fbpx
Suivez nous sur

Actualités internationales

Brexit : en cas de “no deal “, l’état actuel de libre circulation des personnes cessera immédiatement. 

Une déclaration du 10 Downing Street

Français à l'étranger

Publié

le

Le porte parole du Gouvernement de Boris Johnson a déclaré lundi dernier que : “La libre circulation telle qu’elle existe actuellement prendra fin le 31 octobre, quand le Royaume-Uni quittera l’UE et après le Brexit, le gouvernement introduira un nouveau système migratoire, plus juste, qui donne la priorité aux compétences et à ce que les gens peuvent apporter au Royaume-Uni, plutôt que de donner la priorité à l’endroit d’où ils viennent”.

En cours d’élaboration, cette loi s’appuiera, d’après Boris Johnson, sur “le système d’immigration à points mis en place par l’Australie“.

Plusieurs associations ont manifesté leurs désaccords envers ces nouvelles déclarations, notamment l’association “The 3 Million” qui représente les citoyens européens au Royaume-Uni qui a dénoncé une annonce “imprudente” et discriminante, qui stigmatise les citoyens non-britanniques.

Selon le nouveau gouvernement du 10 Downing Street,  fin juillet, plus d’un million de statut de «résident permanent» ont été accordés à des européens afin qu’ils puissent continuer à vivre dans le pays après le Brexit.  Il a par ailleurs promis de protéger les droits des citoyens européens installés au Royaume-Uni, même en cas de «no deal». 

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité

Newsletter

En indiquant vos informations ci-dessus, vous consentez à recevoir nos propositions commerciales par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à travers les liens de désinscription.

Tendance

FERMER
CLOSE
Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR