fbpx
Suivez nous sur

Actualités internationales

Hauts-de-France et Belgique : des initiatives en faveur de la mobilité professionnelle

La région Hauts-de-France est géographiquement et historiquement liée à la Belgique. Voici quelques initiatives conjointes en faveur de la mobilité professionnelle.

Publié

le

Hauts de France et Belgique : des initiatives en faveur de la mobilité professionnelle

Interreg, partenaire de mobilité sur quatre thématiques

Ce programme européen qui vise à promouvoir la coopération entre les régions européennes se décline ici entre deux régions françaises (Hauts-de-France et la région Grand Est), et la Wallonie et les Flandres en Belgique. Son financement de 170 millions d’euros provient du Feder (Fonds européen de développement régional). Interreg soutient des projets selon plusieurs thématiques : recherche/innovation et transfert de technologie, compétitivité des PME, patrimoine et ressources naturelles, cohésion sociale, santé formation et emploi. Ce programme Interreg touche près de 11 millions d’habitants sur une zone de 62 000km2.

Emploi sans frontières : l’initiative qui cartonne

Ce projet vise l’insertion au-delà des frontières et l’ouverture du marché de l’emploi franco-belge. La région Hauts-de-France porte l’initiative aux cotés de VDAB et du Forem (services publics pour l’emploi), de douze partenaires et des organisations patronales et syndicales, des acteurs publics de développement économique, du milieu de l’enseignement et de la formation. Tous s’engagent dans des actions autour de leurs domaine de compétences.

Ce projet, d’une durée de cinq ans, cible demandeurs d’emplois, étudiants diplômés et entreprises sur un territoire élargi avec l’Eurométropole Lille-Courtrai-Tournai, le Valenciennois, mais aussi la Côte d’Opale et la Flandre occidentale. Il implique l’organisation d’ateliers transfrontaliers d’accompagnement des candidats dans les deux pays, des visites d’entreprises et des « jobdating » sectorisés, des formations transfrontalières et une sensibilisation à la mixité professionnelle et des séminaires thématiques avec des outils d’animation transfrontaliers.

Ses objectifs – dont le décloisonnement du marché du travail transfrontalier, l’optimisation du placement transfrontalier, l’augmentation de la mobilités des travailleurs et chercheurs d’emploi et la promotion du bilinguisme – sont multiples.

Act’Emploi : pour les services à la personne

Ce projet d’accompagnement transfrontalier à l’emploi vise l’amélioration de la qualité des services à la personne (SAP) en l’associant aux nouvelles technologies. Le postulat est que celles-ci peuvent permettre de professionnaliser le secteur des SAP, améliorer l’inclusion des personnes vulnérables et réduire la fracture numérique.

Le projet comprend une formation transfrontalière innovante avec double certification et outils de formation communs, l’apprentissage linguistique pour une mobilité transfrontalière facilitée et l’acquisition de compétences pour un public très éloigné de l’emploi. Ceci en réponse aux besoins des entreprises du secteur, avec un recrutement facilité par une mise en réseau des recruteurs et la mutualisation des offres d’emploi. Il implique aussi une coopération accrue pour une meilleure visibilité des métiers du secteur sur la zone concernée. Ce projet est porté par le CIEP Hainaut Centre.

Weldcome : mobilité du soudage

Porté par l’Icam (grande école d’ingénieurs) de Lille, ce projet concerne le secteur du soudage. Il vise la qualification et mobilité transfrontalière des demandeurs d’emploi par la création d’une formation diplômante transfrontalière. Il bute toutefois sur des obstacles administratifs (formation professionnelle, apprentissage, indemnisation chômage…).

La cinquième session de formation s’est clôturée en mai 2021. Depuis le début, 89 demandeurs d’emploi (69 Français et 20 Belges) ont suivi ce dispositif qui enregistre des résultats probants. Le taux d’insertion professionnelle sur les cinq formations est de 79%. Ces emplois sont aussi bien en PME-PMI qu’auprès d’entreprises leaders du ferroviaire (Alstom et Bombardier).

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR