Suivez nous sur

Actualités internationales

Elections à hauts risques en Afrique

Publié

le

Les huit jours à venir vont voir s’affronter des candidats aux élections législatives et présidentielles au Togo (20/12), en RDC (23/12) et  à Madagascar (19/12). Des violences électorales ont déjà été enregistrées, en particulier en RDC où l’on déplore plusieurs morts et la constitution de quelques groupes armés dans les zones rurales. Au Togo, des violences ont aussi été enregistrées et le gouvernement français a réaffirmé son soutien aux efforts déployés par la Communauté économique des États d’Afrique de l’ouest (CEDEAO) pour parvenir à un règlement négocié de la crise politique. A Madagascar, le résultat du second tour des Présidentielles risque d’être contesté comme les résultats du premier tour, les observateurs redoutent des tensions à l’annonce des résultats.

Rappelons que la communauté française est particulièrement importante à Madagascar avec 17 622 ressortissants inscrits, et est présente dans une moindre mesure au Togo (2 573 inscrits) et en RDC (2 695 inscrits).

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité

Newsletter

En indiquant vos informations ci-dessus, vous consentez à recevoir nos propositions commerciales par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à travers les liens de désinscription.

Tendance

FERMER
CLOSE