fbpx
Suivez nous sur

Destinations au banc d'essai

Ma retraite en Europe : le Royaume-Uni

Prendre sa retraite en Europe ? C’est le choix de 8,3 % des retraités français. Français à l’étranger s’est intéressé aux conditions de la retraite dans 32 pays européens. Regard sur le Royaume-Uni.

Publié

le

Ma retraite en Europe : le Royaume-Uni

Depuis le 1er janvier 2021, le Brexit établit les règles qui détermineront les relations entre le Royaume-Uni et les différents pays de l’Union européenne. Si l’immigration au Royaume-Uni sera impactée par cet accord, ses relations commerciales avec l’UE restent privilégiées grâce à un accord de commerce et de coopération. Il reste donc un partenaire important pour la France. Le Royaume-Uni reste une destination prisée par les expatriés français, et ce malgré le Brexit.

Fiscalité :

Il n’est pas nécessaire de résider en France pour percevoir sa pension retraite française (sauf l’Allocation de solidarité aux personnes âgées et l’Allocation supplémentaire d’invalidité car ces prestations sont soumises à condition de résidence en France). Il convient d’informer les caisses de retraite du changement de résidence. L’impôt sur le revenu est élevé, parfois même plus qu’en France pour les salaires moyens. En revanche, il n’y a ni CSG ni CRDS. Les impôts sont prélevés à la source.

La convention fiscale  entre la France et le Royaume-Uni du 21 juin 1963 prévoit que les pensions versées au titre d’une activité professionnelle antérieure à un résident d’un État ne sont imposables que dans cet État. Elle permet aux retraités de ne pas payer de double-imposition.

Santé :

Il est nécessaire de disposer d’une carte nationale d’identité à jour et de se procurer le formulaire S1 auprès de votre caisse de retraite. Ce document vous permettra par la suite de bénéficier du système de protection sociale local en vous inscrivant auprès de l’organisme de sécurité sociale de votre lieu de résidence. Le système de santé britannique est le National Health Service. Vous devrez vous enregistrer puis choisir votre médecin sur le site de la NHS. Tous les soins sont gratuits, mais la qualité des soins est de plus en plus critiquée en raison d’une baisse des financements de l’hôpital public. Le pays dispose de moins en moins de lits d’hôpital, de médecins et d’infirmières que la moyenne de l’OCDE. La réduction des coûts est depuis longtemps une obsession des différents gouvernements britanniques. Conséquence, les listes d’attente sont longues, les choix des soins sont aussi déterminés par ce qu’ils coûtent ! Vous aurez le choix de renforcer votre protection en souscrivant auprès d’une assurance santé privée anglaise, d’une assurance santé internationale, ou encore à la Caisse des Français de l’étranger.

 

> Infos pratiques:

régime de sécurité sociale du Royaume-Uni : https://www.cleiss.fr/docs/regimes/regime_royaumeuni_s.html

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR