fbpx
Suivez nous sur

Actualités internationales

Coronavirus : quels sont les foyers épidémiques dans le monde

Tous les jeudis, le Journal des Français à l’étranger, en partenariat avec la Caisse des Français de l’Etranger, fait un point sur la pandémie de coronavirus à travers le monde

Publié

le

clusters, foyers épidémiques dans le monde

Le coronavirus aujourd’hui dans le monde :

Environ 295 millions de personnes contaminées

Plus de 5,46 millions de décès

Afrique

Malgré un nombre assez faible de décès et de formes graves du Covid-19 en Afrique (par rapport au reste du monde), le continent n’est pas épargné par la pandémie et affronte des difficultés économiques et sociales liées au chaos mondial actuel. Le nombre de contaminations reste élevé et plusieurs études démontrent que les chiffres annoncés seraient très en dessous de la réalité, cependant, au vu des “scénarios catastrophes“ annoncés par l’OMS au début de l’épidémie et du faible taux global de couverture vaccinale contre le coronavirus en Afrique, ce continent continue heureusement, d’échapper au pire…

L’Afrique du Sud confirme avoir dépassé le pic de la vague liée au variant Omicron, sans augmentation notable des hospitalisations ni des décès. L’Afrique du Sud, qui avait annoncé la semaine dernière la fin du traçage des cas contact de personnes positives au Covid-19, est revenue en début de semaine sur cette décision. Le gouvernement sud-africain affirme rester vigilant et guetter la moindre évolution contraire à l’amélioration actuelle. Le couvre-feu a été levé et les établissements de nuit peuvent reprendre un fonctionnement normal. Le port du masque reste toutefois obligatoire dans l’espace public et les rassemblements sont encore limités. Au Botswana, la hausse des cas perdure sans effet notable sur la courbe des décès. Le président du Botswana a été testé positif au Covid-19, mais ne présente pas de symptôme. La campagne de rappels pour les personnes déjà vaccinées a été annoncée et les enfants à partir de12 ans pourront dorénavant être vaccinés. Les chiffres de la pandémie sont à nouveau en baisse en Namibie et au Zimbabwe alors qu’ils grimpent encore en Angola. En Zambie et au Mozambique les cas de Covid-19 recensés quotidiennement sont à leur pic et continuent d’augmenter, le nombre de décès est également en légère hausse.

Face au Mozambique, dans l’Océan Indien, le virus circule à nouveau activement sur l’île de Madagascar. Les centres de traitements “spécial Covid-19“ rouvrent à Manille, la capitale. Ces centres sont destinés à prendre en charge les patient atteints de formes modérées du coronavirus. Les cas graves étant soignés dans les hôpitaux. Moins de 3% de la population malgache est vaccinée. À la Réunion, le couvre-feu est de retour depuis le 1er janvier où il restera en vigueur jusqu’au 23 janvier. Cette mesure a été prise afin de faire face “au risque de saturation“ de malades dans les hôpitaux. Les rassemblements dans l’espace public et les rassemblements privés dans les salles des fêtes sont interdits et les jauges dans les établissements recevant du public ont été restaurées. Les restaurants, bars, cinémas, salles de spectacles, musées, bibliothèques, établissements sportifs sont à nouveau soumis à une jauge de 75 % de leur capacité d’accueil. 

Au Kenya, où la courbe épidémique est en baisse, il faudra dorénavant montrer une preuve de vaccination contre le Covid-19 pour utiliser les transports publics ou accéder à certains bâtiments officiels. Cette mesure divise la population, qui se demande par quels moyens le gouvernement compte l’appliquer. En Ouganda, le nombre moyen de nouveaux cas recensés augmente peu et les autorités ont annoncées un allègement des restrictions sanitaires, au grand soulagement de la population. Le couvre-feu est levé et les Ougandais pourront de nouveau emprunter les transports publics. Les écoles rouvrent le 10 janvier et les bars et discothèques le 20 janvier. En République Démocratique du Congo (RDC), le pic “Omicron“ semble passé et les chiffres amorcent une décrue. Par ailleurs, les magistrats de RDC ont noté de graves irrégularités dans la gestion des millions de dollars alloués au pays par le FMI à la lutte contre la pandémie en avril 2020. Plusieurs collaborateurs du chef de l’État seraient impliqués dans des détournement de fonds. Au Gabon, le taux d’incidence est en hausse et la confusion perdure dans la politique nationale de lutte contre la propagation du Covid-19. En deux semaines, la Cour constitutionnelle, saisie par la société civile, a annulé deux arrêtés du gouvernement fixant les mesures de prévention contre le Covid-19. Finalement, le gouvernement a adopté un projet de décret en conseil des ministres qui reprend les mêmes mesures contestées par la population en les durcissant et en taxant encore davantage le prix à payer pour un test PCR. Au Niger, le variant Omicron a été détecté fin décembre et le nombre de contaminations augmente, sans que cela affecte particulièrement la courbe des décès. Le Niger a été relativement épargné par la pandémie de coronavirus (moins de 300 décès déclarés depuis le début de l’épidémie). Au Nigéria, on note également une très faible hausse des cas détectés quotidiennement. Au Tchad, la courbe croit, mais sur une population de plus de 16 millions d’habitants, un peu plus de 6000 cas  et moins de 200 décès liés au Covid-19 ont été recensés… Au Soudan des Sud le pic semble passé, l’épidémie recule. La baisse est encore plus nette au Soudan du Nord et en Égypte la situation sanitaire s’améliore depuis plusieurs semaines.

En Afrique de l’Ouest, le taux d’incidence augmentent dans la plupart des pays, toujours sans entrainer de panique dans le taux de létalité. Le Mali, la Guinée, la Sierra Leone et le Burkina Faso voit leur courbe de contaminations s’envoler, mais les chiffres restent extrêmement bas et sans comparaison avec ceux de l’Europe ou des États-Unis…. Le Togo et la Côte d’Ivoire atteignent des pics épidémiques, la présence du variant Omicron a été confirmée sur ces territoires (le nombre de morts reste stable). Omicron circule aussi au Sénégal, qui traverse une 4ème vague de Covid-19. Le pays se prépare à l’injection d’une troisième dose de vaccin et réfléchit à la vaccination des enfants. Les autorités sanitaires ne recommandent pas de nouvelles mesures de restriction, la directrice générale de la santé justifie cette décision ainsi : “80% de la population sénégalaise a été en contact avec le virus, un confinement ne servirait à rien.» Face au Sénégal, dans l’Océan Atlantique, le Cap vert est confronté à une hausse des cas importante. Des mesures restrictives ont été instaurées. En Mauritanie le virus circule plus activement depuis quelques semaines et le président mauritanien a été testé positif au Covid-19.

En Algérie, les cas de Covid répertoriés quotidiennement sont de nouveau plus nombreux et si le variant Delta reste encore majoritaire dans le pays, Omicron est bel et bien présent. Certains hôpitaux des grandes villes commencent à être débordés et la vaccination piétine. Le Maroc est également confronté depuis 3 semaines, à une nouvelle vague de contamination par le coronavirus. Le Royaume a fermé ses frontières depuis fin novembre, jusqu’à la fin du mois de janvier (au moins) et le secteur tourisme est terriblement impacté par cette décision. La Tunisie connaît une hausse modérée des infections, mais les chiffres sont en hausse constante depuis bientôt 2 semaines.

  • Le Centre africain pour le Contrôle et la Prévention des Maladies met régulièrement à jour les informations disponibles concernant la pandémie de coronavirus en Afrique,
  • et les publications du site  “Our World in Data“, dirigées par l’Université d’Oxford et rédigées par Max Roser (historien social et économiste du développement) fournissent des indications sur le taux de vaccination par continent, puis par pays.

Amériques

Le taux d’incidence s’envole au Canada où plus de 77% de la population est entièrement vaccinée. L’assurance emploi, équivalent des indemnités de chômage dans le pays, vont être supprimées pour les personnes non vaccinées. Par ailleurs, au Québec, le personnel des Forces armées canadiennes commence à se déployer afin de soutenir la campagne de vaccination de la province. Cette intervention de l’armée survient alors que le réseau de santé du Québec est malmené par une pénurie de personnel aggravée par la pandémie et, afin de prêter main forte à l’ouverture de la prise de rendez-vous d’une troisième dose de vaccin anti-Covid pour les Québécois âgés de 18 à 59 ans.    Les mesures en vigueur, qui diffèrent selon les provinces, sont détaillées sur le site du gouvernement Canadien

Les États-Unis déclarent la moyenne quotidienne de nouveaux cas la plus élevée dans le monde, représentant un cas sur 3 recensés chaque jour sur la planète. Face à l’incroyable contagiosité d’Omicron, le gouvernement a décidé de prendre de nouvelles mesures. Des jauges sont imposées pour certains événements et le port du masque est obligatoire dès six ans. Par ailleurs, les règles d’isolement sont allégées pour les personnes complètement vaccinées. Si la hausse du nombre de cas de Covid-19 aux Etats-Unis suit une courbe « presque verticale », ce n’est pour l’instant pas le cas des hospitalisations, qui sont aussi en hausse, mais à un rythme beaucoup moins soutenu.   Plus d’informations précises, par États, sur le Covid-19 aux USA, sur le site “Johns Hopkins, University &Medecine“ 

Le virus circule à nouveau plus activement en Amérique centrale. Au Mexique, les autorités reconnaissent un rebond de l’épidémie mais refusent d’imposer toute nouvelle restriction.

Dans les Caraïbes, certaines îles entrent dans une nouvelle vague de l’épidémie due à Omicron. Le gouvernement Français a décrété l’état d’urgence sanitaire en Guadeloupe, à Saint-Martin , Saint-Barthélemy ainsi qu’en Guyane. L’état d’urgence ouvrant souvent la voie à des restrictions …

En Amérique du Sud, Omicron se propage également, dans des proportions diverses suivant les pays. Le taux de vaccination est maintenant élevé dans cette région du monde, mais il semble que le vaccin n’empêche pas toujours la transmission du nouveau variant, même si elle est censée éviter les formes graves de la maladie. L’Argentine connaît actuellement une hausse spectaculaire du nombre de personnes positives au Covid-19 et le Brésil vient de suspendre les défilés de rue du prochain carnaval, prévu fin février. Les  taux d’incidence sont en hausse en Colombie, au Pérou, en Bolivie, ou encore en Uruguay et atteint un pic en Equateur. Comme ailleurs dans le monde, les courbes des décès ne suivent heureusement pas celles des contaminations recensées quotidiennement.   Le CNRS en Amérique du sud met à jour des informations détaillées sur la situation liée au Coronavirus 

Asie

La Chine poursuit sa stratégie “Zéro Covid“. Après Xian, où le nombre de cas est en baisse, c’est au tour de la ville de Yushou (800 km au sud de Pékin) d’être strictement confinée. La date d’ouverture des jeux Olympique d’hiver de Pékin approche et les restrictions se multiplient. La Chine va certainement créer des « centres de quarantaine » permanents. Un de ces centres, supposés prévenir la propagation du virus par les voyageurs étrangers, existe déjà à Canton. Toutes les grandes villes chinoises seront rapidement équipées de bâtiments similaires. En Inde, la courbe des infections suit un tracé quasiment vertical, une nouvelle vague est bien présente, même si les cas sont peu sévères. Les autorités indiennes imposent à nouveau couvre-feux et confinements partiels. Écoles et cinémas (etc.) sont fermées dans tout le pays et les rassemblements publics sont limités. Pourtant, si Omicron fait une entrée fulgurante sur le territoire indien, la plupart des cas sont soit asymptomatiques, soit très légers et surtout, les malades ne semblent pas nécessiter d’assistance respiratoire. L’Inde a débuté la vaccination des jeunes de 15 à 18 ans contre le Covid-19. Les cas de Covid sont signalés en baisse au Myanmar (Birmanie), mais la situation sécuritaire se dégrade fortement. Le Laos affiche une augmentation des cas de Covid-19, sans pour autant enregistrer de cas lié au variant Omicron. Les autorités du pays surveillent de près l’évolution de la pandémie afin “de prendre des mesures de réponse en temps opportun“. Au Vietnam, le taux d’incidence continue d’augmenter. Une troisième injection du vaccin sera administrée à tous les adultes d’ici mars prochain. (Presque 58% des vietnamiens sont totalement vaccinés). Malgré les chiffres, un plan de relance du tourisme est soigneusement planifié pour 2022. En Thaïlande, le bilan est  plutôt rassurant malgré la circulation du variant Omicron dans le royaume depuis plusieurs semaines. La Thaïlande confirme la faible virulence de ce variant, mais reste en alerte. Le gouvernement va certainement prolonger la suspension du programme d’entrée Test & Go pour les voyageurs, afin de limiter la propagation du virus. La situation paraît stable au Cambodge et une timide reprise de l’épidémie est constatée en Malaisie. La Malaisie va suspendre à partir du 8 janvier, les voyages de la Omra, le petit pèlerinage à La Mecque en Arabie saoudite, dans le cadre des efforts visant à freiner la propagation du variant Omicron. Singapour enregistre un nombre croissant de nouvelles infections au COVID-19 (dont certaines dues au variant Omicron) et va exiger une dose de rappel pour que le passe sanitaire en vigueur reste valide.

En Indonésie, pour l’instant, les chiffres restent bas et stables. Aux Philippines, par contre, l’épidémie reprend de la vigueur, Omicron se répand. Les restrictions vont être renforcées, surtout à Manille. Depuis le 3 janvier et jusqu’au 15 du même mois, les capacités d’accueil des lieux publics sont réduits et des confinements localisés seront imposés à certains immeubles, rues ou quartiers. En Corée du Sud, les chiffres étaient en baisse depuis plusieurs semaines, mais il semblerait que le variant Omicron vienne perturber cette accalmie. Les restrictions en vigueur depuis le 18 décembre vont être prolongées jusqu’au 16 janvier. Le pays a suspendu mardi dernier l’obligation de présentation du passe vaccinal dans les instituts privés et autres établissements d’éducation suite à une décision d’un tribunal selon laquelle le système porte atteinte au droit à l’éducation du peuple. Au Japon, le variant Omicron se propage, surtout dans la capitale. Le gouvernement japonais vient d’instaurer la gratuité des tests PCR et antigéniques, plutôt couteux jusqu’à maintenant.

En Israël, une quatrième dose de vaccin contre le Covid-19 commence à être injectée aux personnes les plus vulnérables. Le pays pense à programmer la réouverture progressive de ses frontières. Le Koweït appelle ses ressortissants à ne pas se rendre en Europe. La courbe des infections y est en hausse constante depuis plusieurs semaines.

Europe

Au Royaume-Uni, Omicron est partout et la pression s’accentue sur les hôpitaux. Malgré tout, les mesures sanitaires seront peu renforcées. Il est toutefois demandé aux collégiens et lycéens anglais de porter des masques en classe et de faire deux autotests par semaine à la maison. De son côté, la Suisse a décidé, face à la propagation d’Omicron, que les cantons pourraient réduire la quarantaine des cas contacts à 7 jours au lieu de 10.

La Finlande ferme ses frontières aux étrangers non-vaccinés alors qu’en Espagne, l’Andalousie décide de ne plus adopter de mesures pour limiter les contagions comme lors des précédentes vagues. En France, le Président de la république se laisse aller à s’exprimer de façon étrange sur les mesures à prendre, d’après lui, pour freiner l’épidémie. Pour connaître plus en détail les mesures mises en place dans les pays d’Europe, le site touteleurope.eu  fait régulièrement un point sur chaque pays de l’Union.

Océanie

L’Australie enregistre un nombre record de contaminations. Malgré tout, le gouvernement se dit optimiste et assure pouvoir faire face à cette nouvelle vague due à Omicron, variant plus contagieux, mais entrainant moins de forme grave de la maladie.

Une assurance santé unique pour les soins liés au virus !

En savoir plus

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR