fbpx
Suivez nous sur

Actualités internationales

Coronavirus: quels sont les foyers épidémiques dans le monde?

Le Journal des Français à l’étranger fait un point sur la pandémie de coronavirus

Weena Truscelli

Publié

le

Coronavirus: quels sont les foyers épidémiques dans le monde?

Le coronavirus aujourd’hui dans le monde:

Environ 64,3 millions de personnes contaminées

Plus de 1,47 millions décès

Afrique

L’Afrique reste la partie du monde la moins touchée par la pandémie. Toutefois, si la plupart des observateurs s’accordent sur le fait que la faculté des populations africaines, habituées à contrer des épidémies et à appliquer rapidement et efficacement des gestes barrières, est un facteur important de la faible progression du Covid-19 sur le continent, le fait de se savoir peu touchées amènent ces mêmes populations à relâcher leur vigilance.

Il y a des exemples comme le Sénégal, où la vie a repris son cours, la majorité de la population ne porte plus de masque et les médecins sénégalais s’interrogent sur l’existence d’une immunité collective, qui pourrait expliquer le peu d’ampleur de l’épidémie, mais la situation n’est pas partout semblable. La propagation du coronavirus s’est accélérée ces derniers temps au Mali, au Botswana, au Kenya et en Mauritanie ou malgré le taux d’incidence, peu de mesures sont prises, afin de tenter d’épargner l’économie. On constate aussi une recrudescence des cas en République Démocratique du Congo, les autorités viennent d’y prolonger pour la douzième fois l’état d’urgence sanitaire, la surveillance aux frontières va être renforcée, les voyageurs venant de l’étranger seront testés et le port du masque devient obligatoire dès l’âge de six ans à Brazzaville et à Pointe-Noire.

Le plus grand nombre de nouveaux cas et de décès est toujours recensé en Afrique du Sud. En Éthiopie, les chiffres ont aussi augmenté cette semaine. L’Egypte est toujours dans une situation sanitaire difficile, un robot de chevet, aide au personnel soignant et conçu par l’ingénieur Mahmoud el-Komy est testé dans les hôpitaux.

En Algérie, les vols intérieurs vont reprendre à partir du 6 décembre, le pays est toujours dans la tourmente, mais une baisse du nombre de nouveaux cas s’amorce timidement, contrairement au Maroc, où les cas recensés semblent repartir à la hausse. En Tunisie la courbe épidémiologique se stabilise, le couvre-feu et autres mesures restrictives sont en vigueur jusqu’au 8 décembre  au moins.

Amériques

Aux États-Unis, le nombre de nouvelles contaminations se maintient à un niveau très élevé, la flambée de l’épidémie reste particulièrement préoccupante dans plusieurs États du Midwest, de l’Indiana ou du Dakota du Sud. En Californie, on craint la saturation des services de réanimation d’ici à la mi-décembre et les autorités locales pourraient annoncer de nouvelles mesures restrictives cette semaine . Quelques jours après Thanksgiving (26 novembre), les experts craignent que les déplacements effectués par de nombreux américains pour retrouver leurs proches pendant ces festivités ne provoquent une nouvelle aggravation de la situation sanitaire.

Le Canada prolonge la fermeture de ses frontières jusqu’au 21 janvier. L’état de la pandémie de COVID-19 varie, bien entendu, d’un endroit à l’autre de ce pays très étendu. À l’échelle nationale, des changements positifs sont constatés grâce aux mesures qui ont été prises. La courbe diminue, ainsi que le nombre de nouveaux cas. Malgré tout, craignant une reprise des contagions dans la province de Québec à l’approche des Fêtes, une série de mesures sont mises en place dans les commerces qui devront, entre autre, limiter le nombre de clients qu’ils accueillent en fonction de leur superficie, Les mesures sont décidées par les administrations locales, en collaboration avec les autorités locales de santé publique.

En Amérique latine, pendant que l’Argentine sortait (avec précautions) de son interminable confinement le 30 novembre, le patron de l’OMS déclarait ce même jour lors d’un point de presse à Genève, que la situation de l’épidémie de Covid-19 au Brésil était “très, très inquiétante » et que le Mexique se trouvait “en mauvaise posture“. Chiffres diffusés et mesures prises ne seraient pas suffisamment sérieux dans ces 2 pays … 

Asie

En Asie du Sud-Est, les nouveaux cas hebdomadaires sont restés à des niveaux similaires à ceux des quatre semaines précédentes, ce qui est bon signe. Les pays rapportant les plus grands nombres de nouveaux cas de contamination sont l’Inde, l’Indonésie, le Bangladesh, le Népal et la Birmanie. Même si l’Inde reste en tête, la courbe épidémique du pays semble se stabiliser durablement.

Hong Kong prend quelques mesures restrictives, car une petite hausse de personnes infectées est dénombrée et la Chine, qui continue à clamer sa victoire sur le virus, dit  avoir débuté des campagnes de vaccination.

Par contre, le Japon, les Philippines, la Malaisie et la Corée du Sud rapportent des nombres plus importants de nouveaux cas cette semaine. Depuis 3 semaines, le Japon connait une résurgence de cas, des mesures sont prises, mais l’impact du Covid est toujours très minime comparé à d’autres pays.

Le Liban a commencé lundi un déconfinement progressif, malgré une baisse peu significative de sa courbe épidémique, alors que la Turquie est en confinement partiel depuis le  20 novembre et que le nombre de nouveaux cas quotidiens continu d’augmenter. Les hôpitaux du pays craignent d’être rapidement saturés et de nouvelles restrictions ont été annoncées.

L’Iran est en mauvaise posture, la Jordanie, le Pakistan et l’Irak déclarent aussi encore de nombreux cas. Selon l’OMS, la situation redevient préoccupante dans le Territoire palestinien occupé, le nombre de cas et de décès signalés y a augmenté de plus de 40% au cours de la semaine dernière.

Europe

La deuxième vague de l’épidémie de Covid-19 reste forte en Europe, mais la plupart des pays ayant imposé des mesures strictes voient leur situation sanitaire s’améliorer. Malgré tout, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) invite les populations à la prudence, surtout à l’approche des Fêtes de fin d’année.

Le vaccin contre le Covid-19 développé par les laboratoires Pfizer et BioNTech a été autorisé par le Royaume-Uni le 2 décembre et l’Angleterre déconfine région par région, suivant les situations.

En Russie, il semblerait que les chiffres officiels concernant la pandémie soient loin de la réalité, la situation serait alarmante et les hôpitaux totalement saturés.

Retrouvez les détails sur les mesures de confinement, couvre-feux et restrictions en Europe sur le site touteleurope.eu

Océanie

En Australie, la situation s’améliore toujours, les frontières entre États rouvrent, les restrictions sont levées petit à petit, prudemment. La Nouvelle Zélande a éradiqué le virus, aucun nouveau cas n’a été signalé.

Les couvre-feux et mesures diverses en vigueur en Polynésie française ont été prolongées jusqu’au 14 décembre (au moins). L’épidémie semble ralentir son évolution.

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité

Newsletter

En indiquant vos informations ci-dessus, vous consentez à recevoir nos propositions commerciales par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à travers les liens de désinscription.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR