fbpx
Suivez nous sur

Actualités internationales

Ukraine : la solidarité s’organise

Dès les premiers jours de l’invasion russe de l’Ukraine (24 février), les conseillères et conseillers des Français de l’étranger se sont rapidement mobilisés pour mettre en place un véritable réseau d’entraide. Trois élus, en particulier, ont lancé un système d’échange d’informations qui a rapidement créé un élan de solidarité sans précédent.

Publié

le

ukraine solidarité

Il s’est agi dans un premier temps de mettre en relation des familles françaises et franco-ukrainiennes fuyant l’Ukraine avec des personnes disponibles pour les accueillir dans les pays limitrophes. Un formulaire a été lancé afin de couvrir tous les pays frontaliers, à commencer par la Pologne où le flux de réfugiés le plus important était attendu. «Le réseau s’est rapidement élargi au fur et à mesure aux autres pays proches : Slovaquie, Hongrie, puis Roumanie et Moldavie, détaille Mathilde Ollivier, conseillère à l’assemblée des Français de l’étranger, à l’origine du mouvement avec deux autres élus. De nombreux compatriotes en Allemagne et Autriche y ont aussi répondu.» Au total, plus de 300 propositions sont rapidement arrivées de tous les pays de la région. Au plus proche des frontières, les consulats ont également joué un rôle essentiel. Ainsi Anasse, étudiant breton dont la situation avait été évoquée par le quotidien «Ouest-France» a été accueilli par Frédéric, lui aussi breton à Bratislava (Slovaquie). «Ce réseau a permis à ces personnes de se reposer quelques jours après un voyage exténuant et une attente souvent très longue à la frontière et de trouver une oreille attentive auprès des familles d’accueil avant de continuer leur route», ajoute Vincent Liegey, conseiller des Français de l’étranger en Hongrie, également à l’origine de cet appel.

Initiatives locales

La plupart des Français ayant désormais quitté l’Ukraine, le réseau s’est tourné vers les associations locales pour proposer son aide et ses contacts, et de nombreuses familles françaises et francophones accueillent désormais les Ukrainiens et d’autres nationalités fuyant la guerre. «L’enjeu est de faire le lien entre les différentes initiatives locales et d’aider à leur coordination et à leur structuration, en particulier avec les réseaux d’accueil en France, résume Frédéric Chauveau, conseiller des Français de l’étranger pour la Pologne. En tant qu’élu français vivant à l’étranger et dans cette situation particulière, notre rôle est aussi de créer de bonnes conditions de coopération avec les pays en première ligne dans l’accueil des réfugiés afin que la solidarité reste la priorité.» Un travail de veille est aussi mené afin d’analyser l’évolution de la situation.

> Les contacts

  • Mathilde Ollivier : mollivier1@orange.fr
  • Vincent Liegey : v.liegey @ gmail.com
  • Frédéric Chauveau : chauveau.fred@hotmail.com ou fchauveau@lfo.pl
Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR