fbpx
Suivez nous sur

Vie pratique

Assurance retraite: que propose la CFE?

L’assurance retraite de la Caisse des Français de l’étranger (CFE) garantie actuellement une retraite intacte aux salariés expatriés.

Weena Truscelli

Publié

le

Sans Titre (7)

La Caisse des Français de l’étranger (CFE)  est le seul acteur sur le marché de l’assurance qui donne aux expatriés la possibilité de travailler à l’étranger sans impact négatif sur leur retraite, et donc la possibilité à leur employeur de maintenir un même niveau d’engagement que pour un salarié non expatrié. Grâce à cette assurance retraite de la CFE, le souscripteur cotise comme en France et ses cotisations sont reversées à l’Assurance Retraite de la Sécurité sociale, qui se charge de mettre à jour le compte individuel retraite de chaque salarié. 

Cette offre est destinée aux chefs d’entreprise qui ont, ou vont avoir, des salariés Français à l’étranger et qui, pendant cette période, veulent que ceux-ci ne perdent aucune annuité dans le calcul de leur pension de retraite. Elle est en outre destinée à ceux qui ont des obligations conventionnelles de traitement équitable de leurs salariés à l’étranger et en France. 

Les  avantages pour l’entreprise sont nombreux :

  • Tout d’abord l’image d’une entreprise attractive : les employés occupés hors de France ont un régime de protection sociale équivalent à celui dont ils bénéficiaient en France.
  • Des tarifs compétitifs : cotisations inférieures à celles du régime général, aucune variation en fonction du nombre d’ayants droit, réduction pour les jeunes expatriés, pas de cotisation aux allocations familiales, répartition des charges d’un commun accord entre employeur et expatrié…
  • Une fidélisation récompensée par des tarifs dégressifs au fur et à mesure des années.
  • Une solution complète avec la possibilité de combiner l’offre santé, l’offre risques professionnels et l’offre retraite avec des options spécifiques, pour obtenir une protection sociale sur mesure pour chaque employé ainsi que des cotisations réduites pour l’employeur.

Les avantages pour les salariés sont :

  • Qu’ils ne perdent pas d’annuité, même s’ils ne sont plus rattaché au régime général de la Sécurité sociale française.
  • Le montant des salaires perçus à l’étranger seront pris en compte pour le calcul de leur pension de retraite.
  • Aucune querelle d’experts médicaux en cas de maladie invalidante ou d’accident du travail : pas de conflit avec l’assurance, c’est la CFE qui déclare un accident du travail ou une maladie professionnelle.

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité

Newsletter

En indiquant vos informations ci-dessus, vous consentez à recevoir nos propositions commerciales par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à travers les liens de désinscription.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR