Suivez nous sur

Portrait de la semaine

La parité, une idée encore à inventer aux Pays-Bas

Français à l'étranger

Publié

le

Débarquée à Eindhoven au seuil des années 70 comme jeune ingénieure chez Philips, Brigitte Steppé-Chevance a dû batailler pour trouver sa place.

Aujourd’hui, Amsterdam n’est qu’à 1H20 de Paris par le Thalys, mais à l’époque c’était un sacré périple ! Quand Brigitte Steppé débarque aux Pays-Bas, en 1971, elle atterrit sur une autre planète. La Française s’installe près d’Eindhoven, 5ème ville du pays, un peu plus de 200 000 habitants, siège de Philips. Elle fera toute sa carrière au sein du géant de l’électronique. Elle y rencontrera même son mari ! Mais tout n’a pas toujours été rose au pays des tulipes. Alors ingénieure fraîchement diplômée de Polytechnique, Brigitte apprend d’abord, à ses dépens, qu’aux Pays-Bas, il est mal vu de travailler pour une femme : « On m’a dit « tu vas t’arrêter quand tu auras des enfants ». J’ai répondu « hors de question ! Je n’ai pas fait toutes ces études pour ça… » Il n’y avait pas de crèche, alors on a pris une nounou à la maison. » La Française a tenu bon. Elle a eu deux enfants et continué à travailler jusqu’en 2005 où on l’a gentiment poussée vers la sortie pour cause de limite d’âge.

Lui écrire brigitte.steppe@onsbrabantnt.nl

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité

Newsletter

En indiquant vos informations ci-dessus, vous consentez à recevoir nos propositions commerciales par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à travers les liens de désinscription.

Tendance

FERMER
CLOSE