fbpx
Suivez nous sur

Destinations au banc d'essai

Les pays qui recrutent hors Europe : La Nouvelle-Zélande

Français à l’étranger vous propose son classement de six pays, hors Europe, dans lesquels l’accès à l’emploi est particulièrement favorable. Aujourd’hui, focus sur la Nouvelle-Zélande.

Publié

le

Un environnement économique favorable

En 2020, le pays connaissait un taux de chômage de moins de 5%, autrement dit une situation de quasi-plein-emploi. Comme dans la majorité des pays du monde, le secteur des services occupe une place prépondérante dans l’économie nationale, à hauteur de 75%. Le tourisme, notamment, participe de la vigueur de ce secteur tertiaire. Le secteur de l’agriculture est également un des piliers de l’économie néo-zélandaise. Les étrangers représentent environ 15% de la main-d’œuvre agricole.

Comme dans la plupart des pays développés, le secteur des technologies, au sens large, recèle d’importantes perspectives de croissance, au plan économique comme sur celui de l’emploi. Le pays recherche en particulier des personnes qualifiées comme des développeurs, des administrateurs systèmes, des ingénieurs réseaux, des programmeurs et des spécialistes en sécurité informatique.

Si vous maîtrisez l’anglais, vous trouverez de nombreuses opportunités dans les domaines du marketing, de la finance et du commerce – en particulier du commerce international dont dépend massivement la Nouvelle-Zélande.

Le pays est très ouvert aux nouveaux talents et aux candidats dotés de compétences solides, notamment dans les activités liées à l’environnement, la Nouvelle-Zélande étant souvent citée comme pionnière sur ce plan.

Les impôts sont prélevés à la source en Nouvelle-Zélande, et les barèmes sont plus bas que ceux de la France, allant de 12,2% à 34,7%.

Démarches pour y travailler

Il est nécessaire d’obtenir un visa de travail pour venir travailler en Nouvelle-Zélande. Pour ce faire, il faudra disposer d’une proposition d’embauche rédigée par une entreprise implantée dans le pays. Ce visa sera valable cinq ans et est renouvelable.

Par la suite, vous pourrez prétendre au statut de résident permanent qui permet de vivre et travailler dans le pays en toute légalité pour une durée indéterminée. Vous aurez ainsi accès aux mêmes droits que les citoyens néo-zélandais. Vous pourrez obtenir ce statut via le processus General Categories. Les candidatures sont évaluées selon un ensemble de critères comme l’âge, l’expérience professionnelle ou encore les diplômes universitaires. Ce visa vous permet, ainsi qu’à votre de famille, de vous installer en Nouvelle-Zélande et d’y travailler.

Comment trouver un emploi

Le réseau professionnel est primordial en Nouvelle-Zélande et les contacts avec les groupes de travail et réseaux de travailleurs français peuvent s’avérer précieux. Plus de 5 000 de nos ressortissants s’y trouvaient en 2020. La CCI France Nouvelle-Zélande apporte aussi une aide précieuse pour s’insérer dans ce réseau.

Des offres d’emploi sont régulièrement postées dans les journaux locaux. N’hésitez pas à les consulter dans les pages du New Zealand Herald, du Dominion Post ou encore de Education Gazette. Les sites classiques tels que Monster, LinkedIn ou Indeed sont utilisés mais préférez les sites locaux comme PickNZ, New Kiwis, Seek.

Afin de faire valider vos compétences et qualifications, la New Zealand Qualifications Authority comparera vos données avec les standards en vigueur dans le pays. Si ces résultats ne sont pas suffisants pour certains postes, vous devrez suivre des formations ou des études complémentaires, notamment pour exercer dans le secteur médical. Par ailleurs, ce site propose des informations sur les métiers en pénurie en Nouvelle-Zélande : https://www.nouvellezelandeservices.com/blog-nzs/2018/2/7/liste-des-mtiers-en-demande-les-changements-partir-de-fvrier-2018-

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR