fbpx
Suivez nous sur

Actualités internationales

Lagos, la ville la plus peuplée d’Afrique, menacée par la montée des eaux

20 millions d’habitants et la ville pourrait être submergée d’ici 2050

Français à l'étranger

Publié

le

Lagos, capitale économique du Nigeria, est une des plus grandes villes au monde. Dans les années 70, sa population n’était que de deux millions de personnes mais sa croissance est si importante que l’Institut international pour l’environnement et le développement (Iied) estime qu’elle pourrait accueillir 85 à 100 millions d’habitants en 2100 et ainsi devenir la plus grande métropole au monde. Mais Lagos, construite au niveau de la mer, s’enfonce dans les eaux. La ville subit les conséquence du réchauffement climatique, les eaux continuent leur irrémédiable ascension. 

Selon un rapport publié en mars par la Banque mondiale, l’océan Atlantique avance de un à quatre mètres par an sur les côtes ouest du continent, touchant ainsi le Bénin, le Sénégal, la Côte d’Ivoire ou le Togo. La Nigerian Conservation Foundation (NCF) estime que Lagos pourrait être entièrement submergé d’ici 2050.

L’érosion des côtes de la région est aggravée par les tonnes de sable draguées pour construire les bâtiments nécessaire à la croissance de la population. Selon une étude réalisée par le gouvernement et que l’AFP a pu consulter, le fond marin serait percé de trous atteignant sept à huit mètres de profondeur et cela à seulement 25 mètres de côtes, fragilisant le littoral. « Plusieurs communautés ont déjà été emportées par les eaux », rapporte à l’AFP Chef Ede Dafinone, président de la NCF.

Mais il y a autre chose : l’Eko Atlantic. Il s’agit d’une île artificielle bâtie au large de Lagos. Cet aménagement doit devenir le « Dubaï de l’Afrique » et abriter à l’avenir le centre économique du pays, des buildings et des appartements de standing. Or plus de 100 millions de tonnes de sable ont été draguées pour faire émerger cette terre, provoquant des effets dévastateurs sur le littoral…

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité

Newsletter

En indiquant vos informations ci-dessus, vous consentez à recevoir nos propositions commerciales par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à travers les liens de désinscription.

Tendance

FERMER
CLOSE