fbpx
Suivez nous sur

Actualités internationales

Les derniers conseils aux voyageurs du Quai d’Orsay

Français à l’étranger partage les informations mises à jour du 18 au 25 décembre par le Quai d’Orsay concernant les mesures prises face à la crise sanitaire liée au coronavirus et les autres appels à la vigilance dans de nombreux pays.

Weena Truscelli

Publié

le

conseils voyageurs quai d'orsay

Ces informations concernant chaque pays, publiées sur le site diplomatie.gouv.fr, sont classées par ordre alphabétique :

Mesures concernant l’infection pulmonaire – Covid-19

> Autriche

En dehors des voyageurs en provenance d’Australie, de Finlande, d’Irlande, d’Islande, du Japon, de Nouvelle-Zélande, de Norvège, de Corée du Sud, d’Uruguay, de la Cité du Vatican, pour lesquels aucune restriction ne s’applique, tous les voyageurs de plus de 6 ans entrant en Autriche doivent respecter une période de quarantaine obligatoire de 10 jours. A partir du 5e jour, il sera possible de l’interrompre avec un test PCR ou un test antigénique négatif.

  • Lors de l’entrée en Autriche, un formulaire de quarantaine doit être fourni.
  • La quarantaine peut être immédiatement interrompue pour quitter le territoire autrichien.
  • Certaines personnes sont exemptées de quarantaine si elles peuvent produire le certificat médical en allemand ou en anglais d’un test PCR ou d’un test antigénique négatif à leur entrée en Autriche et si le test a été effectué il y a moins de 72 heures.
  • En savoir plus

Contact utile :

Ambassade de France en Autriche

> Belgique

Depuis le 1er août, toute personne qui entre sur le territoire belge depuis l’étranger ou qui souhaite y séjourner plus de 48 heures doit compléter un formulaire électronique d’identification Passenger Locator Form dans les 48 heures précédant l’arrivée. Les autorités belges déconseillent fortement les déplacements vers les zones à forte circulation du virus. Il est obligatoire (zone rouge) ou recommandé (zone orange) pour toute personne (y compris ne présentant aucun symptôme) d’effectuer à son arrivée en Belgique une quarantaine et un test de dépistage. Plus d’informations, notamment sur la durée de quarantaine.

  • Tous les non-résidents en provenance d’une zone rouge se rendant en Belgique pour plus de 48h devront en outre présenter, à partir du 25 décembre 2020, un résultat récent (48 heures) de test négatif.
  • Des mesures sanitaires sont en vigueur sur l’ensemble du territoire belge, du 1er décembre 2020 au 15 janvier 2021,
  • les connaitre.

Contacts utiles :

Les sites des autorités sanitaires locales, de l’ambassade de France en Belgique et du Consulat général de France à Bruxelles

> Bolivie

Les autorités boliviennes ont décidé la suspension des vols en provenance d’Europe à compter du 25 décembre, minuit, et jusqu’au 8 janvier 2021, dans le contexte de l’apparition de la nouvelle souche du coronavirus. Cette suspension est reconductible. Certaines compagnies aériennes ont déjà annoncé la suppression de leurs vols, y compris dans le sens de la Bolivie vers l’Europe. Les Français qui auraient prévu de voyager à ces dates sont invités à contacter leur compagnie aérienne

  • Les mesures suivantes restent en vigueur :
  • les frontières aériennes sont rouvertes, et les vols commerciaux peuvent reprendre avec les pays dont l’espace aérien n’est pas fermé ;
  • dès que la date de voyage est connue, les passagers doivent prendre leurs dispositions pour être en possession, au moment de leur embarquement, d’un test covid PCR négatif d’une validité maximale de 72 heures à compter de l’heure et du jour d’arrivée sur le territoire bolivien. Il est recommandé de l’imprimer en plusieurs exemplaires ;
  • depuis le 10 septembre, il n’est plus nécessaire de faire valider ce test auprès du consulat de Bolivie du pays de résidence. De même, les autorités boliviennes n’exigent plus de mise en quarantaine à l’arrivée en Bolivie ;
  • Depuis le 1er décembre, les frontières terrestres et fluviales sont rouvertes. Toutefois, les frontières terrestres de la plupart des pays voisins restant fermées, il est recommandé d’éviter d’utiliser la voie routière pour quitter le pays.
  • Dans ce contexte, même si les frontières ont rouvert, y compris pour les touristes, compte tenu de l’évolution de l’épidémie, il est toujours fortement conseillé de différer tout voyage en Bolivie jusqu’à nouvel ordre.
  • Plus d’informations

Contact utile :

Ambassade de France en Bolivie

> Cuba

Depuis le 15 novembre, les vols commerciaux à destination de Cuba ont repris. Toute personne souhaitant séjourner pour des raisons touristiques à Cuba doit être en possession d’un visa touristique (délivré par l’ambassade de Cuba à Paris ou par une agence de voyage). À partir du 1er janvier 2021, le résultat négatif d’un test PCR effectué moins de 72H avant l’arrivée à Cuba et réalisé par un laboratoire certifié dans le pays d’origine doit être présenté par tout voyageur souhaitant entrer sur le territoire cubain.

  • Par ailleurs, un test PCR, obligatoire, est effectué à l’aéroport dès l’arrivée du passager à Cuba.
  • Les autorités sanitaires compétentes ont établi un protocole de contrôle sanitaire dont les modalités sont détaillées sur le site de l’Ambassade de Cuba à Paris : misiones.minrex.gob.cu/fr/France
    Vous pouvez également consulter les réponses aux questions fréquemment posées (FAQ) publiées sur le site internet du ministère cubain de la Santé. Il est recommandé de tenir compte de ces mesures lors de tout déplacement à destination de Cuba.
  • Depuis le 1er décembre, tous les voyageurs arrivant à Cuba doivent payer une taxe sanitaire à l’aéroport d’un montant de 30 USD ou l’équivalent dans une autre devise étrangère convertible. Il est possible que cette taxe soit inclue dans le prix du billet.
  • Plus d’informations

Contact utile :

Ambassade de France à Cuba

> Espagne

Aucune mise en quarantaine à l’entrée sur le territoire espagnol n’est en vigueur, mais tout passager souhaitant se rendre en Espagne par avion doit compléter un formulaire personnel et non transférable. Une fois ce formulaire complété et signé, le voyageur reçoit un QR code associé à son voyage qu’il doit conserver sur son téléphone portable ou imprimer afin de pouvoir passer le contrôle sanitaire aéroportuaire. Un test PCR effectué moins de 72h avant l’arrivée et dont le résultat doit être négatif, est exigé à l’entrée du territoire espagnol par voie aérienne (aéroports) ou maritime (ports) uniquement.

  • Les enfants âgés de moins de six ans et les voyageurs en transit ne sont pas concernés par cette mesure. Celle-ci s’applique aux voyageurs, quelle que soit leur nationalité et le motif de leur entrée en Espagne, venant d’un pays classé « à risque », c’est-à-dire enregistrant un taux d’incidence égal ou supérieur à 150 cas pour 100 000 habitants. Les voyageurs en provenance de France sont donc concernés par cette obligation. Une pénalité financière dissuasive est prévue en cas de non présentation de test PCR négatif à l’arrivée. Le document présentant le résultat du test PCR doit être rédigé en espagnol, en français, en allemand ou en anglais. Les Canaries admettent la présentation du résultat d’un test antigénique, en lieu et place d’un test PCR.
  • L’ensemble du territoire espagnol est soumis aux règles de la « nouvelle normalité », les connaître.
  • Fêtes de fin d’année : mesures applicables du 23 décembre 2020 au 6 janvier 2021
  • Toutes les communautés autonomes, à l’exception de Madrid, des îles Baléares et des Canaries, interdiront l’entrée et la sortie de leur territoire, depuis et vers une autre communauté autonome.
  • Plus d’informations sur la situation et les mesures en vigueur en Espagnes

Contacts utiles :

Sites du ministère de la santé (en espagnol) et de l’ambassade de France en Espagne

> Irlande

L’Irlande a adopté le système européen à trois couleurs pour les déplacements internationaux. Au 22 décembre, la France est classée « rouge », ce qui signifie que les voyageurs en provenance de France doivent se conformer à la période de quatorzaine à leur arrivée en Irlande.

  • Si les voyageurs soumis à une quatorzaine prévoient de l’effectuer dans un hôtel ou un logement de passage, il est vivement recommandé de dûment vérifier, au préalable, que la structure les accepte bien pour cette quatorzaine.
  • Il n’y a pas d’interdiction de sortie du territoire français ni d’interdiction d’entrée en Irlande. Toute personne entrant sur le territoire irlandais, quels que soient sa nationalité et le pays d’où elle vient, doit remplir à son arrivée le formulaire Passenger Locator Form, exception faite des personnes en transit, arrivant d’Irlande du Nord ou faisant partie de la liste des personnes exemptées.
  • En fonction de la situation sanitaire de leur pays de provenance, une quatorzaine peut être appliquée aux personnes en provenance de l’étranger. Dans le cas de l’application de la quatorzaine, il est demandé aux personnes arrivant en Irlande de restreindre leurs mouvements pendant 14 jours : ne pas utiliser les transports publics, ne pas rendre visite à d’autres personnes, ne pas se rendre dans les magasins sauf en cas d’absolue nécessité.
  • Plus d’information sur les mesures en vigueur en Irlande (ainsi que pour les fêtes de fin d’année)

Contacts utiles :

Sites du ministère irlandais de la Santé et de l’ambassade de France en Irlande

> Italie

Entrée sur le territoire italien : Tous les voyageurs doivent remplir ce formulaire et prendre connaissance de cette notice d’information en la signant. L’obligation de dépistage dépend du pays de provenance ou de résidence dans les 14 jours qui précèdent le voyage en Italie (et non de la nationalité du voyageur). Un questionnaire interactif permet de connaître les mesures applicables à chaque situation (italien/anglais).

  • Pour les personnes arrivant d’un pays de la liste dite « Elenco C » : France, Belgique, Pays-Bas, République Tchèque, Roumanie, Espagne, Royaume-Uni, et Irlande du Nord (ainsi qu’après le 10 décembre : Autriche, Bulgarie, Chypre, Croatie, Danemark, Estonie, Finlande, Allemagne, Grèce, Irlande, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Malte, Pologne, Portugal, Slovaquie, Slovénie, Suède, Hongrie, Islande, Norvège, Liechtenstein, Suisse, Andorre et Monaco) Les voyageurs (y compris mineurs) qui, au cours des 14 derniers jours précédant leur entrée en Italie, ont séjourné ou simplement transité par ces pays doivent :
  • se signaler dès l’arrivée à l’autorité sanitaire régionale (consultez la liste des ASL par région avec leur numéros de téléphone) ;
  • présenter le résultat négatif d’un test moléculaire (PCR) ou antigénique de moins de 48h. Les voyageurs qui ne pourraient pas présenter ce document devront faire une quatorzaine (14 jours) en Italie (il n’est plus possible de faire le test en arrivant en Italie) ; la compagnie aérienne ne peut pas refuser votre embarquement au motif que vous n’avez pas fait le test en France puisque vous pouvez faire une quatorzaine en Italie.
  • Plus d’informations sur les restrictions en vigueur en Italie et les mesures additionnelles pendant les fêtes

Contact utile :

Ambassade de France en Italie

> Malte

Les autorités maltaises ont rouvert l’aéroport international pour les vols directs entre la France et Malte depuis le 1er juillet. La présentation d’un test PCR de moins de 72 heures est exigée par les autorités maltaises pour tous les voyageurs en provenance de France, à l’exception de ceux empruntant les aéroports de la région Île-de-France. Depuis le 22 décembre 2020, à 00h00, les vols à destination et en provenance du Royaume-Uni sont suspendus jusqu’à nouvel ordre

  • En tout état de cause, tout voyageur se rendant à Malte par voie aérienne est tenu de se munir d’un formulaire de déclaration de voyage et d’un formulaire de localisation de passager (disponibles en ligne, uniquement en anglais) qu’il conviendra de remettre soit à la compagnie aérienne assurant son vol à destination de Malte, soit dans un espace dédié du terminal d’arrivée de l’aéroport international de Malte.
  • Sont exemptées de quarantaine obligatoire les personnes ayant séjourné dans les pays avec lesquels les autorités sanitaires maltaises ont autorisé la réouverture des frontières (dont la France, liste en anglais).
  • Plus d’informations sur les mesures mises en place à Malte

Contacts utiles :

Sites du ministère de la Santé (en anglais) et de l’ambassade de France à Malte.

> Maroc

L’état d’urgence sanitaire, en vigueur au Maroc depuis le 20 mars 2020, est prolongé jusqu’au 10 janvier 2021 (cette mesure est reconductible). Dans le cadre de l’état d’urgence, les frontières aériennes, terrestres et maritimes du Maroc sont fermées.

  • Aucun franchissement des frontières terrestres n’est possible, dans les deux sens. Cela concerne notamment les points de passage frontaliers avec Ceuta et Melilla, ainsi qu’avec la Mauritanie (Guerguerat).
  • Toutefois, le Maroc a autorisé la reprise des liaisons aériennes et maritimes pour permettre à certaines catégories de personnes d’entrer sur le territoire marocain et d’en ressortir, les connaitre
  • Toutes les personnes voyageant vers le Maroc doivent présenter à l’embarquement un test PCR négatif de moins de 72 heures.
  • Connaitre les mesures sanitaires applicables au Maroc

Contact utile :

Site de l’ambassade de France au Maroc

> Monténégro

Les ressortissants français sont autorisés à se rendre au Monténégro uniquement munis d’un test PCR négatif de moins de 72h00. Les Français résidant au Monténégro sont autorisés à rejoindre leur domicile munis d’un test PCR négatif ou d’un test positif de type IgG ou d’un test sérologique négatif de classe IgM. Si l’un de ces critères n’est pas rempli, l’entrée dans le pays sera soumise à une quarantaine (14 jours) à domicile avec la possibilité d’effectuer un test au bout de 6 jours. Si ce test se révélait négatif, alors la quarantaine prendrait fin.

  • Les autorités monténégrines ont annoncé la mise en place de mesures restrictives dans tout le pays dès le 24 décembre 2020 et jusqu’à nouvel ordre.

Contacts utiles :

Sites du gouvernement monténégrin (en anglais), de l’Institut de santé publique, du ministère de la Santésite national sur le COVID-19, en monténégrin) de l’ambassade de France au Monténégro.

> Népal

Les transports aériens internationaux ont repris depuis le 1er septembre. Il convient de s’adresser aux agences de voyages et compagnies aériennes avant tout déplacement. Tous les voyageurs doivent disposer d’un test COVID-19 (RT-PCR, Gene Xpert, True NAAT ou équivalent), réalisé 72 heures avant le départ du premier port d’embarquement. (Les enfants de moins de 5 ans en sont exemptés). À l’arrivée, ils doivent produire tous les justificatifs requis, et accomplir une quarantaine, soit de 7 jours si un test PCR réalisé au 5ème jour est négatif, soit de 10 jours.

Contact utile :

Ambassade de France au Népal

> Ouzbékistan

A compter du 21 décembre 2020 et jusqu’au 10 janvier 2021, l’Ouzbékistan a suspendu ses liaisons aériennes (vols entrants, sortants et de transit) avec le Royaume-Uni, l’Italie, l’Allemagne, le Danemark, l’Autriche, l’Australie, les Pays-Bas et l’Afrique du Sud.

  • Les résidents de ces pays, ainsi que les citoyens des pays tiers ayant visité ces pays au cours des 14 derniers jours sont interdits d’entrée en Ouzbékistan durant la période de restriction. De manière générale, les pays de provenance sont classés en trois catégories – « verte », « jaune » et « rouge » – en fonction de la situation épidémiologique liée à la Covid-19. la France est actuellement classée en catégorie « jaune » et les modalités suivantes s’appliquent aux passagers arrivant en Ouzbékistan depuis la France.
  • Plus d’informations sur les mesures en vigueur en Ouzbékistan

Contact utile :

Ambassade de France en Ouzbékistan

> Panama

Des règles sont applicables pour entrer sur le territoire panaméen : présentation à l’arrivée au Panama d’un test négatif (PCR/antigène) daté de moins de 48h, à défaut, un test rapide est réalisé à l’aéroport international de Tocumen (50 dollars à la charge du voyageur). Si le résultat est positif : placement obligatoire en isolement pendant 7 jours dans un hôtel-hôpital désigné par le ministère de la Santé panaméen, puis réalisation d’un nouveau test au bout de 7 jours (isolement renouvelé de 7 jours si toujours positif).

  • Tout déplacement au Panama devra tenir compte de ces contraintes.
  • Dans le cadre de la prévention contre l’épidémie, les autorités panaméennes adaptent régulièrement les mesures de confinement et de restrictions de mobilité en fonction de l’évolution de l’épidémie et des capacités hospitalières. L’état d’urgence sanitaire est déclaré depuis mars 2020 dans tout le pays.
  • Plus d’informations

Contact utile :

Site de l’ambassade de France au Panama.

> Portugal

Les voyageurs en provenance de pays de l’espace Schengen (dont la France) et de pays associés à l’espace européen (Liechtenstein, Norvège, Islande, Suisse) peuvent se rendre au Portugal par voie aérienne, terrestre et maritime. Pour les voyageurs en provenance du Royaume-Uni, seuls les résidents au Portugal et les résidents portugais peuvent se rendre au Portugal, sur présentation d’un test PCR négatif.

  • Sauf cas suspect à l’arrivée au Portugal continental (c’est-à-dire hors archipels de Madère et des Açores), les voyageurs ne sont soumis ni à l’obligation de réalisation d’un test COVID-19, ni à celle de respecter une quatorzaine.
  • Toutefois, chaque voyageur est tenu : de se soumettre à une prise de température (via un système de caméra thermique) à l’arrivée aux aéroports portugais (dont ceux des Iles de Madère et des Açores), de renseigner un formulaire exigé par les autorités de santé portugaises (ce document est communiqué au voyageur par la compagnie aérienne lors de la procédure d’enregistrement en ligne, à défaut, par le personnel navigant pendant le vol).
  • Etat d’urgence au Portugal depuis le 9 novembre,
  • Plus d’informations sur les restrictions en vigueur au Portugal, des mesures spécifiques s’appliquent pour les fêtes de fin d’année.

Contacts utiles :

Site de l’ambassade de France au Portugal

> Royaume-Uni

Compte-tenu de récentes informations concernant l’évolution de l’épidémie de Covid 19, il est fortement déconseillé de se rendre au Royaume Uni. À compter du 22 décembre minuit, seules seront autorisées à se déplacer en France ou à y transiter depuis le Royaume-Uni, certaines catégories de personnes : les Français et les ressortissants de l’Espace européen ; les ressortissants britanniques ou de pays tiers qui soit résident habituellement en France, dans l’Union européenne ou dans l’Espace européen, soit doivent effectuer des déplacements indispensables. Les déplacements des catégories de personnes concernées seront systématiquement soumis à l’obligation de disposer, avant le départ, du résultat d’un test Covid 19 négatif de moins de 72 heures.

Contact utile :

Ambassade de France au Royaume Uni

> République tchèque

La République tchèque a décidé de réinstaurer l’état d’urgence en raison de la propagation accélérée du virus de la Covid-19 sur son territoire, depuis le 5 octobre et à ce stade jusqu’au 22 décembre (en cours de prolongation). Il n’est possible de se rendre en République tchèque que pour des raisons essentielles, quel que soit le classement vert, orange ou rouge de la zone de provenance du voyageur.

  • À compter du 27 décembre,  un nouveau durcissement de certaines mesures préventives sera mis en oeuvre (avec pénalités).
  • Dans ce contexte d’évolution dynamique de la pandémie, il est recommandé avant tout déplacement vers la République tchèque de vérifier les conditions d’entrée et la situation locale et de suivre scrupuleusement les mesures de protection adoptées par les autorités tchèques.
  • Une majorité d’Etats membres de l’UE, également la Suisse et le Royaume Uni, appliquent des restrictions aux voyageurs en provenance de République tchèque. Ces restrictions peuvent potentiellement s’appliquer non seulement aux résidents en République tchèque, mais également aux personnes y ayant séjourné temporairement, voire en simple transit/transfert à l’aéroport. Il est fortement recommandé, en cas de déplacement dans un pays tiers, de vérifier les conditions d’accès appliquées par celui-ci à la République tchèque.
  • La République tchèque adopte à compter du 9 novembre la grille de classification UE des pays à risque (ici). Pour autant, à compter du 18 novembre, il ne sera possible de se rendre en République tchèque que pour des raisons essentielles, quel que soit le classement vert, orange ou rouge de la zone de provenance du voyageur. Les raisons essentielles comprennent notamment les déplacements professionnels, les déplacements pour se rendre dans des établissements de santé ou pour assister à des funérailles. La France étant classée en orange, les personnes venant de France ne sont donc a priori pas dans l’obligation de présenter un test PCR négatif de moins de 72h. Pour autant, la présentation d’un test PCR négatif auprès des employeurs tchèques est requise et la présentation d’un formulaire d’entrée demandée par les compagnies aériennes.
  • Tout voyageur peut par ailleurs, quel que soit son pays de provenance, être soumis au passage de la frontière à un prélèvement biologique pour test de dépistage.
  • Le ministère de l’intérieur tchèque précise que les raisons essentielles ne comprennent pas les activités de loisirs, les visites d’amis ou les célébrations de Noël et du Nouvel An.
  • Plus d’informations sur les mesures restrictives et l’état d’urgence en République tchèque

Contacts utiles :

les sites du ministère de l’Intérieur tchèque et de l’Ambassade de France en République tchèque

> Suède

Les frontières de la Suède sont ouvertes à tous les ressortissants de l’espace Schengen, sans obligation d’une quarantaine ni de document spécifique à présenter à l’arrivée sur le territoire suédois.

  • En revanche, des restrictions subsistent pour se rendre de la Suède vers la Norvège et la Finlande. Depuis le 21 décembre 2020, la Suède a fermé ses frontières avec le Danemark et le Royaume-Uni, pour une durée d’un mois minimum. Les citoyens suédois résidant dans ces pays peuvent néanmoins entrer sur le territoire de Suède. Les voyageurs non-suédois et/ou non-résidents ayant transité par l’un de ces deux pays ne pourront pas entrer sur le territoire suédois depuis le Danemark. Cette règle s’applique également aux conjoints ou parents de ressortissants suédois.
  • Toute personne arrivée de Suède en provenance du Royaume-Uni depuis le 12 décembre 2020 est fortement invitée à réaliser un test à l’arrivée sur le territoire, à s’isoler et à réaliser un nouveau test de contamination à la Covid-19 au cinquième jour après l’arrivée sur le territoire suédois.
  • Plus d’informations (les restrictions en vigueur prennent principalement la forme de “recommandations” devant être observées de façon volontaire) 

Contacts utiles :

Sites de l’agence de santé publique (en anglais) et de l’ambassade de France en Suède.

> Suisse

Il n’y a pas d’obligation de présenter un certificat médical attestant de sa bonne santé ou un test sérologique négatif à l’entrée en Suisse. À ce jour, plus aucune région française ne figure sur la liste des régions à risque de l’Office fédéral de santé publique (OFSP).

Contact utile :

Site de l’ambassade de France en Suisse

> Tadjikistan

Les liaisons aériennes commerciales reprennent progressivement sur certaines compagnies, il convient de s’en rapprocher pour s’informer des possibilités offertes.

  • Les passagers au départ de l’aéroport international de Douchanbé doivent se soumettre à un contrôle médical à l’aéroport (prise de température notamment). La présentation d’un test négatif de contamination à la Covid-19 est par ailleurs nécessaire pour emprunter certaines liaisons aériennes ; ce test doit avoir été réalisé moins de 72 heures avant l’embarquement pour Istanbul et 96 heures pour Dubaï.
  • Les résidents de retour par vol spécial sont soumis à un contrôle à l’aéroport mais ne sont pas contraints à la quarantaine. Dans le cas d’un vol avec transit par Dubaï, les passagers doivent pouvoir justifier d’un test réalisé moins de 96 heures avant le premier embarquement. Pour un transit par Istanbul, cette période est de moins de 72 heures.
  • Dans ce contexte, il est conseillé de différer tout déplacement au Tadjikistan.
  • Plus d’informations

Contact utile :

Site de l’ambassade de France au Tadjikistan

> Tunisie

Tous les voyageurs entrant en Tunisie, quelle que soit leur provenance ou nationalité, doivent présenter : un test PCR négatif à la COVID-19, réalisé moins de 72h avant le premier embarquement. Sont exemptés de cet impératif de test les enfants de moins de 12 ans, une preuve d’hébergement en Tunisie (attestation d’hébergement, réservation d’hôtel ou toute autre preuve de résidence), un engagement par écrit à effectuer un auto-isolement (en hôtel ou à domicile), aux frais du voyageur, pendant une durée de 14 jours.

Contact utile :

Site de l’ambassade de France en Tunisie

Autres alertes :

République centrafricaineAppel à une extrême vigilance

En raison de la très forte dégradation des conditions sécuritaires en province, notamment dans l’Ouest du pays, les déplacements sont formellement déconseillés en dehors de Bangui. Dans la capitale, il est vivement conseillé de limiter les déplacements aux stricts besoins essentiels, en particulier dans les quartiers périphériques.

Les Français résidents ou de passage sont appelés à suivre avec attention l’évolution de la situation politique et sécuritaire, à consulter les recommandations des Conseils aux voyageurs, et à faire preuve d’une extrême vigilance, en particulier à l’occasion de leurs déplacements, en évitant les attroupements.

Les Français de passage sont invités à s’enregistrer sur le fil d’Ariane, afin de recevoir les alertes concernant la RCA.

Tunisie – Attaque terroriste

Une attaque terroriste a été perpétrée, le 20 décembre 2020, dans la région de Kasserine, conduisant à la mort d’un berger. Pour rappel, il est déconseillé de se rendre dans les zones montagneuses des gouvernorats de Kasserine et du Kef (voir zones rouges et oranges sur la carte des conseils aux voyageurs pour la Tunisie), en raison du risque terroriste.

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicité

Newsletter

En indiquant vos informations ci-dessus, vous consentez à recevoir nos propositions commerciales par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à travers les liens de désinscription.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR