fbpx
Suivez nous sur

Actualités internationales

Accueils Fiafe : ce que le Covid-19 a changé

Depuis Paris, Corinne Levet, présidente de la Fiafe (Fédération internationale des accueils français et francophones d’expatriés) et l’ensemble des bénévoles des accueils Fiafe sortent de cette pandémie exténués mais réinventés !

Publié

le

Fiafe

La fédération œuvre depuis 1984 pour accueillir le mieux possible les Français et les francophones expatriés. Le plus difficile pendant cette période a été le manque de contacts, « ne pas pouvoir se voir a été très compliqué », indique Corinne Levet. Un sentiment que la fédération a ressenti de façon constante : « Comme nous sommes dans 90 pays, nous avions toujours une partie du monde qui allait mieux et une autre qui allait moins bien. »

Faire preuve de souplesse

Les évolutions des consignes sanitaires et la diversité des mesures à travers le monde ont poussé les Accueils à s’adapter très vite. Corinne Levet en parle aujourd’hui : « Déjà un peu fébriles, les Accueils ont préparé la rentrée de septembre 2020 avec Les Rentrées de Café, un moment très important qui regroupe en général entre 200 et 300 personnes par Accueil. Ce fut un coup de massue lorsqu’elles ont été interdites du jour au lendemain dans tous les pays européens. Mais les bénévoles se sont mobilisés et en Espagne par exemple, Madrid Accueil a, en 24h, transformé un Rentrée de Café en dix petites éditions pouvant accueillir le nombre de personnes réglementaire. »

Modernisation de l’association avec le digital

La poursuite des missions de la Fiafe a poussé cette association a se réinventer. Comme une évidence après coup, la présidente précise que « l’assemblée générale a été annulée en présentielle pour se tenir via zoom, logiciel dont nous n’avions pas entendu parlé deux mois avant ! C’était une première réussie ». Après cette expérience, Corinne Levet a rapidement contacté les administrateurs des Accueils afin de faire basculer les événements présentiels qui pouvaient se tenir en ligne, mais aussi  permettre à tous les adhérents de la Fiafe d’y avoir accès. « L’Accueil de Londres est le premier à avoir basculé toutes ses visites culturelles en conférence par Zoom et a les avoir partagées à tout le réseau. Durant les périodes de confinement nous avons partagé presque 900 activités, très diverses, allant des conférences aux jeux de carte, cours de danse ou de zumba… » Aujourd’hui, le partage des activités en ligne est un procédé ancré dans le portefeuille des possibilités de la Fiafe.

La formation des bénévoles

Pendant cette période, une formation mensuelle a été mise en place pour les bénévoles des Accueils. Cela a remporté un franc succès avec deux sessions à des horaires différents pour plus de flexibilité. « Cela a permis aux bénévoles d’échanger entre eux, d’organiser des conférences sur les sujets du moments, des tables rondes… », précise la présidente. Une mesure qui continue et continuera bien après la crise Covid-19. De plus, ces formations certifiantes peuvent être un complément professionnel pour les bénévoles qui ont souvent un emploi en parallèle.

« Nous sommes un réseau formidable car nous avons des bénévoles formidables »

En outre, la Fiafe n’a jamais manqué de bénévoles, de nombreuses personnes se sont mobilisées pendant la crise, Corinne Levet ajoute que « dans de nombreux Accueils, de nombreuses personnes ont pris contact afin de renforcer les équipes. Nous sommes un réseau formidable car nous avons des bénévoles formidables ».

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR