fbpx
Suivez nous sur

Actualités économiques

La flambée des prix des assurances internationales

Nombreux sont ceux qui ont constaté une augmentation du coût de leur assurance santé internationale. Cette hausse n’est pas une surprise puisque le coût des dépenses en matière de santé évolue chaque année dans chaque pays. On parle actuellement d’inflation médicale.

Publié

le

Pour certains pays, la santé représente un réel business. En effet, lorsque l’on compare les coûts d’une IRM aux Pays-Bas et aux Etats-Unis la différence est frappante: 200 $ (en équivalence euros) pour les Pays-Bas contre 1.500 $ aux Etats-Unis. Selon un rapport de l’Organisation de coopération et de développement économique (OCDE), il faudrait que les différents pays revoient la prise en charge de la santé, sans cela, les coûts devraient exploser à l’horizon 2050-2060. Aussi, le deuxième facteur de cette inflation médicale est le vieillissement de la population. Effectivement, les dépenses en matière de santé augmentent avec l’âge, ce qui engendre un certain coût.

Conséquences sur les assurances internationales

Si les coûts dans le secteur médical augmentent, l’assureur se voit obligé de répercuter ses prix à la hausse afin de pouvoir continuer à couvrir les besoins de ses assurés tout en restant rentable. Par ailleurs, le coût des dépenses santé des expatriés peut s’avérer plus important car ces derniers ont des exigences différentes de celles des populations locales. Ils attendent souvent des services, voire des compétences médicales en phase avec leur pays d’origine. Il est cependant possible d’agir sur les frais de santé. Parfois, certaines assurances santés internationales nouent des partenariats avec des assureurs locaux, proposant à leurs clients un réseau de professionnels de santé tout aussi compétents mais plus accessibles en termes de coût. De plus, certaines assurances récompensent les clients ayant adopté une démarche responsable en matière de dépenses de santé.

Données chiffrées

L’étude de Tower Watson (société multinationale anglo-américaine de gestion des risques, de courtage d’assurance et de conseil), qui analyse le taux d’inflation médicale des populations locales, est prise comme référence à défaut d’étude spécifique concernant les expatriés. Depuis 2009, l’inflation médicale internationale était globalement en baisse. En 2020, elle avait même atteint son taux le plus bas avec seulement 5,88 %, une inflexion qui était prévisible compte tenu de la pandémie qui a plongé plusieurs pays dans des confinements plus ou moins stricts. Les chiffres de 2022 ne sont pas encore à jour, l’année étant encore en cours, mais sur l’année 2021 l’inflation médicale avait atteint 8,12 % ce qui représente une hausse de 2,24 % en seulement un an.

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR