et aides à domicile est entré en vigueur le 15 septembre. Pour connaître plus en détail les mesures mises en place dans les pays d’Europe, le site touteleurope.eu  fait régulièrement un point sur chaque pays de l’Union.

Océanie

En Australie, de plus en plus de libertés sont réservées uniquement aux personnes entièrement vaccinées. Les mesures de confinement commencent à être quelque peu allégées à Sydney, mais le confinement de Canberra, la capitale australienne, a été prolongé jusqu’à la mi-octobre.

En Nouvelle-Zélande, le confinement national a été levé, seule la ville d’Auckland reste confinée jusqu’au 21 septembre à cause de la découverte de 2 mystérieux cas de Covid apparemment intraçables.

La Nouvelle-Calédonie n’est plus épargnée par le virus et a déclaré l’état d’urgence sanitaire. L’obligation vaccinale pour toutes les personnes de plus de 12 ans vient d’être adoptée et les voyageurs souhaitant se rendre dans l’archipel sont également  concernés.

En Polynésie, le confinement et le couvre-feu seront prolongés jusqu’au 20 septembre. Malgré une baisse des hospitalisations, les services de santé sont toujours saturés.

Une assurance santé unique pour les soins liés au virus !

En savoir plus

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR