Suivez nous sur

Portrait de la semaine

Son cinéma au Sénégal

Français à l'étranger

Publié

le

Le rêve de Véronique Brigaud, c’est de rouvrir le « Vox », la mythique salle de Saint-Louis. Youssou N’Dour a déjà racheté les murs. C’est un début.

Il n’y a plus aucun cinéma au Sénégal, ni à Dakar ni ailleurs. La télévision a eu raison des dernières salles. C’est pour tenter de réhabiliter une de ces salles, le « Vox » à Saint-Louis, que Véronique Brigaud a créé le festival « Voyage sur le fleuve Sénégal » chaque année en février. Véronique Brigaud est née à Vichy. Elle vit depuis 30 ans au Sénégal. Sa famille, métisse, y est présente depuis le XIXe siècle. Elle a d’abord travaillé pour le bureau Veritas au contrôle des importations pour le gouvernement. Elle a ensuite monté sa propre société de conseil en investissement. Quelques années plus tard, elle bifurque vers l’événementiel avec le festival : « Il n’y a plus de touristes au Sénégal. Quand on reçoit les artistes à Saint-Louis, ils prennent beaucoup de photos et de vidéos. Ça finit par faire tâche d’huile. C’est comme ça que les Américains nous ont contactés. »

 

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité

Newsletter

En indiquant vos informations ci-dessus, vous consentez à recevoir nos propositions commerciales par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à travers les liens de désinscription.

Tendance

FERMER
CLOSE