fbpx
Suivez nous sur

Destinations au banc d'essai

Dubaï vs Abou Dhabi

Ces deux émirats font partie des Emirats arabes unis, un pays qui offre l’un des niveaux de revenu par habitant les plus élevés au monde. La communauté française est ici la troisième plus importante du Moyen-Orient (avec plus de 22000 ressortissants), les deux tiers des Français étant installés à Dubaï, réputé plus tolérant.

Français à l'étranger

Publié

le

Gouvernance

> Dubaï

Dubaï est le deuxième plus grand émirat de la Fédération. Situé sur le golfe Persique, il est connu pour ses projets touristiques gigantesques et luxueux. Dubaï est aussi l’émirat qui constitue la plateforme commerciale des Emirats grâce à ses infrastructures aéroportuaires et portuaires. Cette monarchie héréditaire est gouvernée par l’émir actuel, Mohammed ben Rachid Al Maktoum qui est aussi vice-président, Premier ministre et ministre de la Défense des Émirats arabes unis. Ici, comme ailleurs dans les E.A.U., les habitants n’ont aucun droit politique et un contrôle fort s’exerce sur la liberté d’expression. Pour autant, à Dubaï, les femmes sont un peu plus libres que dans les autres Emirats, la loi y est moins strictement respectée, cet émirat est moins conservateur, plus ouvert.

> Abou Dhabi

Abou Dhabi est le plus grand émirat de la fédération (80,5% de sa superficie), situé au sud et à l’ouest, avec un littoral de plus de 700 km et quelque 200 îles. C’est là que se trouve la capitale de l’E.A.U. Abou Dhabi concentre 90% des réserves pétrolières des Emirats, et 8% des réserves mondiales, ce qui permet à ses ressortissants de bénéficier de l’un des plus hauts revenus du monde par habitant. Le monarque qui règne d’une main de fer sur cet émirat est Khalifa ben Zayed Al Nahyane, qui est aussi président des E.A.U. depuis 2014. Ici, le droit de vote n’existe pas, et un rapport de l’ONU a noté un durcissement de la censure, des violations répétées des droits de l’Homme. À Abou Dhabi, les femmes sont aussi très discriminées. Les Emirats sont par ailleurs fortement impliqués dans la guerre au Yémen.

Qualité de vie

> Dubaï

Connu pour ses salaires élevés, Dubaï a cependant vu la situation évoluer : ses récentes difficultés ont fait chuter la moyenne des salaires, passant de 45000$ à 37000$ en à peine cinq ans ! Néanmoins, l’enquête d’HSBC d’Expat Explorer Survey 2018 positionne les Emirats arabes unis à la 10e place des destinations les plus opportunes pour s’expatrier (selon des critères économiques et de qualité de vie globale). La principale raison qui pousse les Occidentaux à s’expatrier ici est la volonté de voir croître leurs gains et de pouvoir économiser. Cela malgré le fait que Dubaï soit l’une des villes les plus chères du monde, 26e selon le classement Mercer, qui classe cependant la ville comme étant celle où il fait le meilleur vivre au Moyen-Orient et en Afrique (74e place au classement global). Dubaï apparaît souvent dans les études comme une ville offrant les meilleurs cadres de vie professionnelle et privée. On y recense d’ailleurs de nombreux événements culturels, artistiques et sportifs.

> Abou Dhabi

À Abou Dhabi, moins tolérante que Dubaï, il n’est pas rare que les expatriés souffrent de solitude. Autre point négatif, l’implication militaire d’Abou Dhabi au Yémen, ce qui impacte négativement l’image de l’émirat sur le plan économique comme en termes d’attractivité des affaires. Abou Dhabi est aussi désormais l’une des villes les plus chères du monde, 40e selon le classement Mercer, et à la 77e place pour ce qui concerne la qualité de vie des expatriés. En revanche, Abou Dhabi affiche un fort taux de sécurité, ce qui permet aux expatriés de ne pas craindre le vol ou les arnaques en tout genre. Et comme ailleurs dans les Emirats, il est très facile de manger « à l’occidentale » en fréquentant les supermarchés français (comme Carrefour). L’émirat compte deux écoles françaises (primaire, collège et lycée). Et s’ils sont moins nombreux qu’à Dubaï, il existe néanmoins des événements culturels et sportifs que l’on peut retrouver sur le site de Time Out.

Facilités d’installation

> Dubaï

La première des choses est d’obtenir un permis de résidence qui est délivré par le département de l’immigration (Direction générale de naturalisation et de résidence) sur présentation d’un certain nombre de justificatifs (diplômes, livret de famille, inscription scolaire, etc.) pour une durée de trois ans renouvelable. Il est illégal de travailler à Dubaï avec un visa touristique. En revanche, il est possible de le transformer en visa de travail. Vous devez trouver un sponsor, et votre employeur devra ensuite postuler pour que vous obteniez ce visa. Un sponsor peut être un employeur, un membre de la famille proche, un habitant de Dubaï, ou vousmême à la condition d’investir dans l’Emirat (en achetant par exemple un bien immobilier ou en créant une entreprise).

> Abou Dhabi

Les permis de travail sont délivrés par le ministère des Ressources humaines et de l’Émiratisation (MoHRE). C’est votre employeur qui en fait la demande. Ce permis est valide deux mois à partir de la date d’émission.
Une fois sur place, votre employeur se chargera de toutes les formalités : examens médicaux, délivrance de la carte d’identité, de la carte de travail et du permis de résidence et de travail. Le permis de résidence et de travail est établi par la Direction générale de résidence et des Affaires étrangères (GDRFA) de l’Emirat.

Le marché de l’emploi

> Dubaï

Attention, ici, si les emplois sont bien rémunérés, il faut beaucoup travailler ! Il n’est pas rare d’avoir des contrats de 49 heures par semaine et de devoir travailler parfois plus de 60 heures ! En outre, la concurrence est cosmopolite et fort diplômée. Les Français sont surtout installés à Dubaï et travaillent principalement dans les métiers liés à l’extraction des hydrocarbures, l’industrie et le tourisme.
Quelques sites pour trouver un emploi :

> Abou Dhabi

Dans cet émirat, il n’est pas rare que l’on privilégie l’emploi des locaux quand c’est possible. Ce marché de l’emploi est très concurrentiel, il est essentiel de parler anglais et d’être très diplômé. Abou Dhabi est la principale place financière et pétrolière de la région, des secteurs qui recrutent traditionnellement. Les Français sur place travaillent en priorité en tant qu’enseignant, dans l’hôtellerie, dans le luxe.
Vous pouvez consulter ces sites pour trouver des offres :

Les bons plans emploi

> Dubaï

L’émirat de Dubaï offre de réelles opportunités aux jeunes Français, en particulier ceux qui parlent arabe, français et anglais.
Dubaï possède, avec sa plateforme commerciale, des infrastructures portuaires et aéroportuaires de premier plan qui sont autant d’opportunités d’emploi. L’Exposition universelle de 2020 devrait encore plus doper les activités liées au BTP et aux transports (par exemple, le réseau métropolitain de Dubaï s’étend). En tant que Français, vous avez un atout majeur à jouer dans les secteurs de la restauration et de l’hôtellerie, dans l’industrie lourde, les énergies renouvelables et les nouvelles technologies.

> Abou Dhabi

Abou Dhabi mise sur l’investissement dans les énergies alternatives, notamment dans un parc de centrales nucléaires et les énergies renouvelables (avec Masdar, la smart city, notamment). L’émirat joue également la carte de la culture, avec sa copie du musée du Louvre et la future copie du musée Guggenheim sur la même île de Saadiyat et ses investissements (pour plus d’un milliard). À noter également, les investissements consentis dans l’industrie cinématographique et les médias, à l’image de « Twofor54 », cette zone franche consacrée aux médias depuis 2008, le pendant de Dubaï Media City, créée en 2001.

Environnement des affaires

> Dubaï

À la 11e place du classement général Doing Business qui mesure la facilité à réaliser des affaires, les Emirats arabes unis sont les mieux classés des pays de la région Moyen-Orient et Afrique du Nord.
En tant qu’étranger, vous avez trois possibilités pour le lancement de votre entreprise à Dubaï : la société offshore (sans pouvoir ouvrir de bureaux), la société free-zone (exonération de taxes sur les bénéfices et les plus-values, sans retenue à la source sur les dividendes distribués), la société locale (mais 51% du capital doit être détenu par un Emirati).
Dans les zones franches (Dubaï International Financial Centre, Jebel Ali Free Zone, Dubaï Media City), les sociétés peuvent être détenues à 100% par des capitaux étrangers, aucun impôt n’est prélevé, et aucun seuil sur le rapatriement des capitaux n’existe.

> Abou Dhabi

Abou Dhabi se caractérise par l’absence de contrôle des changes, un secteur bancaire fiable, une bonne position géostratégique, une main-d’œuvre bon marché…
Dans une démarche de création, le plus simple est d’installer son entreprise dans l’une des cinq zones franches de l’émirat : Abu Dhabi Global Market (finance), Abu Dhabi Airports Company (logistique), Kizad (industriel), Masdar City (technologies vertes), Twofour54 (médias et communication). Les avantages sont nombreux : exonération de l’impôt sur les sociétés et de l’impôt sur le revenu, rapatriement complet des bénéfices, règles et règlements indépendants, exemption des droits de douane.
À noter que le fonds de la CCIF Abou Dhabi encourage les entrepreneurs français sur cet émirat avec une aide remboursable.

Les + Étudiants

> Dubaï

Les étudiants doivent obtenir un visa relatif à ce statut. Cela suppose d’être parrainé par une institution universitaire ou d’enseignement reconnue par le ministère émirien de l’Enseignement supérieur. Les études ont un coût : environ 10000$/an. Pour étudier à Dubaï, les expatriés doivent être en possession d’un visa d’études. Pour l’obtenir, ils doivent se rapprocher de leur futur établissement de formation et demander un parrainage de cette université. L’Université américaine (American University) y prodigue ses cours, exclusivement en anglais.

> Abou Dhabi

Là aussi, les étudiants doivent obtenir un visa d’étudiant qui exige qu’ils soient parrainés par une institution universitaire ou d’enseignement reconnue par le ministère émirien de l’Enseignement supérieur pour un coût identique à Dubaï, environ 10000$/an.
L’université Paris-Sorbonne s’est implantée à Abou Dhabi. Tout au long de l’année, des enseignants venus de Paris viennent y prodiguer un enseignement intensif. C’est la seule université francophone du Golfe et elle attire de nombreux étudiants du Moyen-Orient.

Accès au logement

> Dubaï

Les loyers ont plutôt tendance à baisser actuellement, mais le problème est plutôt de devoir payer une année de loyer avant d’emménager, une condition souvent exigée par les propriétaires si vous ne passez pas par votre entreprise. La presque totalité des immeubles de Dubaï proposent des services tels qu’une piscine, un court de squash, ou encore une salle de gym… Pour trouver un logement dans les compound (quartiers pour étrangers) vous devrez passer par un agent immobilier.
Pour trouver un logement :  Dubaï.dubizzle.com

> Abou Dhabi

Il est fréquent de s’installer d’abord dans un hôtel avant de trouver un appartement que vous pourrez louer meublé ou pas.
Al Khadiya et la Corniche, ainsi que les villas familiales de Khalifa City A sont les zones les plus recherchées par les expatriés. Comme à Dubaï, la plupart d’entre eux ont choisi les compound pour se loger. Ils ont aussi désormais la possibilité de faire l’acquisition d’un bien immobilier à Abou Dabi.
Pour trouver des offres :

Accès à la santé

> Dubaï

Les établissements de santé de l’Emirat sont ultramodernes avec cliniques, hôpitaux publics et privés et centres de santé. Pour y accéder, vous devrez être titulaire d’une carte de santé qui vous sera remise au moment de votre arrivée aux Emirats. Tous les ressortissants étrangers vivant à Dubaï sont tenus de souscrire une assurance santé minimale en passant par l’autorité pour la santé de Dubaï (DHA). Cette assurance-maladie couvre les soins d’urgence et les visites chez le généraliste, les examens médicaux, les médicaments…

> Abou Dhabi

À Abou Dhabi la santé est gérée par le Health Authority Abu Dhabi. Les étrangers doivent souscrire une assurance santé obligatoire qui doit couvrir l’hospitalisation, les soins chez le généraliste et le spécialiste, les tests et examens prescrits, les urgences et la maternité. Les coûts des soins sont élevés, l’équivalent de 80€ chez un généraliste, 200€ chez un spécialiste. Il existe plusieurs hôpitaux extrêmement modernes à Abou Dhabi, privés comme publics, ces derniers étant accessibles avec sa carte d’assuré.

Fiscalité

> Dubaï

Une première dans le Golfe : les Emirats ont introduit une TVA à 5% en 2018. Cela permettra au pays de diversifier ses revenus. Les contribuables ne paient aucun impôt, sur le revenu comme sur les sociétés. Une convention fiscale a été signée entre les Emirats arabes unis et la France.

> Abou Dhabi

La fiscalité qui s’exerce à Dubaï s’applique de la même façon à Abou Dhabi.

Passer sa retraite

> Dubaï

Dubaï attire les retraités les plus fortunés puisqu’ils seront exemptés de l’impôt sur leur retraite. Son mode de vie, plus permissif peut attirer certaines personnes qui auraient déjà eu une expérience de travail à Dubaï. Le gouvernement émirati vient de voter l’instauration d’un visa destiné aux retraités étrangers, applicable dès 2019. Seuls les plus fortunés devraient être concernés par cette mesure puisque pour candidater il faut avoir au minimum 1 million de dirhams émiratis (233000€) sur son compte en banque, des revenus mensuels de plus de 20000 dirhams (4600€) ou une propriété foncière d’au moins 2 millions de dirhams (466000€) dans le pays.

> Abou Dhabi

Abou Dhabi est une destination jusqu’à présent moins prisée des retraités, sans doute parce qu’elle accueille moins d’actifs français que Dubaï, plus tolérant.
Par ailleurs l’instauration du visa destiné aux retraités étrangers et les conditions afférentes à son application sont les mêmes que celles qui sont appliquées à Dubaï (lire ci-contre).

Pour aller plus loin

Consultez la fiche  Émirats arabes unis et découvrez plus en détail les solutions qui vous correspondent pour préparer au mieux votre expatriation.

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité

Newsletter

En indiquant vos informations ci-dessus, vous consentez à recevoir nos propositions commerciales par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à travers les liens de désinscription.

Tendance

FERMER
CLOSE