fbpx
Suivez nous sur

Actualités internationales

Sécurité dans le monde: gros plan sur les zones de vigilance du 25 au 31 août

Français à l’étranger couvre chaque semaine, en partenariat avec International SOS, plusieurs événements à travers le monde nécessitant une vigilance accrue.

Didier Bras

Publié

le

Sécurité dans le monde: gros plan sur les zones de vigilance du 25 au 31 août

Afrique

Côte d’Ivoire

Jours à venir. La candidature d’Alassane Ouattara à un troisième mandat continue de diviser en Côte d’Ivoire. Des manifestations d’opposition au président en exercice se sont déroulées en dépit de l’interdiction de tout rassemblement public édictée le 20 août. Des dizaines d’arrestations ont été constatées à Abidjan et deux morts sont à déplorer à Divo, à 200 km au nord-ouest de la capitale économique du pays. D’autres rassemblements sont attendus dans les semaines à venir dans ce contexte socio-politique toujours sensible.

Éthiopie

Jours à venir. Le procès du journaliste et activiste oromo Jawar Mohammed, qui doit avoir lieu cette semaine, réactive les tensions dans l’État d’Oromia. Les rassemblements de ses partisans, par ailleurs inquiets de son état de santé, se sont soldés par le décès d’au moins neuf personne la semaine dernière, les forces de l’ordre éthiopiennes ayant recouru à des tirs à balles réelles pour disperser les foules.

Mali

Jours à venir. Après le renversement du président Ibrahim Boubacar Keïta par un coup d’État militaire le 18 août dernier, le calme prévaut globalement dans le pays, malgré des rassemblements sporadiques et quelques scènes de pillage constatées, notamment à Bamako. L’environnement sécuritaire de la semaine à venir sera toutefois observé avec attention sur fond de poursuite des échanges entre les émissaires de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao) et la junte militaire nouvellement au pouvoir. Cette dernière a exprimé son intention de diriger le pays pendant une période de transition de trois ans et indiqué qu’elle comptait libérer le président déchu, détenu depuis le coup d’État.

Soudan

Jours à venir. L’anniversaire de l’accord de transition signé en août 2019 entre civils et militaires – dans le prolongement de la destitution, quatre mois auparavant, du président Omar el-Bechir qui était au pouvoir depuis trente ans – a donné lieu à des manifestations visant à dénoncer l’absence de réelles réformes économiques et politiques depuis cette date. Ces rassemblements, voués à se reproduire, ont notamment donné lieu à l’arrestation de 77 personnes dans la capitale Khartoum.

Afrique du Nord/Moyen-Orient

Liban

Jours à venir. Confronté aux explosions qui ont dévasté une partie de Beyrouth le 4 août dernier, à une crise économique de longue date et à un regain de contaminations au Covid-19, le pays du Cèdre fait l’objet d’un nouveau confinement (à l’exception des quartiers touchés par la double explosion du port de la capitale) avec un couvre-feu quotidien de 18h à 6h jusqu’au 6 septembre et un état d’urgence prolongé jusqu’au 18 septembre. Des contraintes qui pourraient donner lieu à de nouveaux rassemblements de défiance à l’endroit du pouvoir et des risques d’affrontements avec les forces de l’ordre.

Amérique

Région

Jours à venir. Les intempéries souvent meurtrières qui frappent chaque année l’Amérique centrale et le bassin caribéen trouvent une nouvelle illustration avec la tempête tropicale Laura qui, après avoir fait des victimes en Haïti, a traversé la Jamaïque et Cuba avant et devrait atteindre, selon toute probabilité à l’heure où nous publions, le nord-ouest du golfe de Mexico ; les États américains du Texas et de la Louisiane pouvant également être impactés d’ici la fin de semaine. Cette tempête tropicale pourrait se transformer en ouragan, type de dépression qui s’étend de juin à novembre avec un pic en août et octobre, à l’origine de conséquences humaines parfois lourdes et des répercussions majeures au niveau des infrastructures de transports et de télécommunications.

Asie-Pacifique

Hong Kong

Jours à venir. Les regroupements initiés par le mouvement pro-démocratie se poursuivent dans la Région administrative spéciale (RAS) malgré les interdictions liées à la pandémie et dans le contexte de loi sur la sécurité nationale promulguée par les autorités chinoises le 30 juin dernier. Faisant fi des arrestations constatées dans le cadre de ces manifestations, les partisans de ce mouvement devraient maintenir leur présence de manière sporadique, avec le risque d’affrontements avec les forces de l’ordre particulièrement au niveau Central Businness District et du quartier commerçant de Wan-Chai.

Europe

Biélorussie

Jours à venir. La réélection du président Aleksander Lukashenko, en poste depuis juillet 1994, a suscité une nouvelle manifestation de très grande ampleur le 23 août dernier dans les rues de Minsk, la capitale biélorusse. Une mobilisation qui confirme la détermination de ses opposants, malgré les violences constatées à l’issue des élections du 9 août. De nouvelles grèves sont à attendre dans le pays et plusieurs lieux stratégiques de Minsk, notamment la place de l’Indépendance (la plus grande de la ville), devraient être le siège d’autres rassemblements.

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité

Newsletter

En indiquant vos informations ci-dessus, vous consentez à recevoir nos propositions commerciales par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à travers les liens de désinscription.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR