fbpx
Suivez nous sur

Actualités économiques

Nouvelle fuite de données provenant du cabinet déjà au cœur du scandale des « Panama Papers »

Ce sont 1,2 million de données internes du cabinet offshore Mossack Fonseca qui sont parvenues à un quotidien allemand, Süddeutsche Zeitung qui, à son tour, les a adressées aux médias membres du Consortium international des journalistes d’investigation (ICIJ).

Français à l'étranger

Publié

le

C’est déjà de ce cabinet d’avocats fiscalistes panaméen qu’étaient sortis 11,5 millions de fichiers ; cela avait déclenché une déflagration mondiale en révélant les avoirs cachés d’un grand nombre de responsables politiques de la planète et permit aux autorités fiscales du monde entier de découvrir des dizaines de milliers de sociétés offshore jusque-là parfaitement cachées.

Le cabinet a annoncé sa fermeture définitive en mars 2018, après deux années difficiles et chaotiques suite au scandale, mais les nouveaux documents divulgués et analysés par l’ICIJ permettent de raconter comment le cabinet a tenté d’éviter cette issue.

Les deux avocats fondateurs Ramon Fonseca et Jurgen Mossack, aujourd’hui placés sous contrôle judiciaire, plaident leur innocence au travers des réseaux sociaux. Leur clientèle, assez peu inquiétée, a le plus souvent simplement changé de prestataire, parfois dans des cabinets vraisemblablement créés par… les mêmes avocats ! 

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité

Newsletter

En indiquant vos informations ci-dessus, vous consentez à recevoir nos propositions commerciales par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à travers les liens de désinscription.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR