fbpx
Suivez nous sur

Etudier et travailler

Comment travailler au… Portugal ?

À deux heures d’avion de France, le Portugal est connu pour son cadre de vie agréable et un certain dynamisme économique. Le Journal des Français à l’étranger vous donne les clés pour réussir son installation dans le pays des pastéis de nata en partenariat avec la CCI Luso-Française.

Grégoire Mandy

Publié

le

Emploi Portugal

Le Portugal attire de plus en plus de Français pour son cadre de vie agréable et son faible coût de la vie. En 2020, ils seraient environ 17 245 Français inscrits au registre consulaire auprès de l’Ambassade de France au Portugal, beaucoup d’entre eux à la retraite. Les Français sont également les premiers acquéreurs de biens, devant les autres nationalités telles que les Anglais, les Brésiliens, les Suisses et les Chinois.

Malgré un taux de chômage comparable à celui de la France, le Portugal est en constante demande de main-d’oeuvre dans des secteurs spécifiques. Le tourisme, la restauration, les nouvelles technologies, l’agriculture sont notamment des secteurs en plein développement qui embauchent facilement. Le secteur tertiaire contribue à plus de 76% du produit intérieur brut (PIB) en employant les deux tiers de la population active.

Le gouvernement a par ailleurs déclaré une liste de secteurs à développer prioritairement. On y retrouve les biotechnologies, les secteurs électrique et électronique, la chimie à forte valeur ajoutée, les nouvelles technologies d’information et de communication (NTIC) et le tourisme de haut niveau (potentialité d’investissements touristiques dans la Vallée du Douro ou dans la Région d’Alentejo).

Où travailler ?

Chaque région portugaise comprend ses spécialités et spécificités. Si vous optez pour le nord du pays, vous y retrouverez de nombreux parcs et espaces naturels protégés avec un climat beaucoup plus frais qu’au sud du pays. Néanmoins il existe de nombreuses villes actives telles que Porto ou Braga, élue capitale européenne de la jeunesse en 2012.

La région de l’Algarve est la région où le tourisme est le plus développé. Dotée de grandes plages et de petits villages, la région attire des milliers de touristes chaque année. De nombreux emplois sont à pourvoir dans la région, surtout dans l’hôtellerie ou la restauration. Vous pouvez également trouver du travail dans des parcs aquatiques, les activités nautiques ou les terrains de golf. En particulier dans les villes telles que Albufeira ou Lagos.

La région la plus active économiquement reste sans aucun doute celle de Lisbonne. La capitale du pays reste très dynamique avec de nombreuses entreprises influentes et des organismes de recherche scientifique et technologique reconnus internationalement. Elle est en outre un point nodal pour le transport routier, ferroviaire, aérien, portuaire et fluvial.

Comment trouver du travail ?

Au Portugal, l’Observatório do Emprego e Formação Profissional (OEFP), l’institut pour l’emploi et la formation professionnelle, est l’outil le plus important au service de l’emploi et de lutte contre le chômage. L’inscription à l’OEFP n’est pas obligatoire pour consulter les offres d’emploi. Elle est cependant indispensable pour percevoir les allocations de chômage ou pour bénéficier d’une formation.

Pôle emploi dispose par ailleurs d’un dispositif pour aider les Français désireux de  travailler à l’étranger. Vous pourrez en outre vous faire aider pour la rédaction de votre CV, vous faire conseiller sur le marché du travail et les formalités administratives et pour préparer votre adaptation dans le pays (différences culturelles et professionnelles, transports, logement…).

La presse est encore utilisée par beaucoup d’entreprises au Portugal pour informer sur les postes disponibles. L’hebdomadaire Expresso est le principal magazine d’annonces d’emploi. Son supplément, Expresso Emprego, publié le samedi, contient jusqu’à une vingtaine de pages d’offres d’emploi. Ce journal est surtout destiné aux cadres, consultants ou dirigeants. De nombreuses offres d’emploi sont également disponibles dans les journaux locaux. A Lisbonne, par exemple, vous pouvez consulter le Diário de Notícias. Dans le sud du pays, vous trouverez des offres dans le correio da Manhã.

Les sites ci-dessous proposent en outre de nombreuses offres d’emploi :

La Chambre de commerce France-Portugal (CCI Luso-Française) propose elle aussi des offres sur son site. Vous pourrez facilement y accéder, tout en bénéficiant d’un suivi de la chambre qui simplifiera les démarches administratives.

Vous pouvez également passer par le dispositif européen Eures, qui propose de nombreuses offres d’emploi et conseils pour connaître le pays. Eures met à disposition des fiches concernant la situation du marché portugais et sur les habitudes locales de travail. En cas de demande spéciale, il est possible de s’adresser à un conseiller Eures qui vous guidera tout au long de votre recherche d’emploi.

Entreprendre

Le Portugal attire de nombreux entrepreneurs pour son faible coût de la main-d’oeuvre et de la vie en général. Le pays possède également une importante zone d’influence dans les pays lusophones (Brésil, Angola, Mozambique). Enfin le bon niveau de qualifications des Portugais en général reste un bon argument.

Il est possible de lancer son entreprise dans de nombreux domaines. L’immobilier, tourisme ou l’artisanat restent les plus accessibles, avec en bonus les métiers de la restauration (restaurant, boulangerie, pâtisserie). Il est également possible de créer sa Start up, notamment à Lisbonne où la ville est très active sur les nouvelles technologies.

Pour entreprendre, il est obligatoire de se fournir un NIF, le numéro d’identification fiscal au Portugal. Ce numéro que tous les citoyens possèdent est obligatoire pour réaliser de nombreuses opérations courantes. Beaucoup recommandent de se faire aider par un expert-comptable pour l’obtention de ce NIF.

Pour entreprendre, vous pouvez également vous tourner vers la CCI Luso-Française. Cette organisation propose de nombreux outils pour vous aider à vous implanter au mieux dans le pays et accompagne les démarche de création et de domiciliation de sociétés. Force de conseils pour étudier et approcher au mieux le marché, la CCI peut vous aider dans certaines démarches administratives, comme embaucher du personnel. Le dispositif peut aussi vous louer des bureaux avec de nombreux avantages (cuisine, salle de réunion, mobilier neuf) cela peut vous soulager d’un poids lors de votre installation. Il est à noter que vous pouvez visiter virtuellement ces bureaux depuis leur site internet. Enfin la chambre de commerce organise régulièrement de nombreux événements qui peuvent grandement vous être utile.

L’association « Entreprendre.pt » peut vous intéresser. En devenant membre, vous pourrez avoir accès à de nombreuses informations et contacts de la communauté francophone au Portugal. Sur son compte Facebook, vous pourrez également retrouver des offres d’emploi ainsi que des évènements organisés à l’ambassade de France sur le thème de l’entrepreneuriat au Portugal.

Pour les jeunes

Le programme Erasmus + propose des stages de trois à six mois en Europe, peu importe le niveau d’étude. Ce programme, en partenariat avec Pôle emploi, finance le transport, l’hébergement, l’assurance responsabilité civile et l’assurance rapatriement pendant votre mobilité. Il veille en outre à l’organisation et le suivi des stagiaires. Pour y participer le plus simple est de se référer à votre conseiller Pôle emploi.

Pour les jeunes, il existe aussi le volontariat international en entreprise (VIE). Placé sous la responsabilité de l’ambassade de France, le VIE permet aux jeunes de 18 à 28 ans d’exercer une mission dans une entreprise française à l’étranger. Notons que le Portugal comptait en 2018 750 filiales contrôlées par des entreprises ou institutionnels Français, qui embauchent 60 000 personnes. Pour candidater, vous devrez créer votre profil sur Civiweb en fournissant vos coordonnées, votre CV et en joignant votre attestation de participation à la journée d’appel à la Défense.

Les stages au Portugal peuvent aller de un à 12 mois. Généralement les stages de courte durée (moins de quatre mois) ne sont pas rémunérés. Si le stage est effectué dans le cadre d’un programme spécifique, une convention préétablie est signée par les différentes parties. Si le stagiaire ne perçoit aucune indemnité, la convention n’est pas obligatoire mais reste fortement recommandée. Pour trouver des stages, vous pouvez vous rendre sur le site de la chambre de commerce France-Portugal, qui met à disposition des offres de stage. Le site https://emprego.sapo.pt/sapo-emprego-universitarios-estagio.htm propose de nombreux stages et donne des conseils sur la manière de chercher. Attention, le site est entièrement en Portugais.

Il existe également le programme du Partenariat Hubert Curien (PHC) franco-portugais. Il est mis en œuvre au Portugal par la Fondation pour la science et la technologie (FCT – Département des relations européennes, bilatérales et internationales). Le dispositif veut développer les échanges scientifiques et technologiques d’excellence entre les laboratoires de recherche des deux pays en favorisant les nouvelles coopérations. Il concerne tous les domaines scientifiques, y compris les sciences humaines et sociales. Des appels à candidatures sont lancés chaque année.

Conditions légales pour travailler

Le Portugal étant membre de l’Union européenne, les ressortissants français qui désirent y séjourner plus de trois mois et moins d’un an n’ont besoin que d’un titre de séjour provisoire ; pour demeurer plus d’une année, il faudra par contre demander une carte de séjour. La demande doit être faite dans les trois mois de son arrivée au Service des étrangers et des frontières de son lieu de résidence.

L’autre démarche à faire si l’on décide de vivre au Portugal, est d’obtenir un numéro fiscal portugais (Número de Contribuinte), vous en aurez besoin pour beaucoup de choses comme ouvrir un compte en banque.

Il faudra vous rendre à l’Autoridade Tributária e Aduaneira du lieu de votre domicile ou de votre lieu de travail et sur simple présentation d’une carte d’identité ou d’un passeport et d’un justificatif de domicile, il vous sera délivré par l’administration portugaise une carte et un número de contribuinte.

Préparer son dossier de candidature

Après avoir trouvé une offre d’emploi, il faut postuler avec un CV. Chaque pays ayant ses codes, il est important de bien respecter certains critères. Le site Europass vous permet de créer un dossier complet de candidature. Composé de cinq documents, ce dossier met en valeur vos compétences à l’international. Il suffit de choisir votre pays de destination pour ensuite compléter le dossier avec vos informations et vous êtes prêt à postuler !

Au Portugal il n’est pas obligatoire de rédiger une lettre de motivation, cependant vous pouvez accompagner votre mail de candidature d’un court texte vous présentant et rappelant votre détermination. Cela peut réellement faire la différence

Quelques généralités

La semaine de travail peut aller de 39h à 48h en fonction de l’accord trouvé avec votre employeur. Il peut vous être demandé de travailler le samedi, l’unique jour de repos officiel est le dimanche. À noter que les secteurs tels que la vente, les postes en centres d’appel, dans le tourisme ou la restauration, demandent de travailler le dimanche. Le salaire minimum est de 700 euros. Cela peut sembler peu par rapport à la France, mais le coût de la vie est beaucoup moins cher. La seule exception réside dans les énergies telles que l’électricité ou l’essence où les prix sont beaucoup plus élevés. À titre de comparaison, le prix de l’électricité au Portugal est de 0,228€/Kw contre 0,162€/Kw en France. (Source : Eurostat.)

Le pays est connu pour sa faible taxation des hauts salaires, si un Français se déclare en tant que “résidents non habituels”, pendant dix ans il sera ainsi taxé à hauteur de 20% sur son revenu. C’est ainsi que 45% des Français installés font partie de la catégorie des cadres supérieurs. Il est à noter qu’un tiers des Français au Portugal sont des retraités.

L’économie portugaise face à la crise du Covid-19

Le Portugal a été beaucoup moins touché par la pandémie de Covid-19 que son voisin espagnol. Avec 40 415 cas confirmés et 1 549 décès à l’heure où nous écrivons,. Dans le nord du pays, plus durement touché par la pandémie, l’économie a complètement été à l’arrêt. Pour éviter que de nombreux Portugais ne se retrouve en situation d’extrême précarité, le Parlement a approuvé la suspension des loyers pour les ménages vulnérables et les petites entreprises à court de trésorerie pendant l’épidémie.

Le secteur du tourisme, qui représente 30% du PIB portugais, a sévèrement été impacté. Les structures touristiques ont imploré l’aide du gouvernement, en cause, une chute du taux d’occupation spectaculaire. Aujourd’hui, en moyenne les établissements recevant du tourisme sont occupés à 15% contre une occupation à 85% ou 90% en temps normal. Il est à noter que pour accéder à certains lieux touristiques, il est demandé de présenter un test négatif de moins de 72h aux autorités locales comme aux Madère et aux Açores. Le ministère de l’Économie prévoit une reprise normale vers 2021 et compte relancer la saison touristique pour soutenir les commerçants.

Quelques liens utiles

La fiche “Portugal” du Journal des Français à l’étranger aborde toutes les questions pour s’installer dans le pays (scolariser ses enfants, logements, transports…)

En fonction de la ville où vous allez déménager, il existe également de nombreux groupes Facebook utiles. À Lisbonne, le groupe nommé « Les Français de Lisbonne » compte plus de 18 000 personnes et donne des conseils et recommandations de restaurants à Lisbonne, mais également des événements où vous pourrez rencontrer d’autres Français installés dans la ville. Vous pouvez également retrouver des offres d’emploi sur ce groupe.

Le site du Quai d’Orsay fournit également de nombreuses informations et conseils pour partir travailler au Portugal.

 

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité

Newsletter

En indiquant vos informations ci-dessus, vous consentez à recevoir nos propositions commerciales par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à travers les liens de désinscription.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR