fbpx
Suivez nous sur

Actualités internationales

Coronavirus : restrictions aux frontières et clusters dans le monde

Le Journal des Français à l’étranger fait un point sur les foyers épidémiques dans le monde et les pays européens qui ferment leurs frontières aux voyageurs en provenance de France.

Weena Truscelli

Publié

le

Coronavirus : quels sont les clusters dans le monde?

Afrique

L’Afrique du Sud, l’Égypte, le Maroc, l’Éthiopie et le Nigéria, sont les 5 pays ayant déclaré le plus de cas de nouvelles contaminations ces derniers jours. Pourtant, le Maroc rouvre petit à petit ses frontières à un certaine catégorie de touristes (sauf pour Casablanca qui est isolée du reste du pays) et l’Afrique du Sud reprend progressivement son activité, car même si le pays reste le plus touché du continent africain en terme de décès, le nombre de cas recensé quotidiennement est à la baisse.

Amérique

Aux Etats-Unis, le nombre de décès reste conséquent, mais les nouveaux cas recensés chaque jour sont moins importants. Le Mexique est en pleine tourmente, admettant des statistiques en dessous de la réalité, mais le nombre de personnes contaminées semble aussi se stabiliser, comme au Brésil, en Equateur en Bolivie, Colombie, Argentine et au Pérou, où il y a encore beaucoup de décès mais moins de contaminations. Le Chili est quant à lui dans une courbe ascendante.

Asie

En Chine, l’épidémie semble sous contrôle et, sur le continent asiatique, c’est l’Inde qui est actuellement dans la plus mauvaise posture. Le pays est devenu le deuxième endroit au monde le plus frappé par l’épidémie après les États-Unis, passant devant le Brésil. Puis viennent dans l’ordre du plus grand nombre de cas déclarés: l’Iran, le Bangladesh, l’Arabie saoudite et le Pakistan. L’Indonésie vit aussi une situation préoccupante, comme l’Irak, l’Iran et la Turquie dont les courbes épidémiques sont encore en hausse. Israël, qui avait pu endiguer l’épidémie au printemps, se découvre l’un des taux de contamination les plus élevés au monde, une dizaine de villes classées “rouge“ vont à nouveau subir un confinement.

Océanie

Les cinq pays notifiant le plus de cas dans cette région du monde sont: l’Australie, où le confinement de grandes villes comme Melbourne sont maintenus, l’“aplatissement“ de la courbe étant jugé insuffisant par les autorités, puis viennent l’île de Guam, la Nouvelle-Zélande, la Polynésie française et la Papouasie-Nouvelle-Guinée.

Europe

En Europe, les cinq pays déclarant le plus de cas sont la Russie, l’Espagne, le Royaume-Uni, la France et l’Italie. L’Ukraine subit aussi une courbe épidémique ascendante

  • Après avoir été levées, un certains nombres de restrictions aux frontières se trouvent partiellement rétablies, l’Europe connaissant actuellement un rebond épidémique notable. La plupart des pays européens et de l’espace Schengen acceptent les voyageurs français depuis le 15 juin, mais si le niveau épidémique du pays venait à dépasser un certain seuil, les vols provenant de France pourraient à nouveau subir des restrictions.
  • Pour l’instant, 17 pays européens restent accessibles aux voyageurs français sans conditions, ou presque, en Europe : l’Autriche, l’Espagne (le gouvernement déconseille toutefois de se rendre pour l’instant en Catalogne et en Aragon), le Luxembourg, la Croatie, la Grèce, la Pologne, Malte, la République tchèque, la Roumanie, la Bulgarie et la Suède. La Suisse aussi reste accessible ainsi que certains pays des Balkans : le Monténégro, la Serbie, la Macédoine, l’Albanie, et le Kosovo.
  • Bien que l’accès reste possible aux personnes venant de France, plusieurs pays exigent qu’un formulaire spécifique soit rempli avant le passage des frontières. Ces formulaires obligatoires sont généralement disponibles en ligne.
  • Formulaires à destination de : la Belgique, la Croatie, la Grèce, L’Italie, l’Espagne, Malte, les Pays-Bas, la Lettonie, la Lituanie, au Portugal : Açores et Madère et en Roumanie.
  • Certains des pays réclamant un formulaire exigent aussi, soit un test PCR négatif, soit une mise en quarantaine : en Allemagne et en Belgique la quatorzaine est imposée aux habitants de certaines régions de France, elle est obligatoire aussi en Irlande, aux Pays-Bas, en Norvège, en Estonie, en Lituanie et en Lettonie. L’Islande a classé tous les pays du monde comme zones à risques et une quatorzaine est obligatoire pour les voyageurs qui n’ont pas fait de test en amont.
  • Certains pays interdisent tout simplement l’entrée aux voyageurs venus de France  (sauf exceptions précises) : le Danemark, la Finlande, Chypre et, depuis le 1er septembre, les citoyens étrangers ne sont plus autorisés à entrer en Hongrie sans raison particulière. Les citoyens des pays du groupe de Visegrad  (dont fait partie la Hongrie ainsi que la Pologne, la République Tchèque et la Slovaquie) sont autorisés à entrer en Hongrie s’ils peuvent présenter un test de coronavirus négatif d’au plus cinq jours.
  • Depuis le 15 août, le royaume-Uni impose aussi une quatorzaine à toutes personnes venant de France. (Formulaire pour se rendre Royaume-Uni)
  • Pour les voyageurs revenant de certains pays, vers la France, un test PCR négatif réalisé entre 48 et 72h avant le vol, peut être réclamé (notamment pour les pays des Balkans).
Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité

Newsletter

En indiquant vos informations ci-dessus, vous consentez à recevoir nos propositions commerciales par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à travers les liens de désinscription.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR