fbpx
Suivez nous sur

Nos partenaires

SNCF Voyages Italia – La vie en vert

SNCF Voyages Italia a fêté ses dix ans d’activités le 15 novembre dernier. L’occasion de revenir sur les nombreux services proposés aux clients de TGV INOUI et sur l’importance de la mobilité durable. Car, plus que jamais, choisir le train pour voyager est une décision chargée de sens au regard des enjeux environnementaux de demain.

Publié

le

SNCF Voyages Italia - La vie en vert

Rapidité, confort, sécurité… Les avantages du train sont multiples, tout comme les services qui accompagnent dorénavant tout voyageur, depuis l’arrivée en gare jusqu’à la destination finale. Le dixième anniversaire de SNCF Voyages Italia a d’ailleurs coïncidé avec l’inauguration – en présence de Jean-François Ancora, son directeur général, et de Jean-Baptiste Guenot, directeur Europe et développement international de la SNCF et Président de SNCF Voyages Italia –  du nouvel Espace Clients de la gare Garibaldi de Milan. Un local qui va permettre de rapprocher plus encore les voyageurs et les équipes de SNCF Voyages Italia qui ont transporté plus de 6 millions de voyageurs entre la France et l’Italie durant cette décennie. Entretien avec Jean-François Ancora, un dirigeant animé par la passion de son métier.

Pourquoi pour le train connaît-il un tel engouement ?

Je pense que le critère éco-responsable est très important et la pandémie a accéléré cette prise de conscience. L’évolution du TGV Inoui permet de transporter un nombre de voyageurs incomparable à nul autre moyen de transport, avec 50 fois moins d’émission de CO2 par rapport à la voiture et 80 fois moins d’émission de CO2 par rapport à l’avion. Cette réalité se traduit par des émissions de CO2 considérablement réduites en rapport à la population transportée. Nous avons ainsi calculé que sur nos dix années d’activités au sein de SNCF Voyages Italia, nous avons transporté l’équivalent de 2 millions de voitures (sur une base de 3 passagers), de 94.000 bus ou encore de 43.000 avions ! En conséquence, le recours à nos services a permis d’économiser 1.400.000 tonnes de CO2 non rejetés dans l’atmosphère. Cette réalité est déterminante au regard des enjeux écologiques et, nous le savons, les transports de demain devront impérativement être éco-soutenables.

Tel est le sens du projet TGV Inoui ?

En effet. À titre d’exemple, nos rames ont été entièrement rénovées, qualité des sièges, espace en 1er classe, prises électriques en 1re et 2nde classe et une connectivité illimitée tout au long du voyage grâce à un accès au wifi gratuit. L’attention au client, à la qualité de service et la sécurité représentent pour nous des valeurs incontournables que nous souhaitons non seulement confirmer mais aussi améliorer, pour assurer plus de confort et de services.

Nous aurions pu nous orienter vers l’acquisition de nouvelles rames, mais cela aurait supposé, dans un premier temps, une phase de démantèlement des anciennes. Or ceci, dans les chaînes indirectes de production, est largement facteur d’émission de CO2. Nous avons donc fait le choix de la rénovation car nous voulions conserver la colonne vertébrale, et l’histoire de TGV. Ce projet, est le fruit d’une longue réflexion sur tout ce qui concourt à une amélioration de nos exigences environnementales, avec une vaste somme de pratiques nouvelles. À titre d’exemple, cela va de l’abandon du traitement chimique des WC jusqu’à de nouvelles démarches d’éco-conduite dans l’objectif de consommer le moins possible d’énergie.

Voilà maintenant dix ans que le TGV rallie la péninsule…

Bien entendu il était déjà possible de rejoindre l’Italie par le train avant cela, mais le progrès a permis cette avancée. Les réseaux se développent et la libéralisation du marché ferroviaire a favorisé cette présence des TGV en Italie et dans toute l’Europe. Et ce progrès se retrouve aussi dans les services à bord avec des rames entièrement rénovées, des connexions gratuites et illimitées tout au long du parcours, un café central au cœur du train qui permet de déguster des plats français ou italiens. Mais aussi un espace nurserie, des bagages en nombre illimité, ou encore les animaux domestiques de moins de 6 kg qui peuvent voyager gratuitement… Durant ces dix années d’activité, nous avons produit quelque 20.000 trains et transporté 6 millions de passagers. Je pense que nos équipes peuvent être vraiment fières de ces résultats.

Quelles sont les villes desservies par SNCF Voyages Italia ?

Aujourd’hui ce sont six villes italiennes desservies au départ de huit villes françaises.

Un mot sur le nouvel espace clients de la gare Garibaldi de Milan ?

Il va favoriser la proximité entre nos clients et nos équipes. Nous considérons que le voyage en TGV Inoui n’est pas limité à la seule présence dans le train. Il commence dès l’arrivée en gare et se poursuit à destination. Ce nouvel espace à l’arrivée à Milan permet à nos équipes (supervision, accueil, service à bord, conduite…) d’être visibles au sein même de ce local. Les clients peuvent aussi, en totale autonomie, utiliser des tablettes mises à disposition pour acheter et commander leur billet et avoir recours, si besoin, à tout type de renseignement.

Quel potentiel de développement envisagez-vous ?

On dénombre environ 2,5 millions voitures qui transitent chaque année entre le tunnel routier du Fréjus et celui du Mont-Blanc, auxquels on peut ajouter environ 45.000 bus. Pour notre part, nous transportons moins d’un million de clients chaque année. Compte tenu des enjeux environnementaux que nous venons d’évoquer, nous devons encore continuer à convaincre de la pertinence du ferroviaire pour aller vers ce progrès qui sert l’intérêt commun.

Le TGV a fêté en septembre dernier l’anniversaire de son trajet inaugural…

C’était il y a quarante ans ! Cette épopée a véritablement structuré la mobilité que nous connaissons aujourd’hui. Le TGV a été un formidable outil pour s’affranchir des distances en réduisant les temps de parcours. Il incarne aussi une formidable réussite industrielle et cette excellence ferroviaire à la française, avec comme point d’orgue ce record du monde de vitesse à 574,8 km/h le 3 avril 2007. Mais il faut rappeler un point très important : ces réussites sont aussi des performances collectives. Au-delà du matériel, il y a aussi un savoir-faire exceptionnel sur l’infrastructure, le design, l’acoustique, et sur l’exportation de ce savoir-faire. Nous n’avions pas la même appréhension du transport il y a quarante ans qu’aujourd’hui, à cette époque marquée par les enjeux environnementaux et la difficulté d’y faire face. Au regard de ce constat, peut-être étions-nous précurseurs avec ces investissements consentis en faveur du transport ferroviaire.

 

> carte des dessertes TGV INOUI

carte des dessertes TGV INOUI

carte des dessertes TGV INOUI

Prendre place à bord de TGV INOUI, c’est bénéficier d’une ambiance moderne et confortable afin que chacun puisse profiter de son voyage pour travailler, se détendre, partager un moment de loisir avec ses amis et/ou sa famille. Actuellement, les trains circulent aux horaires suivants :

Au départ de Paris Gare de Lyon

  • 6h39> arrivée à 13h50 à Milan P. Garibaldi
  • 10h39> arrivée à 17h50 à Milan P. Garibaldi
  • 14h40> arrivée à 21h50 à Milan P. Garibaldi

Au départ de Milan P. Garibaldi

  • 6h00 > arrivée à 13h16 à Paris Gare de Lyon
  • 8h42 > arrivée à 16h15 à Paris Gare de Lyon
  • 14h40> arrivée à 22h15 à Paris Gare de Lyon
Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Tendance

Français à l❜étranger

GRATUIT
VOIR