fbpx
Suivez nous sur

Actualités internationales

Coronavirus : Les associations veulent une mobilisation collective pour les Français bloqués

Plusieurs importantes associations accompagnant les Français à l’étranger, CCI France International, Français du monde– Adfe et l’Union des Français de l’étranger, regrettent que le ministère des affaires étrangères ne les ait pas associées pour lancer une initiative commune afin d’aider les Français en difficulté à l’étranger.

Français à l'étranger

Publié

le

Sans Titre 94

Le ministère français des affaires étrangères a annoncé cette semaine s’être allié à la Fédération internationale des accueils français et francophones d’expatriés (Fiafe) pour lancer un nouveau service d’urgence, sosuntoit.fr, afin d’aider les Français en attente de vols à trouver des hébergements temporaires. La nouvelle a créé des remous dans les rangs des autres principales associations d’aide aux Français à l’étranger. Celles-ci regrettent qu’en pleine crise sanitaire liée au coronavirus, le Quai d’Orsay n’ait pas mis en place une initiative collective afin qu’elles puissent ensemble aider les Français actuellement bloqués à l’étranger.

Charles Maridor, Délégué général de CCI France International (CCI FI), l’association qui coordonne le réseau des chambres de commerce et d’industrie françaises à l’international, soit 36 000 membres dans 92 pays, déplore ainsi de ne pas avoir été contacté : « Notre réseau des CCI FI est essentiellement orienté vers l’appui aux entreprises et perçu comme tel naturellement. Néanmoins, au moment de mettre en place des chaînes de solidarité face à une situation extrême, comme celle que nous traversons en ce moment, il est absolument essentiel d’impliquer tous les acteurs d’une même communauté, d’autant plus que la solidarité et la recherche de synergies sont des valeurs fondatrices de notre réseau. Nos organisations le prouvent tous les jours en ce moment ».

Charles Maridor assure ainsi pouvoir mobiliser son réseau international d’adhérents afin d’aider les Français en difficulté :« Dans le cas présent, l’appui possible consiste essentiellement en de la diffusion d’informations auprès de nos adhérents, visant à mobiliser une aide d’urgence pour ces ressortissants français en recherche d’hébergements provisoires ».

Interrogée, la sénatrice des Français de l’étranger, Claudine Lepage, Présidente de l’association Français du monde– Adfe, souhaiterait elle aussi associer tous les acteurs afin d’aider les Français bloqués à l’étranger « Il faut penser solidarité avec nos compatriotes à l’étranger. Je trouve très dommage que l’association que je préside n’ait pas été contactée » déclare-t-elle. « La Fiafe est bien implantée à l’étranger mais nous avons aussi des réseaux à l’étranger qui ne sont pas les mêmes. Ensemble nous serions plus forts ».La sénatrice ajoute : « Nous serions tout à fait d’accord pour participer à un effort collectif ». 

Interrogés par Français à l’étranger, plusieurs présidents dans le monde de l’Union des Français à l’étranger (UFE) nous ont également confirmé leur disponibilité pour une initiative commune.

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité

Newsletter

En indiquant vos informations ci-dessus, vous consentez à recevoir nos propositions commerciales par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à travers les liens de désinscription.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR