fbpx
Suivez nous sur

Actualités internationales

« Renforcer l’intégration des chaînes de valeurs entre l’Europe et l’Afrique »

Le 10 janvier dernier, sous la houlette de Franck Riester, ministre français chargé du Commerce extérieur et de l’Attractivité, se tenait à Paris une conférence internationale sur la refonte du partenariat commercial entre l’Union européenne et l’Afrique.

Publié

le

« Renforcer l’intégration des chaînes de valeurs entre l’Europe et l’Afrique »

Il s’agit du premier événement organisé par la présidence française du Conseil de l’UE, dont l’objet était la refondation du partenariat entre l’Union européenne et le continent africain en matière de commerce et d’investissement. En outre, cette réunion s’inscrit en amont du sommet des 17 et 18 février 2022 à Bruxelles entre l’Union européenne et l’Union africaine (dont la présidence sera assurée par le Sénégal pendant un an à compter de février prochain).

Compte tenu de la situation sanitaire, la conférence s’est présentée sous un format hybride, dont une partie « majoritairement digitalisée ».

Franck Riester, lors de son discours d’ouverture, a annoncé que « la refondation du partenariat entre l’Afrique et l’Europe est au cœur de nos priorités », précisant que « l’approfondissement des relations de commerce et d’investissement entre nos deux continents en est évidement une composante importante ». Il a également rappelé les objectifs à atteindre : « Nous voulons renforcer l’intégration des chaînes de valeurs entre l’Europe et l’Afrique et répondre à l’impératif de transition écologique de nos différentes économies. »

Cette conférence s’est déroulée autour de trois tables rondes avec pour thématique :

  • État des lieux du partenariat économique Europe-Afrique (notamment les perspectives de mises en œuvre de l’accord post-Cotonou paraphé en avril 2021) ;
  • Perspectives des relations commerciales et d’investissement avec les pays d’Afrique du Nord ;
  • Relations économiques avec l’Afrique subsaharienne.

Les participants à cette conférence ont également abordé les contours de la nouvelle zone de libre-échange continentale africaine (Zlecaf), entrée en vigueur un an plus tôt, le 1er janvier 2021, et le soutien de l’UE.

Pour finir cette journée, Jean-Yves Le Drian a évoqué « le partage d’immenses défis entre les continents », allant des enjeux climatiques au terrorisme. Dans la perspective du sommet organisé en février, le ministre de l’Europe et des Affaires étrangères a mis en avant le triptyque « prospérité, sécurité, mobilité ».  Il a ensuite conclu : « Il s’agira de bâtir une vraie relance euro-africaine durable dans les tous les domaines où se joue notre prospérité commune. »

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR