Suivez nous sur

Portrait de la semaine

Sa place au soleil du Portugal

Français à l'étranger

Publié

le

Le Français Pierre-Jérôme Desmarquest dirige depuis l’an dernier près de Porto une société qui produit et entretient des centrales solaires dans le monde entier.

Et si on vivait là, ces jours-ci, une révolution sans le savoir ? « C’est la première fois que l’humanité est capable de produire une énergie si peu chère et si propre, s’enthousiasme Pierre-Jérôme Desmarquest. C’est désormais plus compétitif que n’importe quel autre type de production d’énergie thermique ou nucléaire. » Au Portugal, il dirige une entreprise de 250 personnes spécialisée dans le montage et la maintenance de centrales solaires. Depuis Porto, elle en gère plus de 500 dans le monde entier. Les équipes suivent en temps réel la production, de jour comme de nuit, parce que « toute minute de gagnée, c’est un peu d’énergie verte en plus. » La société a été rachetée l’an dernier par le groupe français Voltalia. Traditionnellement tourné vers l’énergie hydraulique et les barrages, le Portugal ne produit aujourd’hui qu’un 1/2 giga watt de solaire, 15 fois moins que la France, mais de nombreux projets sont en cours. « Dans tous les pays, les investisseurs sortent du système des subventions publiques pour se diriger peu à peu vers les prix de marché, constate le Français Il y a de plus en plus de contrats d’achat privés. On vend à des groupes qui ne veulent consommer que de l’énergie verte.»

Lui écrire : pj.desmarquest@voltalia.com

Par Emmanuel Langlois, France Info

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité

Newsletter

En indiquant vos informations ci-dessus, vous consentez à recevoir nos propositions commerciales par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à travers les liens de désinscription.

Tendance

FERMER
CLOSE