fbpx
Suivez nous sur

Destinations au banc d'essai

Ma retraite en Europe : la Grèce

Prendre sa retraite en Europe ? C’est le choix de 8,3 % des retraités français. Français à l’étranger s’est intéressé aux conditions de la retraite dans 32 pays européens. Nous partons aujourd’hui à la découverte de la Grèce.

Publié

le

Ma retraite en Europe : la Grèce.

Une image de carte postale apparaît dès que l’on parle de vivre sa retraite en Grèce : plages magnifiques, eaux transparentes, témoignages archéologiques à chaque coin de rue…

Le soleil et le climat méditerranéen sont tout aussi attirants, sans oublier la cuisine réputée pour ses qualités diététiques. Le climat compte donc pour beaucoup dans la décision des retraités de s’installer en Grèce, un pays qui propose aussi une situation sanitaire globalement bonne même si l’on note une dégradation de la situation depuis la crise.

Le pays est relativement sûr, même si le fort taux de chômage et l’arrivée massive de migrants dans les centres urbains et sur certaines îles peuvent contribuer à un climat social sous tension.

Le coût de la vie est intéressant si l’on vit comme les locaux, en évitant notamment les lieux trop touristiques et les produits importés. Enfin, la crise ayant entraîné une chute de l’immobilier, les retraités européens ont investi dans des biens à des prix très abordables.

Fiscalité

Les retraités ont la possibilité de passer leur retraite en Grèce tout en percevant leur pension retraite française. Pour cela, il convient d’informer sa caisse de retraite de son installation à l’étranger. Il est nécessaire de leur renseigner la nouvelle adresse en Grèce et de leur adresser tous les ans le formulaire intitulé « Certificat de vie » qu’il faudra faire compléter par l’autorité compétente en Grèce.

Concernant les impôts, la France a signé une convention fiscale avec la Grèce le 21 août 1963 afin d’éviter la double-imposition. Les retraites du privé ou les indépendants sont imposables en Grèce. En revanche, les pensions de retraite versés par l’Etat français (fonctionnaires) restent imposables en France.

Santé

Si l’état sanitaire de la Grèce reste bon dans l’ensemble, son niveau s’est considérablement dégradé ces dernières années. Le système hospitalier a été touché par les réductions budgétaires : manque de personnel, ruptures d’approvisionnement en médicaments, corruption des professionnels de santé…

Les Organisations Non Gouvernementales (ONG) ont en partie pris le relais du système de santé grec, particulièrement en dehors des grands centres urbains. Seules Athènes et Thessalonique sont pourvues d’un équipement médical de haut niveau.

Afin d’obtenir les prestations d’assurance maladie il suffit de :

  • s’affilier auprès d’une caisse locale ;

  • remplir le formulaire S1 (remplace les formulaires E106, E109, E120 et E121) et affiliation à une caisse locale.

> Infos pratiques

Lire la suite
Publicité
1 Comment

1 Comment

  1. CONSTANTIN KARAGOUNIS

    5 novembre 2021 at 8 h 34 min

    Bonjour,
    Je suis avocat d’affaires franco grec inscrit aux barreaux de Paris et d’Athènes, avocat-conseil auprès de l’ambassade de France à Athènes. Je m’occupe particulièrement des questions de fiscalité. Notre cabinet (Karagounis & Partners) conseille et accompagne des retraités français dans leurs démarches d’installation en Grèce depuis notamment l’entrée en vigueur (2020) du régime d’imposition favorable des retraités qui transfèrent leur domicile fiscal en Grèce. Le taux d’imposition pour l’ensemble de leurs revenus de source étrangère, soit leur revenu mondial (y compris leur pension retraite) est fixé à 7% et cela pendant 15 ans.Je peux vous communiquer une note à ce sujet que vous pouvez diffuser.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR