fbpx
Suivez nous sur

Actualités internationales

Vers l’obsolescence du pass sanitaire européen ?

Entré en vigueur le 1er juillet 2021, le pass sanitaire européen voit son utilité s’amenuiser. En effet, face à la cinquième vague et à l’arrivée du variant Omicron les États membres de l’Union européenne ont choisi de prendre des mesures différentes sur leur territoire respectif.

Publié

le

Vers l’obsolescence du pass sanitaire européen

Le certificat numérique Covid européen, mis en place en juillet 2021, avait pour mérite d’unifier les conditions d’entrée sur les territoires de l’Union européenne (UE) et de faciliter la mobilité en son sein. Cette initiative aujourd’hui a du mal à remplir ses objectifs.

Confrontés à une cinquième vague et la propagation exponentielle du variant Omicron, les États membres ont réagi à chaud et chacun d’entre eux a pris respectivement des mesures pour protéger leurs nationaux.

“Nous devons continuer d’agir en Européens”

La France a bien tenté de poursuivre cette unité comme le déclarait Emmanuel Macron dans un tweet du 17 décembre : « Face aux variants du virus, nous devons continuer d’agir en Européens. Les personnes vaccinées n’auront pas à réaliser de tests pour voyager entre les pays membres de l’Union européenne »

La Commission européenne a donc pris la décision d’unifier ce patchwork de réglementation notamment en adoptant une période d’acceptation contraignante de 9 mois pour les certificats de vaccination. Dans un communiqué de presse en date du 21 décembre dernier, la Commission a déclaré que « grâce aux nouvelles règles, les restrictions seront fondées sur les meilleures données scientifiques disponibles et sur des critères objectifs. La poursuite de la coordination est essentielle au fonctionnement du marché unique et permettra de clarifier la situation pour les citoyens de l’UE exerçant leur droit à la libre circulation ».

Plusieurs membres de la Commission plébiscitent le succès de la mise en place de ce pass sanitaire. À ce jour, 807 millions de certificats ont été délivrés dans l’UE. Ce dernier est devenu une référence mondiale: 60 pays et territoires répartis sur les cinq continents ont adopté le même système.

Néanmoins, malgré le certificat COVID numérique européen, chaque pays reste responsable de la définition de ses propres exigences et règles d’entrée, qui ne sont pas normalisées au niveau de l’UE.

> Lien utile

Consulter les mesures des pays de l’UE : https://reopen.europa.eu/fr

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR