Suivez nous sur

Portrait de la semaine

Une très très longue année à Lisbonne

Français à l'étranger

Publié

le

Partie au départ pour un an, pour accompagner son mari restaurateur, Françoise Feunteun, ancienne de chez BNP-Paribas, en est à sa… trentième année à Lisbonne.

Le Portugal a le vent en poupe. Les opportunités d’emploi sont revenues, en particulier dans le secteur des services. «Il y a beaucoup de centres d’appels, comme la société française Teleperformance qui explose ici, détaille Françoise Feunteun. L’industrie de la chaussure est aussi de retour en force après avoir délocalisé en Chine et en Afrique du Nord.» Les Français ont pourtant découvert le Portugal sur le tard, il y a quelques années seulement. «Avant, ils ignoraient tout du pays, à part les clichés, constate-t-elle. Mais vu les risques dans d’autres régions, comme la Tunisie, les gens se sont repliés sur l’Europe.» Poussés par des incitations fiscales et un coût de la vie de 25 à 30 % moins élevé qu’en France, certains décident de s’y installer, parfois un peu à la légère. «Beaucoup n’ont jamais quitté la France, explique Françoise Feunteun. Ils se disent «on a vu un programme, on s’en va, et on se lance !» alors qu’il faut préparer son départ, comme pour toute expatriation.»

Lui écrire fmcfeunteun@yahoo.fr

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité

Newsletter

En indiquant vos informations ci-dessus, vous consentez à recevoir nos propositions commerciales par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à travers les liens de désinscription.

Tendance

FERMER
CLOSE