fbpx
Suivez nous sur

Actualités internationales

Coronavirus : quels sont les foyers épidémiques dans le monde

Tous les jeudis, le Journal des Français à l’étranger, en partenariat avec la Caisse des Français de l’Etranger, fait un point sur la pandémie de coronavirus à travers le monde

Publié

le

Coronavirus : quels sont les foyers épidémiques dans le monde

Le coronavirus aujourd’hui dans le monde :

Environ 254 millions de personnes contaminées

Plus de 5,11 millions de décès

Afrique

L’Afrique comptabilise désormais plus de 8,5 millions de cas de Covid-19 et environ 219.000 décès. Selon l’OMS, la baisse des nouveaux cas se poursuit dans presque toutes les régions d’Afrique et environ 6% de la population est entièrement vaccinée sur l’ensemble du continent (avec des disparités importantes suivant les pays). L’OMS averti également qu’une pénurie de seringues pourraient avoir lieu. L’Afrique du Sud, le Rwanda et le Kenya font déjà face à des délais importants pour recevoir des seringues et Djibouti ainsi que la République démocratique du Congo (RDC) manquent de matériel pour injecter leurs doses disponibles de sérum anti Covid-19.

Par ailleurs, le Laboratoire Pfizer a annoncé cette semaine avoir signé un accord afin de faciliter l’accès de son traitement oral contre le coronavirus aux pays les plus pauvres (dés que celui-ci sera disponible et autorisé par les autorités de santé).

Les chiffres de la pandémie sont stables en Afrique du Sud, au Zimbabwe, en Zambie et au Botswana (mais le Botswana a fait dernièrement un rattrapage des données Covid-19 sur son sol, ce qui a créé une hausse globale, mais décalée, des chiffres dans la région). En Namibie, en Angola et au Mozambique, les taux d’incidence restent en baisse. Dans la plupart de ces pays, l’engouement pour la vaccination demeure faible, mais elle devient de plus en plus souvent obligatoire pour garder son emploi, avoir accès aux administrations, etc.

Face au Mozambique, la situation sanitaire paraît stable à Madagascar, mais on note une recrudescence des cas de Covid à Maurice, malgré un taux de vaccination élevé. Une série de nouvelles mesures de restrictions est entrée en vigueur il y a quelques jours et les autorités expliquent cette reprise par un trop grand relâchement des gestes barrière. L’île Maurice a pleinement rouvert ses frontières aux touristes internationaux au début du mois d’octobre. À la Réunion aussi, devant la forte reprise de la propagation épidémique enregistrée depuis la fin octobre, les autorités ont décidé de renforcer les mesures restrictives : depuis le 15 novembre, le “pass sanitaire“ est étendu aux brocantes et autres marchés saisonniers, les pique-niques sont interdits.

Au Kenya, le taux d’incidence est à peu près stable mais le problème de l’élimination des masques faciaux (exigés dans de nombreuses circonstances) devient une préoccupation environnementale pour le pays. Le taux d’incidence augmente en Somalie depuis plusieurs semaines. Au Soudan du Sud, les chiffres communiqués restent peu conséquents et toujours en baisse, mais le pays est confronté à une grave crise humanitaire (inondation, déplacement des populations, pénuries de denrées indispensables, etc.). Une légère reprise de l’épidémie est signalée au Tchad, l’obligation du port du masque a été rétablie dans les lieux de rassemblements fermés, les marchés, lieux de culte, etc. Environ 200 000 tchadiens ont été vaccinées, la moitié de ces personnes n’ayant reçu qu’une seule dose (sur environ 16,5 millions d’habitants). En Egypte (où les chiffres se stabilisent), il est désormais interdit aux fonctionnaires non vaccinés contre le Covid-19 d’accéder à leur lieu de travail, à moins de présenter un nouveau test PCR tous les 3 jours. Cette décision concerne également les étudiants non vaccinés et, à partir du 1er décembre, il sera interdit à tout citoyen d’accéder aux administrations et lieux publics, s’il n’est pas entièrement immunisé.

Une hausse des cas de Covid est constatée au Niger. Le ministre nigérien de la Santé publique explique cette augmentation par le début de la saison froide dans le pays. 232 décès liés au coronavirus ont été déclarés au Niger depuis le début de la pandémie et environ 5% de  la population est entièrement vaccinée. Le Nigéria, pays le plus peuplé d’Afrique (111 millions d’habitants), peine également à vacciner sa population contre le covid-19. L’État cherche à inverser la tendance et souhaite avoir vacciné 50% de la population d’ici la fin du mois de janvier 2022, l’obligation vaccinale a été instaurée pour les fonctionnaires, mais pour l’instant, moins de 2% de la population est entièrement vaccinée. Les chiffres communiqués sont stables en République démocratique du Congo (RDC) et en baisse au Congo Brazzaville. Un nouveau variant, le B.1.640, découvert en septembre en République démocratique du Congo, vient d’être détecté en France et ajouté à la liste des mutations «en cours d’évaluation» par les autorités sanitaires françaises. Rien n’indique pour l’instant qu’il soit particulièrement dangereux.

En Afrique de l’Ouest, la Guinée-Bissau, le Ghana et le Mali ont des courbe épidémiques en hausse. Dans les autres pays, le virus semble circuler peu activement. D’après l’OMS, les raisons de la faible couverture vaccinale de certains pays n’est plus la conséquence du manque de vaccins contre le Covid-19, ceux-ci étant désormais disponibles en quantités suffisante en Afrique. Il semblerait plutôt, (toujours d’après l’agence onusienne) qu’au Bénin ou au Sénégal, par exemple, la population soit réellement réticente à se faire vacciner. Malgré des chiffres en baisse, les autorités du Bénin on décidé il y a quelques semaines de maintenir les mesures de restriction liées au Covid-19, tant que le taux de vaccination national ne se serait pas amélioré. La vaccination contre le Covid est entièrement gratuite au Bénin et obligatoire dans certains cas et notamment pour les personnels de santé.

En Algérie, la courbe des contaminations augmente depuis quelques jours et la quatrième vague de Covid-19 tant redoutée par les autorités algériennes semble avoir débutée. Les autorités et le ministère de la Santé ne cessent d’inciter les Algériens à se faire vacciner mais ce message est peu entendu. Environ 24% des algériens sont vaccinés et de nombreuses doses de sérum vont peut être être perdues… Au Maroc, les chiffres demeurent en baisse, mais le pays a décidé de renforcer les contrôles à ses frontières en raison de la reprise de l’épidémie en Europe. En plus du “pass sanitaire » et des tests PCR négatifs exigés, il sera procédé, à l’arrivée dans le Royaume, à un double contrôle, par caméras thermiques et thermomètres électroniques, ainsi que par tests antigéniques. La grogne contre le “pass vaccinal“ obligatoire ne faiblit pas dans le pays où plus de 60% de  la population est entièrement vaccinée. En Tunisie, le taux d’incidence est en baisse et la campagne de vaccination avance a un rythme soutenu.

  • Le Centre africain pour le Contrôle et la Prévention des Maladies met régulièrement à jour les informations disponibles concernant la pandémie de coronavirus en Afrique,
  • et les publications du site  “Our World in Data“, dirigées par l’Université d’Oxford et rédigées par Max Roser (historien social et économiste du développement) fournissent des indications sur le taux de vaccination par continent, puis par pays.

Amériques

Au Canada, la pandémie semble sous contrôle. Environ 76% de la population est vaccinée et la vaccination pour les enfants entre 5 et 11 ans est à l’étude. D’ici la fin du mois de novembre, les Canadiens entièrement vaccinés qui se déplacent à l’étranger pour moins de 72 heures n’auront plus à fournir le résultat d’un test PCR négatif. Cela aura surtout un impact pour les voyageurs qui se rendent aux États-Unis pour une courte durée. Les mesures en vigueur, qui diffèrent selon les provinces, sont détaillées sur le site du gouvernement Canadien.

Aux États-Unis, les cas de Covid sont en hausse, mais le chiffre des décès reste stable. Environ 59% de la population est vaccinée, avec des pourcentages très variables selon les États. Les laboratoires Merck et Pfizer, qui ont chacun de leur côté mis au point des traitements antiviraux (à prendre oralement), ont demandé à ce que leurs utilisations soient validées au USA. Ces antiviraux seraient un complément aux vaccins contre le Covid-19 (Le molnupiravir de Merck est déjà autorisé au Royaume-Uni). Par ailleurs, le nombre de contaminations étant stable à Washington, les autorités sanitaires ont annoncé que l’obligation du port du masque en intérieur allait être levée (il restera obligatoire dans les transports en commun, dans les écoles, les garderies, bibliothèques, maisons de retraite et dans certains bâtiments publics). À New York, le réveillon de Times Square sera réservé aux personnes qui pourront prouver qu’elles sont 100 % vaccinées. La ville qui se prépare à une nouvelle vague d’infections dans un climat froid, exhorte les personnes concernées, à l’injection d’une dose de rappel. Plus d’informations précises, par États, sur le Covid-19 aux USA, sur le site “Johns Hopkins, University &Medecine“ 

Au Mexique, à Cuba ou encore au Costa Rica, les données “Covid“ communiquées sont en baisse et la reprise économique est au coeur des préoccupations.

Dans les Caraïbes certaines îles ont des courbes épidémiques qui grimpent : les îles Caïmans, Trinité et Tobago, la République dominicaine et Saint-Martin. Dans les îles françaises, les chiffres sont stables mais la colère monte. En Martinique, le gouvernement a décidé de reporter l’obligation vaccinale des soignants et de maintenir la gratuité des tests jusqu’au 31 décembre, date de la fin de l’état d’urgence sanitaire dans ce département d’Outre-mer. Mais des grèves sont en cours et il est demandé le retrait pur et simple de l’obligation vaccinale et du pass sanitaire. En Guadeloupe également, une grève générale illimitée contre l’obligation vaccinale des soignants et le pass sanitaire est en cours, des heurts ont eu lieu entre des pompiers grévistes et des gendarmes.

La situation sanitaire s’est à nouveau détériorée en Amérique latine cette semaine. Si le taux d’incidence demeure stationnaire au Brésil, le Chili, la Colombie, la Bolivie et le Pérou annoncent à nouveaux des courbes épidémiques ascendantes. Le CNRS en Amérique du sud met régulièrement à jour des informations détaillées sur la situation liée au Coronavirus 

Asie

En Chine, la  politique “zéro Covid“ intransigeante et sévère, commence à créer des tensions au sein des populations, parfois difficiles à étouffer totalement… En Inde, les chiffres restent à la baisse et le pays a rouvert au tourisme le 15 novembre après vingt mois de fermeture. Au Myanmar (Birmanie), où la situation est stable et où le taux de vaccination s’améliore, le pays espère et projette une réouverture des frontières terrestres avec la Chine et la Thaïlande à partir du mois prochain. Cette réouverture, pour laquelle aucune date n’a été fixée, devrait être suivie d’une reprise du trafic aérien au cours du premier trimestre de l’année 2022. Au Laos, le virus circule toujours activement, bien que la vaccination progresse (38,2% des laotiens sont entièrement vaccinés). En Thaïlande, malgré la stabilité de la situation sanitaire, la réouverture des lieux de divertissement nocturnes a été reportée au 15 janvier. Les autorités compétentes invoquant des préoccupations concernant la ventilation et l’inefficacité des mesures de prévention dans les pubs, les bars et les karaokés. Au Vietnam, malgré une courbe encore en hausse, quelques touristes entièrement vaccinés ont fait un retour prudent dans certaines régions. Au Cambodge, la situation épidémique s’améliore et le pays étant un des plus vaccinés au monde (88 %), le Premier ministre a annoncé le week-end dernier que l’ensemble du pays serait ouvert aux touristes à partir du 15 novembre et que la quarantaine ne serait plus exigée pour tous les arrivants présentant un schéma vaccinal complet. La Malaisie, où les cas de Covid sont en baisse, annonce également la réouverture de ses frontières le 1er janvier (au plus tard). Les chiffres sont en baisse à Singapour, les frais médicaux des personnes malades du Covid et non vaccinées, ne sont plus pris en charge par le système de santé. Le taux d’incidence demeure en baisse en Indonésie, l’archipel poursuit une réouverture prudente.

La situation sanitaire s’améliore enfin aux Philippines et des milliers d’enfants sont retournés à l’école le 15 novembre pour la première fois depuis près de deux ans. En Corée du Sud, l’abandon de la stratégie “zéro Covid“ induit encore une courbe épidémique grimpant en flèche et les chiffres atteignent des records. Séoul, la capitale, reste l’un des principaux foyers épidémiques du pays. La Corée du Sud prévoit de lever toutes les restrictions anti-Covid d’ici la fin février de l’année prochaine.  Environ 82 % des 52 millions d’habitants du pays, ont reçu leur première dose du vaccin anti Covid-19 et 78,4 % de la population a été entièrement vaccinée. Au Japon, plus de 75 % de la population est également totalement immunisée et le nombre de nouvelles infections diminue. Les autorités se préparent à administrer des injections de rappel à partir de décembre pour prévenir une éventuelle résurgence. Les frontières du Japon s’entrouvrent, mais les étrangers sont acceptés uniquement s’ils voyagent pour affaires ou pour étudier et s’ils répondent à des critères très précis.

Une hausse des cas quotidiens et des hospitalisations est signalée à Chypre. Les taux d’incidence augmentent également en Jordanie et au Liban. Israël autorise les injections pour les enfants de 5 à 11 ans, la date du début des vaccinations sera annoncée dans les prochains jours.

Europe

L’épidémie progresse partout en Europe de façon plutôt inquiétante. En Autriche, un confinement a été instauré pour les personnes refusant de se faire vacciner. L’Allemagne, l’Irlande et l’Écosse ont durci les restrictions et, le Portugal, malgré un taux de vaccination record, commence à envisager de nouvelles restrictions sanitaires afin de limiter la propagation du virus. La France est également touchée par cette reprise de la pandémie. Pour connaître plus en détail les mesures mises en place dans les pays d’Europe, le site touteleurope.eu  fait régulièrement un point sur chaque pays de l’Union.

Océanie

Les chiffres sont stables en Australie et l’administration des vaccins aux enfants de moins de 12 ans devrait débuter en janvier. Certains États australiens atteignent un taux de vaccination de 80%. Par ailleurs, plus de 10.000 personnes se préparent à porter plainte contre le gouvernement australien. Ils souhaitent être dédommagés pour les frais médicaux et la perte de revenus liés à des hospitalisations post-vaccination.

La Nouvelle-Zélande étant sortie il y a peu de sa stratégie “Zéro Covid“, la courbe des contaminations augmente encore, mais dans des proportions attendues. Bien qu’environ 90% de la population soit vaccinée, des manifestations ont lieu à travers le pays, elles contestent l’obligation vaccinale et le confinement.

L’état d’urgence et le couvre-feu ont été levés cette semaine en Polynésie française.

Une assurance santé unique pour les soins liés au virus !

En savoir plus

Lire la suite
Publicité
1 Comment

1 Comment

  1. Gilles Signard

    26 novembre 2021 at 22 h 04 min

    Le “président” Bolsonaro et ses ministres cachent bien les choses. Surtout vis à vis des Natifs!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Tendance

Français à l❜étranger

GRATUIT
VOIR