fbpx
Suivez nous sur

Etudier et travailler

Présentiel ou distanciel : la formule gagnante de Globeducate

Il n’y a pas qu’en matière d’automobile que l’hybride fait des miracles. Propriétaire de plus de 50 écoles «en dur» en Espagne, en France, au Royaume-Uni, en Italie ou au Canada, le groupe espagnol d’éducation Globeducate mise aussi sur des cours à distance pour répondre aux besoins des Français de l’étranger.

Publié

le

MLLL PHOTO

Et comme l’union fait la force, Globeducate lance aussi «CEDRE», un portail internet, regroupant de nombreuses informations sur l’enseignement à distance et présentant ses trois écoles : Hattemer Academy, le pendant en distanciel de la célèbre école privée parisienne, Le Cours Legendre à distance et enfin le Cours Sainte-Anne. «Nous avons traversé la crise du Covid-19 plutôt beaucoup mieux que les écoles présentielles partout dans le monde, explique Marie-Laure Lelourec, Directrice Enseignement à distance de Globeducate France, d’une part parce que nos élèves n’ont pas eu de rupture de continuité pédagogique puisqu’ils apprenaient déjà que chez eux, et nous avons continué bien évidemment à offrir nos services et assurer les corrections des évaluations, comme au préalable. Tout étant dématérialisé au niveau des devoirs,  ça n’a posé aucun problème de basculer en télétravail, nos correcteurs l’étaient déjà, les équipes du siège s’y sont également adaptées.» Conséquence positive de la pandémie : les 3 écoles du CEDRE ont constaté pendant cette période une très forte augmentation des inscriptions, de l’ordre de 30% à 50% supplémentaires selon les écoles, entre mars 2020 et mars 2021, «avec des familles qui, pour certaines, venaient du fait de la pandémie, mais pour une partie d’entre elles, qui ont choisi de rester parce qu’elles se sont rendu compte que c’était un mode d’enseignement qui, finalement, convenait très bien à leurs enfants et à leur mode de vie.»

 Devenir le site de référence

Pour l’avenir, Globeducate a donc lancé en janvier dernier la plateforme internet CEDRE, comme «Collectif des établissements à distance responsables et engagés», une petite révolution pour le groupe : «La plateforme a pour objectif de rendre accessibles les informations essentielles et les ressources nécessaires au choix d’un enseignement à distance, détaille Mme Lelourec. Nous souhaitons que ce portail devienne le site de référence de l’enseignement à distance du curriculum français.» Les Français de l’étranger sont évidemment concernés au premier chef : «Si je déménage dans une ville qui n’a pas de proposition scolaire qui me convienne et que je veux que mon enfant suive l’école à distance parce que c’est ce qui nous convient le mieux, je peux l’inscrire dans une des 3 écoles du CEDRE.» Chaque école propose et dispense ses propres programmes. «Les parents s’informent d’abord sur CEDRE-France.com et sont accompagnés par l’équipe admissions pour déterminer quelle école et quel programme leur conviendrait le mieux, que ce soit au Cours Sainte-Anne, ou plutôt avec Hattemer Academy ou encore au Cours Legendre à distance. Ensuite, en fonction de ce qui correspond à leurs attentes, ils s’inscrivent, et ceci à tout moment de l’année, pour répondre notamment aux calendriers scolaires décalés en hémisphère sud ! »

Le papier fait de la résistance

Certes, le travail à distance gagne tous les jours de nouveaux adeptes mais l’avenir ne s’écrira pas en tout numérique, tempère Mme Lelourec : «Certaines de nos familles partent en tour du monde et n’ont pas envie de s’encombrer de matériel dans leur sac à dos. Dans ce cas-là, tous les contenus sont accessibles en numérique. Les devoirs peuvent être envoyés scannés sur notre plateforme, mais encore beaucoup de parents souhaitent recevoir les supports papier.» Les supports de cours sont en effet envoyés sauf si l’option 100% numérique est choisie : «Nous comptons encore beaucoup de familles très sensibles au support papier, en particulier pour les petites classes de maternelle et de primaire, d’autant plus que nos programmes sont calés sur le système français, et donc sur des modes d’évaluation et d’examens, brevet ou baccalauréat, qui nécessitent de rédiger sur papier. Nos élèves rédigent donc sur papier dans des conditions d’évaluation du même type que celles que vivent les enfants dans des établissements en présentiel. En revanche, nous proposons des cours en visio-conférence, que ce soit en cours individuel pour l’apprentissage des langues ou en cours collectifs en petits groupes pour le français et les mathématiques, qui sont très prisés par les élèves. »

Lire la suite
Publicité
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Tendance

Français à l'étranger

GRATUIT
VOIR