fbpx
Suivez nous sur

Actualités internationales

L’Algérie annonce retirer son accréditation à la chaîne France 24

Dimanche 13 juin, les autorités algériennes ont annoncé le retrait de l’accréditation de la chaine France 24.

Publié

le

A l’origine de cette décision, les autorités algériennes reprochent à la chaine d’information en continu une « hostilité manifeste et répétée » envers l’Algérie. Ammar Belhimer, Ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement algérien, a également mis en cause un « non-respect des règles de la déontologie professionnelle, la désinformation et la manipulation, ainsi qu’une agressivité avérée à l’égard de l’Algérie ». La chaine avait déjà fait l’objet d’un avertissement en mars dernier pour sa couverture de l’Hirak. “Notre couverture de l’actualité algérienne se fait dans la transparence, l’indépendance et l’honnêteté. Comme c’est le cas partout dans le monde“,s’est défendue la chaine dans un communiqué de presse.

Le retrait de l’accréditation de la chaîne France 24 par l’Algérie survient au lendemain d’élections législatives anticipées, les premières depuis le soulèvement populaire du printemps 2019. Ces élections ont d’ailleurs été marquées par un taux d’abstention de 30,20% seulement, le plus faible depuis au moins 20 ans pour ce type d’élections.

France 24, qui a couvert ce week-end les législatives depuis Alger en anglais, arabe et français, assure ne pas avoir reçu d’explication sur le retrait des accréditations de ses correspondants.

Lundi 14 juin, deux organisations de journalistes ont fortement condamné la décision des autorités algériennes. Notamment Anthony Bellanger, secrétaire général de la Fédération Internationale des Journalistes qui estime la nouvelle « extrêmement inquiétante » y voyant une très grave atteinte à la liberté de la presse.

 

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR