fbpx
Suivez nous sur

Actualités juridiques

Dépistage à l’arrivée en France : 16 pays ajoutés à la “liste rouge”

Le 12 août, le Quai d’Orsay a doublé sa liste “rouge” de pays considérés à risque, en provenance desquels les passagers doivent être dépistés avant leur arrivée en France.

Pénélope Bacle

Publié

le

Dépistage à l'arrivée en France : 16 pays ajoutés à la "liste rouge"

L’Argentine, l’Arménie, la Bolivie, la Bosnie-Herzégovine, le Chili, la Colombie, le Costa Riga, la Guinée Equatoriale, le Kirghizistan, le Kosovo, les Territoires Palestiniens, les Maldives, le Mexique, la Moldavie, le Montenegro et la République Dominicaine figurent désormais dans la liste « rouge » établie par la France où le Covid-19 circule activement. Les personnes de plus de 11 ans en provenance de ces pays doivent certifier avoir réalisé un dépistage négatif au Covid-19 moins de 72 heures avant leur vol pour la France. S’ils n’ont pu réaliser ces tests avant leur départ, ces passagers seront redirigés à leur arrivée à l’aéroport vers un poste de contrôle sanitaire permettant la réalisation de cet examen.

Ces 16 pays viennent s’ajouter aux 16 pays précédemment listés par le ministère début août (Bahreïn, Emirats arabes unis, Etats-Unis, Panama, Afrique du Sud, Algérie, Brésil, Inde, Israël, Koweït, Madagascar, Oman, Pérou, Qatar, Serbie et Turquie).

Des règlementations discriminantes ?

D’après les règles en vigueur, seules les personnes en provenance du Bahreïn, des Emirats arabes unis, des Etats-Unis et du Panama doivent absolument effectuer un dépistage 72h avant leur embarquement pour pouvoir rentrer en France. Face aux difficultés rencontrées en particulier par les Français aux Etats-Unis pour effectuer ces tests dans les temps impartis, le ministère des Affaires étrangères avait décidé d’accorder jusqu’au 17 août des dérogations pour certains Français en situation d’urgence.

Ces dérogations ne suffisent pas cependant à satisfaire un certain nombre de Français outre-atlantique qui peinent à rentrer en France. L’un d’entre eux a ainsi lancé cette semaine une pétition en ligne, qui compte à l’heure où nous écrivons 166 signataires, pour réclamer un dépistage à l’arrivée en France et pour s’opposer à ces règles qu’il juge discriminantes :  “Nous réclamons, comme les expatriés des 12 autres pays le droit de nous faire tester à notre arrivée en France et la fin de cette discrimination. Nous avons des parents et/ou enfants ou conjoints que nous avons pas vu depuis des mois, nous sommes parfois obligés d’aller en France”, écrit-il.

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité

Newsletter

En indiquant vos informations ci-dessus, vous consentez à recevoir nos propositions commerciales par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à travers les liens de désinscription.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR