fbpx
Suivez nous sur

Vie pratique

Baromètre des Français de l’étranger : les premiers points dégagés par l’ADFE

Cette consultation conduite par l’association Français du monde-ADFE auprès de 12.192 Françaises et Français avait pour but de cerner les besoins et les attentes des Français de l’étranger. Parmi les participants, 39% sont binationaux et 41% ont quitté la France depuis plus de vingt ans. Les plus grands taux de participation ont été recensés au Canada, en Allemagne, en Espagne, au Royaume-Uni et aux États-Unis.

Publié

le

Les premières analyses démontrent un manque d’efficacité dans le système des retraites. En effet, 39,7% des expatriés français estiment que c’est un sujet important. Beaucoup de nos compatriotes se plaignent de retards excessifs dans le processus de traitement de leur dossier, un problème majeur lorsque les retraites sont gelées malgré l’inflation. De ce thème découle une autre problématique : celle des rapports consulaires. Effectivement, les heures restreintes d’ouverture ainsi que la distance transforment souvent les taches administratives classiques en véritable épreuve. Les Français de l’étranger souhaiteraient que ces administrations soient plus proches des usagers et plus disponibles.

Education et jeunesse

Une partie portant sur l’éducation, à laquelle seuls les expatriés ayant des enfants ont pu répondre (68,17%), met en lumière l’attachement des Français à la langue. Pour eux, il est important que leurs enfants puissent être scolarisés dans une filière bilingue et bénéficier de cours de français. Le point noir de ces établissements : leurs prix. Les coûts scolaires se font souvent sentir mais un autre problème survient en sortie du parcours : l’équivalence de diplôme. Certains lycées semblent avoir de grosses difficultés d’inscription sur Parcoursup, compliquant la suite de leurs études supérieures. Cependant, les étudiants semblent satisfaits de leur expérience à l’étranger puisque 58,48% d’entre eux souhaitent rester à l’étranger après leurs études.

Dérèglement climatique

Fort sujet d’actualité, les Français de l’étranger sont aussi sensibles au dérèglement climatique, qui apparaît comme une préoccupation principale pour 24,3% des sondés. Selon beaucoup de sondés, cette situation relève de « l’inertie » des gouvernements et nécessiterait donc plus d’actions en faveur de la planète.

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR