fbpx
Suivez nous sur

Actualités internationales

Coronavirus : quels sont les foyers épidémiques dans le monde

Tous les jeudis, le Journal des Français à l’étranger, en partenariat avec la Caisse des Français de l’Etranger, fait un point sur la pandémie de coronavirus à travers le monde

Publié

le

Coronavirus : quels sont les foyers épidémiques dans le monde

Le coronavirus aujourd’hui dans le monde :

Environ 231 millions de personnes contaminées

Plus de 4,75 million de décès

Afrique

La pandémie de coronavirus poursuit son recul global sur le continent africain et d’après les chiffres, cette décrue s’observe également dans des pays à faible taux de vaccination. Pourtant, l’approvisionnement en vaccins des pays les moins favorisés continue à faire l’objet de débats virulents entre l’OMS et les gouvernements des pays les mieux nantis. La France s’est engagée il y quelques jours a faire un don de 120 millions de doses de vaccins anti Covid-19 aux pays les plus pauvres. Le Président français a aussi annoncé son intention de soutenir l’UNICEF dans l’organisation des campagnes de vaccination dans les pays africains. Ce qui n’empêche pas la réticence de certaines populations vis à vis de ces antidotes.

En Afrique du Sud, le nombre de contaminations est toujours en baisse. Le gouvernement sud-africain s’étonne de figurer encore sur la “liste rouge“ de la Grande-Bretagne et se considère choqué par cette exclusion persistante“ au vue de la considérable amélioration de la situation sanitaire dans le pays. L’Afrique du Sud est aussi sur la “liste rouge“ européenne… Au Botswana, le taux d’incidence chute enfin de façon constante et notable, mais les botswanais s’offusquent de l’achat par le gouvernement (avec les deniers de l’Etat) d’une luxueuse propriété dans une réserve naturelle prestigieuse, alors que les hôpitaux manquent de tout, surtout d’oxygène et que la crise du Covid a laissé de nombreux secteurs d’activité éreintés. La courbe épidémique décroit toujours en Namibie, mais en Angola, le nombre moyen de nouveaux cas recensés est en hausse depuis 7 jours consécutifs. les États-Unis viennent d’envoyer une deuxième livraison de dons de vaccins Pfizer (pour plus d’un million de doses au total) et l’Angola a également reçu des dons de vaccins anti Covid-19 du Portugal, du Royaume-Uni et de la Serbie. Les chiffres sont en baisse au Zimbabwe où la politique du “pas de vaccin, pas de travail“ se poursuit. En Zambie et au Mozambique les situations sanitaires semblent également s’améliorer, en tout cas pour ce qui est du nombre de cas recensés quotidiennement.

Face au Mozambique, la campagne vaccinale contre le Covid-19 bat son plein à Madagascar, mais malgré l’effort fournit, l’île reste pour l’instant inaccessible aux visiteurs étrangers. Les Compagnies aériennes ont été priées de patienter et le secteur du tourisme désespère. Par ailleurs, malgré un rebond épidémique, l’île Maurice va rouvrir ses frontières aux touristes vaccinés le 1er octobre (les visiteurs non-vaccinés seront soumis à une quarantaine et à 2 tests PCR à leur frais). Le confinement a été levé à la Réunion, l’épidémie recule.

La courbe épidémiologique se stabilise en République Démocratique du Congo (RDC) où les dons de vaccins affluent. Un couvre-feu est en vigueur de 22h à 4h du matin dans certaines provinces dont Kinshasa. Le Congo (Congo-Brazzaville) a prolongé l’état d’urgence sanitaire (pour la 27ème fois) et se prépare à durcir les mesures restrictives. À partir du 1er novembre, un passe sanitaire sera obligatoire pour accéder à de nombreux lieux publics. Les données communiquées sur le Covid par les autorités congolaises ne laissent rien paraître de catastrophique et, comme ailleurs, les avis sont partagés quant à cette décision autoritaire. Au Gabon, le nombre de cas répertoriés chaque jour augmente depuis ces 3 dernières semaines. Des mesures sont prises et la vaccination va certainement devenir obligatoire pour les agents de l’État. Il est noté une légère hausse des cas au Soudan et en Érythrée, une amélioration de la situation sanitaire durable au Kenya et un taux de létalité qui reste très important en Ethiopie. Une reprise de l’épidémie est aussi constatée en Egypte.

Les taux d’incidences demeurent en baisse au Cameroun, au Nigeria et au Niger. Le Mali enregistre quelques cas supplémentaires par rapport à la semaine dernière, mais les chiffres sont très bas (584 décès liés au coronavirus recensés dans le pays depuis le début de l’épidémie.) Au Bénin, le nombre d’infections augmente et les autorités tentent d’accélérer la campagne de vaccination. Au Togo, l’état d’urgence a été prolongé pour 1 an. Les lieux de culte, certains bâtiments administratifs, restaurants et bars sont accessibles uniquement sur présentation d’une preuve de vaccination. Cette façon de rendre indirectement la vaccination obligatoire n’est pas toujours bien acceptée. La Côte d’Ivoire, relativement peu touchée par le Covid-19, a accueilli cette semaine “la journée mondiale du Tourisme“, la première qui ait lieu depuis le début de la pandémie de Covid-19. (En 2020, le nombre de voyageurs a chuté de 75%). Le Sénégal est réellement (et prudemment) sorti d’une 3ème vague plus cruelle que les précédentes. Les autorités misent sur le respect des mesures barrières et la vaccination de la population pour stabiliser la baisse du nombre de cas.

L’Algérie poursuit son déconfinement, le couvre feu sera plus court et en vigueur dans un moins grand nombre de wilayas. Le gouvernement lance un appel aux Algériens à se faire vacciner contre le Covid-19, et précise : « La tendance baissière des cas de contamination enregistrée ces derniers jours ne doit inciter à aucun relâchement ». En Tunisie également, l’épidémie recule et les mesures restrictives sont assouplies. Le couvre-feu a enfin été levé dimanche dernier, mais une preuve de vaccination complète demeure exigée pour “participer aux manifestations, activités et rassemblements publics et privés dans les espaces ouverts ou fermés ». Au Maroc, les décisions d’allégement des mesures restrictives sont attendues et se feront apparemment sous conditions de l’extension du “passe sanitaire“ (plus de 50% de la population est complètement vaccinée).

  • Le Centre africain pour le Contrôle et la Prévention des Maladies met régulièrement à jour les informations disponibles concernant la pandémie de coronavirus en Afrique,
  • et les publications du site  “Our World in Data“, dirigées par l’Université d’Oxford et rédigées par Max Roser (historien social et économiste du développement) fournissent des indications sur le taux de vaccination par continent, puis par pays.

Amériques

Au Canada, bien qu’une certaine stabilisation du nombre de nouveaux cas quotidiens soit observée, la tendance demeure à la hausse pour ce qui est des hospitalisations, en particulier chez les personnes non vaccinées. Des annonces d’allègement des mesures restrictives seront bientôt faites. Au Canada, des études montrent que les personnes vaccinées considèrent celles qui ne le sont pas comme étant “irresponsables et égoïstes“. Une tension s’installe dans le pays sur ce sujet de façon peut-être plus marquée qu’ailleurs. Le Gouvernement canadien propose un résumé des cas de Covid-19 au Canada et au fil du temps. On y trouve des données détaillées sur la propagation du virus dans différentes régions du pays, y compris des données ventilées selon l’âge et le sexe ou le genre, ainsi qu’un survol des hospitalisations et des décès, du dépistage, des variants préoccupants et des expositions.

La courbe des cas répertoriés quotidiennement commence à fléchir aux États-Unis, celle des décès enregistrant une baisse moins évidente. Après des discussions houleuses, les autorités sanitaires recommandent une dose de rappel de vaccin anti Covid-19 pour différentes catégories de personnes  : les plus de 65 ans, les personnes entre 18 et 64 ans présentant des facteurs de risque comme le diabète, ou l’obésité, et celles très exposées au virus dans le cadre de leur travail ou de leur lieu de vie. Par ailleurs, le président américain a déclaré qu’il doublerait les envois de dons de vaccins anti Covid-19 vers les pays les plus pauvres. Plus d’informations précises par États sur le Covid-19 aux USA sur le site “Johns Hopkins, University &Medecine“ 

Cuba poursuit sa campagne vaccinale (avec ses propres vaccins) à un rythme très élevé, bars et restaurant rouvrent progressivement avec jauge (50%) et règles barrières. L’île souhaite rouvrir ses frontières aux touristes à partir du 15 novembre.

La situation sanitaire s’améliore dans les îles des Caraïbes, mais pas en Guyane, la région enregistre une grand nombre de décès et d’admission en réanimation et le taux de vaccination reste faible.

En Amérique du Sud, la circulation du virus parait globalement, enfin moins virulente. Le CNRS en Amérique du sud met régulièrement à jour des informations détaillées sur la situation liée au Coronavirus dans la plupart des pays de cette région du monde où l’évolution de la pandémie diffère énormément d’un territoire à l’autre.

Asie

Tous les indicateurs de l’épidémie demeurent à la baisse en Inde. Le pays exportera 8 millions de doses de vaccin contre le coronavirus d’ici la fin du mois d’octobre et le bruit court que l’Inde commence à définir des modalités pour bientôt rouvrir ses frontières. Les chiffres du Covid chutent aussi en Birmanie (Myanmar), alors que le Laos voit sa courbe épidémique s’envoler. Selon les autorités, le pays est confronté au risque d’une vague épidémique difficilement contrôlable. La plupart des nouveaux cas enregistrés sont dus au variant Delta Plus, une version du très contagieux variant Delta qui a la capacité de se propager plus rapidement et de réduire l’effet des traitements par anticorps. La population est fortement encouragée à se faire vacciner. En Thaïlande, le virus a nettement ralenti sa course. La Thaïlande va réduire à sept jours la quarantaine pour les voyageurs vaccinés à partir du 1er octobre afin de tenter de relancer le secteur du tourisme, très important pour l’économie du pays. Au Cambodge, la situation reste très préoccupante, les chiffres liés à la pandémie grimpent à nouveau, pourtant la campagne vaccinale a été rapide et efficace, et presque 67% de la population est entièrement immunisée. Au Cambodge, des spécialistes du déminage ont commencé à entraîner leurs chiens, habituellement utilisés pour détecter les explosifs souterrains, à renifler le Covid-19. Le Vietnam connaît une baisse conséquente des nouveaux cas, le nombre de décès, de cas graves et d’hospitalisations ont également tendance à diminuer, mais certains secteurs d’activité sont très impactés (surtout l’activité manufacturière). En Malaisie, le nombre de contaminations baisse, le taux de vaccination est élevé et les mesures restrictives sont assouplies.

Singapour affronte une vague de coronavirus sans précédent qui a contraint les écoles à relancer l’enseignement à distance depuis le 25 septembre. Pourtant 80 % de la population singapourienne est totalement vaccinée L’Indonésie, où la situation sanitaire reste stable, rouvre prudemment ses frontières et en attendant l’ouverture complète au tourisme, le pays accueille à nouveau depuis le 17 septembre certains visiteurs professionnels (avec visa). Aux Philippines, des mesures strictes sont en vigueur dans les zones les plus touchées et les restrictions sont assouplies dans les régions plus épargnées afin de stimuler l’activité économique et de pouvoir rouvrir quelques écoles fermées depuis trop longtemps. La situation demeure préoccupante dans les centres de soins et le nombre de décès inquiète. Les antidotes ne sont pas massivement appréciés et les autorités philippines ont averti les employés du gouvernement qu’il leur faudra quitter leur poste s’ils refusent la vaccination. À Taïwan, le virus circule à nouveau plus activement. Les députés de l’opposition taïwanaise ont empêché le président de la chambre de s’exprimer et ont réclamé sa démission pour protester contre la gestion de la crise du Covid-19. Les parlementaires en sont venus aux mains. Au Japon, l’état d’urgence va être levé le 30 septembre, la situation sanitaire s’améliore sur tous les fronts. Certaines restrictions continueront à être appliquées. En Corée du Sud, le nombre d’infections quotidiennes atteint des sommets en raison de déplacements massifs pendant les vacances de Chuseok, la célébration des récoltes d’automne en Corée, qui se sont déroulées il y a quelque temps. Des mesures restrictives ont été mises en place.

L’Iran, pays le plus durement touché par la pandémie au Moyen-Orient, connait aussi une embellie sur le front de la pandémie de coronavirus et la délivrance des visas touristiques va reprendre le 23 octobre . Les frontières terrestres et aériennes seront rouvertes, cette décision n’incluant pas les voyageurs des pays considérés à “haut risque“ par l’Organisation mondiale de la santé. La Syrie connait une flambée de cas de Covid-19 qui met à mal le système de santé de ce pays en guerre. Des patients sont transférés hors de la capitale où les hôpitaux sont saturés.

Europe

En Europe, la Russie enregistre des records de décès quotidiens liés au Coronavirus, surtout à Moscou. Peu de mesures sont prises et la vaccination n’emballe pas les populations. Hausse des cas également en Biélorussie, en Roumanie, en Serbie et dans d’autres pays situés à l’Est du continent européen. Pour connaître plus en détail les mesures mises en place dans les pays d’Europe, le site touteleurope.eu  fait régulièrement un point sur chaque pays de l’Union.

Océanie

En Australie, la plupart des grandes villes préparent un déconfinement pour les personnes vaccinées. Sydney, où le nombre de cas diminue, annonce un “plan pour la liberté” prévu mi-octobre. Le confinement strict sera levé quand 70% de la population sera totalement vaccinée. Les personnes non-vaccinées devront rester chez elles jusqu’au 1er décembre, au moins. La capitale Canberra suivra un schéma similaire à peu près au même moment. Pour Melbourne, la date annoncée pour un assouplissement des mesures restrictives se situe plutôt fin octobre. En Australie, de nombreuses pénalités sont prévues pour les personnes non vaccinées.

En Nouvelle Calédonie, l’épidémie progresse toujours. Les hôpitaux sont débordés et le rythme de la vaccination ralentit.

En Polynésie française, la situation s’améliore et un déconfinement progressif se déroule prudemment. Un couvre-feu est toujours en vigueur le soir.

Les Iles Fidji, bien que toujours en proie avec le virus du Covid-19, vaccinent rapidement la population et souhaitent accueillir à nouveau des touristes à partir de novembre, dans l’espoir de relancer leur économie.

Une assurance santé unique pour les soins liés au virus !

En savoir plus

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR