fbpx
Suivez nous sur

Actualités économiques

Le recouvrement à l’international, un processus plus ou moins complexe selon le pays

Allianz Trade a publié le mois dernier son troisième indice de complexité du recouvrement. Cet indice évalue dans quels pays il est le plus facile, mais aussi le plus difficile, de récupérer un impayé.

Publié

le

Le recouvrement à l’international, un processus plus ou moins complexe selon le pays

Cet outil proposé par Allianz Trade, numéro un mondial de l’assurance-crédit, guide les exportateurs dans leur prise de décision en matière de marchés à cibler. En effet, pour une entreprise qui commerce à l’international, le recouvrement de créances est bien souvent compliqué, car les comportements de paiement et les cadres juridiques liés aux impayés diffèrent selon le pays.

L’indice comprend 49 pays qui représentent 90% du PIB mondial et 85% des flux commerciaux mondiaux. Le score allant de 0 (recouvrement aisé) à 100 (recouvrement très complexe) combine plus de 40 indicateurs, établis par des experts du recouvrement chez Allianz Trade, tels que les pratiques locales de paiement, les procédures judiciaires locales en vigueur, et les procédures collectives locales en vigueur.

Zoom sur le classement

C’est sans grande surprise que les dix pays en tête du classement sont tous des pays européens. La Suède (30), l’Allemagne (30) et la Finlande (32) sont sur le podium et maintiennent des scores stables en conformité avec ceux de l’édition antérieure de 2018. La France se classe dixième avec un score de 36, également stable par rapport à 2018. En revanche, en bas du classement campent les pays où le recouvrement des créances est le plus critique : l’Arabie Saoudite (91), la Malaisie (78), les Émirats Arabes Unis (72), la Chine (71) et le Mexique (69).

Selon un communiqué de presse publié par Allianz Trade le 20 juin 2022,  « l’écart entre les économies avancées et les marchés émergents est toujours important. Mais il tend à se resserrer, et d’importantes disparités subsistent. D’une part, 14 pays d’Europe occidentale sur 16 obtiennent le niveau de complexité le plus faible (notable). En revanche, les États-Unis (32e, 55, stable) et le Canada (29e, 52, stable) témoignent d’un niveau de complexité très fort. Enfin, le Moyen-Orient, l’Asie et l’Afrique sont en moyenne les trois régions où le recouvrement est le plus complexe. »

L’étude complète est consultable à ce lien : https://www.allianz-trade.fr/content/dam/onemarketing/aztrade/allianz-trade_fr/news/

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR