fbpx
Suivez nous sur

Portrait de la semaine

Un Nouvel an sur le Cercle polaire

Escapade en Finlande pour terminer l’année, un des pays d’Europe les plus épargnés par le Covid-19. En Laponie, au pays du père Noël, un couple de Français s’est installé au cœur des grands espaces, au-delà du Cercle arctique. Grands frileux s’abstenir !

Publié

le

Un Nouvel an sur le Cercle polaire

“C’est le plus bel endroit du monde pour passer Noël. Tout est blanc, c’est magnifique et il fait froid ! “ De grandes étendues de lacs et de forêts boréales, de bouleaux et de sapins, le tout recouvert d’un manteau blanc de neige et de glace.

Bienvenue à Autti, petit village de 200 âmes au nord du Cercle polaire

Autti est situé à 80 kilomètres de Rovaniemi, et il est consacré village du Père Noël. C’est ici, en pleine nature, que Stéphane et Nathalie ont construit leur maison. Frileux s’abstenir ! “Là, on vient de passer deux jours à -30, là aujourd’hui il fait un petit -10. Dans l’hiver, on a des pics à 25 -30 -35°, au mois de janvier, il y a des périodes d’une semaine à -35 jusqu’à -40 maximum.”

Chaque hiver, de mi-décembre à fin mars, le couple reçoit ses clients pour des séjours d’une semaine en moyenne. Mais cette année, le cœur n’y est pas vraiment.

Pour cause de Covid-19, les touristes français sont restés chez eux. Seuls les vols charters pour trois jours sont autorisés exceptionnellement pour sauver la saison, mais ils n’ont pas suffi à ramener beaucoup d’étrangers.

La passion des chiens de traîneau

Stéphane et Nathalie vivent à Autti depuis qu’ils ont quitté Marseille pour leur passion commune : les chiens de traîneau. Ils ont débarqué ici avec leur camping-car, dans lequel ils ont vécu leur tout premier hiver en Laponie, et avec une trentaine d’animaux.

On a quatre races différentes, explique le Français, chacune avec ses caractéristiques : le husky de Sibérie, c’est le joker, il peut tout faire, le Malamute, c’est le tracteur des chiens de traîneau, le husky d’Alaska, c’est un chien de course et le chien loup de Tchécoslovaquie, il peut tout apprendre.”

La Finlande affiche l’un des meilleurs bilans européens face à la pandémie

Raisons à cela : la responsabilité individuelle et la distanciation sociale naturelle, érigés en vertu nature. Ce bon résultat, la Finlande le doit aussi à sa faible population : cinq millions et demi d’habitants, sur une surface grande comme l’Allemagne. Le pays a enfin pour voisin la Russie et n’a jamais cessé de stocker du matériel médical depuis la Seconde Guerre mondiale.

Conséquence, pas de confinement ici, la mesure est d’ailleurs bannie par la constitution finlandaise, les rassemblements peuvent, selon les régions, être seulement limités à 10 personnes. Chacun a téléchargé l’équivalent de l’application “Tous anti-Covid” et respecte le port du masque, même s’il n’est pas obligatoire. Une discipline qui autorise les habitants à se croiser dans les bars et restaurants, restés ouverts comme tous les commerces, et même à se retrouver au sauna :

Tout le monde en a dans toutes les maisons, même en ville, même dans les immeubles, les appartements. Il y a au moins un sauna dans chaque maison, voire un deuxième sauna pour les invités, pour les amis. Si des saunas ne sont pas prévus dans certains bâtiments, il y a toujours un sauna pour tout un bloc au sous-sol.”

Les autorités finlandaises estiment qu’il y aura cette année 85% de touristes en moins qu’en 2019.

Leur écrire : info@laponie-finlande-wolftrail.com

Aller plus loin

Leur site Internet

Lire la suite
Publicité
1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: Un Nouvel an sur le Cercle polaire -

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR