fbpx
Suivez nous sur

Actualités internationales

Sécurité dans le monde: gros plan sur les zones de vigilance du 2 au 7 décembre

Français à l’étranger couvre chaque semaine, en partenariat avec International SOS, plusieurs événements à travers le monde nécessitant une vigilance accrue.

Didier Bras

Publié

le

Sécurité dans le monde: gros plan sur les zones de vigilance du 2 au 7 décembre

Afrique

> Burkina Faso

Jours à venir. La Commission électorale nationale indépendante (Ceni) a transmis les résultats provisoires de l’élection présidentielle du 22 novembre dernier, remportée par le président sortant Roch Marc Christian Kaboré. Ces résultats, qui devront être confirmés par la Cour constitutionnelle, constituent néanmoins une victoire en demi-teinte pour l’actuel président en exercice, son parti ne sortant pas majoritaire des législatives qui ont eu lieu le même jour. Si aucun incident notable n’a été signalé le jour du vote comme lors de la première annonce de ces résultats, le contexte sécuritaire reste à surveiller dans l’attente de leur divulgation définitive.

> Éthiopie

Jours à venir. Comme l’avait annoncé le Premier ministre Abiy Ahmed lors de l’ultimatum qu’il avait adressé aux séparatistes tigréens du FLPT, les forces fédérales éthiopiennes ont encerclé la capitale régionale Mekele, où plusieurs attaques aériennes ont été signalées le 28 novembre. Les négociations actuellement au point mort et l’absence de médiation régionale laissent présager une poursuite des affrontements armés dans cette région du Tigré située au nord du pays et frontalière avec l’Érythrée. Ce pays voisin a d’ailleurs fait l’objet d’incidents sécuritaires collatéraux dans le cadre de ce conflit. La région éthiopienne d’Amhara, qui jouxte celle du Tigré, est également impactée par ces affrontements. En revanche, la capitale Addis-Abeba, compte tenu de son éloignement géographique, n’a pas connu de répercussions en termes de sécurité.

> Niger

Jours à venir. Le pays organise ses élections générales (législatives et premier tour de la présidentielle) le 27 décembre 2020. Au pouvoir depuis avril 2011 et après avoir été réélu en mars 2016, l’actuel président Mahamadou Issoufou n’entend pas briguer un nouveau mandat.

> République centrafricaine

Jours à venir. Autre journée électorale le 27 décembre avec ce scrutin présidentiel, mais dans un contexte sécuritaire plus tendu qu’au Niger. Les candidatures validées par la Cour constitutionnelle seront annoncées le 3 décembre. Parmi elles, celle, controversée, de François Bozizé, président de la République de 2003 à 2013. L’ancien chef d’État dispose de nombreux soutiens, particulièrement dans la capitale Bangui, et un éventuel rejet de sa candidature pourrait donner lieu à des affrontements entre militants rivaux.

Afrique du Nord/Moyen-Orient

> Égypte

Jours à venir. Le 23 novembre, la ville d’El Tor, dans le Sud Sinaï, a été le lieu d’une fusillade entre des assaillants armés non identifiés et les forces de sécurité locales dont deux d’entre elles sont décédées. Cet attaque est survenue dans une région jusqu’alors épargnée par les problèmes sécuritaires d’importance, contrairement à sa partie Nord où sévit un groupe islamiste proche, depuis 2014, de l’organisation terroriste État islamique. Si cette région du Sud Sinaï peut globalement se prévaloir d’un environnement sécuritaire stable, des précautions doivent néanmoins être prises dans le cadre de tout déplacement.

> Irak

Jours à venir. La contestation antigouvernementale qui a connu un déclin en raison de la pandémie continue cependant de s’exprimer violemment dans le pays, à l’image des affrontements qui ont eu lieu les 27 et 28 novembre à Nassiriya (gouvernorat de Dhi Qar) et à Kut (gouvernorat de Wasit). Lors de la seule journée du 27 novembre, sept personnes sont décédées et une soixantaine ont été blessées dans le cadre de ces affrontements entre forces de l’ordre, manifestants et partisans du leader chiite Moqtada al-Sadr. Ces récriminations antigouvernementales – qui regroupent des revendications économiques, politiques et sociales d’une partie de la population civile – s’expriment principalement dans la capitale Bagdad, mais aussi dans les centres urbains des gouvernorats du sud du pays, avec des regroupements au niveau des places publiques et autour des bâtiments gouvernementaux.

> Iran

Jours à venir. L’assassinat très médiatisé de Mohsen Fakhrizadeh le 27 novembre a suscité une vive émotion en Iran. La mort de ce physicien considéré comme un acteur éminent du programme nucléaire iranien a été imputée par les autorités iraniennes aux services secrets israéliens, tandis qu’une partie de la population civile a manifesté de nouveau contre le Retrait américain de l’accord de Vienne sur le nucléaire iranien (JCPOA) acté par Donald Trump en mai 2018. Ce nouvel épisode de tension entre Téhéran, Washington et les alliés des États-Unis augure une nouvelle phase de tensions diplomatiques et laisse peser de possibles représailles iraniennes ciblées dans la région.

Amériques

> États-Unis

Jours à venir. En attendant l’investiture de Joe Biden le 20 janvier prochain, la contestation des résultats de l’élection présidentielle du 3 novembre mobilise toujours des soutiens du président déchu, particulièrement dans les États divisés. Si cette fronde s’est globalement atténuée, elle fait toujours courir le risque d’affrontements partisans violents. Dans le même temps, le pays doit faire face à une pandémie de Covid-19 toujours aussi virulente sur son territoire.

Asie-Pacifique

> Indonésie

Jours à venir. Les élections locales auront lieu le 9 décembre prochain, tandis que la mobilisation populaire contre l’adoption d’une nouvelle loi relative au droit du travail ne se dément pas. Au-delà de la capitale Jakarta, les provinces de Papouasie et de Papouasie Occidentale  concentrent les principales préoccupations. De surcroît, ce cycle électoral va coïncider avec l’anniversaire de la déclaration d’indépendance des séparatistes papous, en décembre 1961.

> Pakistan

Jours à venir. Faisant fi des interdictions de rassemblements au titre de la lute contre la pandémie, les partis d’opposition et la mobilisation populaire appellent à des manifestations antigouvernementales dans les grands centres urbains du pays, malgré le risque de dispersions brutales par les forces de l’ordre pakistanaises.

> Thaïlande

Jours à venir. De nouveaux rassemblements en faveur d’une réforme de la Constitution sont attendus les 2 et 5 décembre, dans la continuité de cette mobilisation qui ne faiblit pas malgré les mises en garde des autorités locales qui ont annoncé un durcissement de la répression envers les manifestants.

Europe

> France

Jours à venir. Les manifestations qui se sont déroulées le 28 novembre dans plusieurs villes françaises contre la loi sur la « sécurité globale » ont témoigné de la controverse qu’elle suscite. Le rassemblement d’ampleur qui a eu lieu à Paris a été accompagné de heurts entre manifestants et forces de l’ordre en marge de cette manifestation. D’autres épisodes de cette contestation sont attendus prochainement, notamment le 5 décembre à Dijon, Laval et Strasbourg.

> Pologne

Jours à venir. Alors que cette semaine correspond au 102e anniversaire du droit de vote des femmes dans ce pays, la loi sur l’avortement attise toujours la colère de nombreux Polonais. Les manifestations suivies dans ce cadre comportent toujours le risque d’affrontements avec les forces de l’ordre et avec les contre-manifestants.

> Région

Jours à venir. Dans plusieurs pays du Vieux Continent, les restrictions mises en place dans le cadre de la lutte contre la pandémie ainsi que leurs conséquences économiques font l’objet de nombreux mouvements de contestation. C’était le cas dernièrement en Belgique, au Royaume-Uni, en Suède et en Espagne. Les rassemblements d’opposition à ces mesures de restrictions devraient être reconduits durant les prochaines semaines.

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité

Newsletter

En indiquant vos informations ci-dessus, vous consentez à recevoir nos propositions commerciales par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à travers les liens de désinscription.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR