fbpx
Suivez nous sur

Actualités internationales

Sécurité dans le monde: gros plan sur les zones de vigilance du 9 au 14 septembre

Français à l’étranger couvre chaque semaine, en partenariat avec International SOS, plusieurs événements à travers le monde nécessitant une vigilance accrue.

Didier Bras

Publié

le

Sécurité dans le monde: gros plan sur les zones de vigilance du 9 au 14 septembre

Afrique

> Région

Jours à venir. De nombreuses échéances électorales sont attendues sur le continent africain d’ici la fin d’année 2020. L’élection présidentielle du 18 octobre en Guinée verra Alpha Condé briguer un troisième mandat, tout comme Alassane Ouattara en Côte d’Ivoire le 31 octobre. À noter également les présidentielles et législatives aux Seychelles entre le 22 et le 24 octobre, ainsi que la présidentielle du 25 octobre en Tanzanie. D’autres scrutins présidentiels se tiendront au mois de décembre : le 7 au Ghana, le 27 au Niger et en République centrafricaine, tandis que les législatives auront lieu le 13 décembre au Tchad.

Jours à venir. Les inondations liées à la saison des pluies font rage en plusieurs endroits du continent, avec des conséquences notables dans des grandes villes africaines. C’est le cas dans la capitale guinéenne Conakry et dans la deuxième ville du pays, Kankan (à l’est), impactées par les pluies intenses du mois d’août qui avaient également sévi à Douala, au Cameroun. Ces pluies violentes touchent également Ouagadougou au Burkina Faso, tandis que plusieurs quartiers inondés de Niamey, au Niger, ont dû être évacués la semaine dernière.

Afrique du Nord/Moyen-Orient

> Irak

Jours à venir. Les intérêts américains sont toujours en ligne de mire ces dernières semaines à Bagdad, avec des incidents sécuritaires initiés par des milices chiites pressées d’accélérer le retrait de Washington du territoire irakien sur fond de négociations avancées dans ce cadre entre Donald Trump et le Premier ministre Mustafa Al-Khadimi. Le 5 septembre, une explosion sur la route Shuala, au nord de la ville, a blessé un prestataire sécurité, cible potentielle des partenaires de la coalition américaine. Par ailleurs, des tirs de roquette ont été constatés en direction de la zone de l’ambassade américaine de Bagdad, de l’aéroport international (BGW) et de la base américaine de Taji, au nord de la capitale irakienne.

> Turquie

Jours à venir. Plusieurs figures de l’État islamique appartenant à des groupes domestiques et internationaux auraient été arrêtées dans le pays lors d’opérations menées par les renseignements intérieurs turcs, illustration d’une menace durable malgré l’absence d’attaque majeure dans ce pays depuis 2017. Parallèlement, les autorités turques ont aussi communiqué sur leurs actions envers le PKK, l’organisation politique armée kurde, présente dans le sud-est de la Turquie.

Amériques

> Chili

Jours à venir. Opposants et nostalgiques de la dictature d’Augusto Pinochet devraient se mobiliser le 11 septembre, date commémorative du coup d’État perpétré en 1973 par le général chilien qui a dirigé le pays jusqu’en mars 1990. Malgré le couvre-feu national inhérent à la crise sanitaire, des rassemblements avec des risques d’affrontements sont attendus dans la capitale Santiago, mais aussi dans d’autres grandes villes du pays telles que Valparaiso, Concepción, Temuco, ou encore Valdivia.

> États-Unis

Jours à venir. L’élection présidentielle du 3 novembre approchant, le climat sécuritaire est plus que jamais sensible dans les grands centres urbains du pays. De nombreux éléments concourent à exacerber la tension sociale, notamment les méthodes utilisées par les forces de l’ordre face à la colère d’une partie de la population excédée par les violences commises contre des citoyens afro-américains. L’activisme de certains groupes radicaux qui alimentent les tensions raciales associé à la libre circulation des armes à feu participent du climat délétère autour de ce scrutin où le démocrate Joe Biden sera opposé au républicain sortant Donald Trump.

Asie-Pacifique

> Hong Kong

Jours à venir. Mobilisation sans faille des militants pro-démocratie dans la Région administrative spéciale (RAS) de la République populaire de Chine, toujours vent debout contre la loi sur la sécurité nationale et l’ajournement des élections du Conseil législatif (LegCo). Porté par les appels des activistes résidant à l’étranger et animé des regroupements à petite échelle, le mouvement continue de défier le gouvernement local en dépit des risques d’affrontements violents et d’arrestations dans le cadre de ces rassemblements.

> Inde

Jours à venir. La ligne de démarcation qui sépare le territoire sous contrôle indien de celui sous contrôle chinois (Ligne de contrôle réel – LAC) fait l’objet d’un renfort de troupes constaté de part et d’autre de la frontière. Imprécise et disputée par les deux pays, cette zone peut être le théâtre d’accrochages comme ce fut le cas en août dernier. Côté indien, une hausse des contrôles et une présence militaire accrue sont constatées dans la région frontalière du Ladakh, à l’extrême nord du pays, et des manifestations anti-chinoises en résonance restent possibles dans certaines grandes villes indiennes comme Calcutta ou dans la capitale New Delhi.

> Thaïlande

Jours à venir. La contestation socio-politique initiée par le mouvement étudiant gagne du terrain avec de nouveaux rassemblements spontanés et dans les centres universitaires à Phuket et Nakhon Si Thammarat (sud), Chiang Mai (nord), Khon Kaen (nord-est) et dans la capitale Bangkok, où deux activistes influents ont été arrêtés récemment.

Europe

> Biélorussie

12 et 13 septembre. De nouvelles manifestations sont prévues durant ces deux jours dans plusieurs centres urbains biélorusses et dans la capitale Minsk. Des mobilisations qui s’inscrivent dans la continuité de la réélection contestée du président Loukachenko qui, pour sa part, considère que cette fronde serait instrumentalisée par l’UE et l’Otan. Le chef de l’État biélorusse aurait en outre aurait déployé des forces militaires à sa frontière ouest en prévention d’une agression de ses voisins polonais et lituaniens. Des regroupements spontanés sont également attendus en lien avec l’arrestation le mardi 8 septembre de Maria Kolesnikova, figure de l’opposition et membre du Conseil de coordination.

> Espagne

Jours à venir. La Communauté autonome de Catalogne commémore sa fête nationale le 11 septembre. Plusieurs rassemblements organisés par des groupes en faveur de l’indépendance de la région sont attendus, notamment à Barcelone, Gérone, Tarragone ou encore Lérida. Au-delà, et en dépit du contexte sanitaire, les manifestants devraient également appeler à un soutien économique de la part de l’État central et s’insurger contre les faits de corruption, à l’image du scandale qui a récemment touché Juan Carlos 1er, ancien roi d’Espagne de 1974 à 2014.

Monde

> Afrique, Moyen-Orient et Asie

Jours à venir. Coïncidant avec l’ouverture du procès des attentats de janvier 2015, dont celui du 7 janvier contre les journalistes de Charlie Hebdo – qui s’est soldé par l’assassinat de douze de ses membres et a fait onze blessés – l’hebdomadaire a décidé de publier à nouveau les caricatures initialement éditées par le journal quotidien danois Jyllands-Posten et reprises par son confrère satirique français en 2006. Ces publications avaient alors suscité nombre de réactions virulentes, particulièrement chez les tenants d’un islam rigoriste. Dans un contexte de tension qui demeure sur ce sujet, des manifestations en réaction à cette nouvelle publication restent possibles. Cela suppose une attitude prudente pour les ressortissants français présents dans ces zones du monde où cette fronde s’exprime, particulièrement aux abords des représentations diplomatiques, et plus généralement des intérêts français à l’étranger.

Publicité

Newsletter

En indiquant vos informations ci-dessus, vous consentez à recevoir nos propositions commerciales par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à travers les liens de désinscription.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR